« Energie » Un poste sous haute surveillance

Claudine DUPONT     27/04/13    
energie

Chaque investissement bien maîtrisé est une source de valeur ajoutée.La bataille de l’énergie est lancée et nous allons expliquer pourquoi ce poste de dépenses est à surveiller avec beaucoup d’attention dès à présent.

Chronologie de quelques faits marquants :

  • En 1985, l’empreinte écologique devient déficitaire. Les calculs effectués par les scientifiques montrent en France une surconsommation, équivalent à 3 fois notre planète.
  • En 1986, la catastrophe de Tchernobyl, nous fait prendre conscience des risques liés au nucléaire.
  • Dans les années 1990, tous les grands scientifiques nous alertent sur le réchauffement climatique et nous incitent fortement à réduire nos consommations pour favoriser le transfert aux énergies renouvelables.
  • En 2010, suite au grenelle de l’environnement, plusieurs conventions sont signées, par le gouvernement sur l’optimisation du mixte énergétique dans la perspectives de 2020 (engagement Européen sur la réduction de gaz à effet de serre).
  • En 2011, nous vivons la deuxième catastrophe nucléaire sur le site de Fukushima.
  • En 2012 une commission est nommée par le Ministre de l’Industrie de l’Energie et de l’Economie numérique, pour effectuer une analyse des différents scénarios possibles de la politique énergétique pour la France à l’horizon 2050 (sortie du nucléaire).
  • En février 2013, nous sommes informé que la Commission de Régulation de l’Energie annonce une hausse des tarifs à l’horizon 2016 d’environ : 30% sur les tarifs bleus, 24% sur les tarifs jaunes et 16% sur les tarifs verts. UFC Que Choisir assigne en justice, certains grands fournisseurs d’énergie pour clauses abusives dans les contrats.

Ce qu’il faut retenir

Le prix du kW est très variable selon l’opérateur et le type de contrat signé. A ce tarif il faut rajouter l’abonnement, les taxes et contributions.

Il est donc recommandé de bien vérifier son contrat, ses tarifs et surtout engager des changements de comportement.

Pour info, voici la classification des contrats :

  • Bleu de 3 à 36 kW Particulier et petits professionnels
  • Jaune de 36 à 250 kW Professionnels
  • Vert de 250 à 10 000 kW Entreprises
  •   de 10 000 à > 40 000 kW Très grands sites