En route pour préserver la planète !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     12/05/11    

L’entreprise National / Citer

Citer est la filiale de location de véhicules de Citroën et franchisée du réseau National Car Rental, présent dans 85 pays, sur 3 200 agences. Nous disposons ainsi d’un parc de 260 000 véhicules de location. Malgré la crise qui a durement touché le secteur, nous continuons notre progression grâce à notre grande segmentation des offres. Depuis toujours, l’entreprise joue le jeu de l’innovation avec une constante volonté d’avancer vers des le développement d’offres éco-responsables.

Êtes-vous les premiers sur le marché français à proposer une telle offre ?

Nous ne sommes pas les premiers à l’annoncer, mais par contre nous sommes les premiers à le faire réellement ! Nos concurrents ne proposeront des voitures électriques qu’à partir de 2012 pour la plupart.

Vous venez de lancer la location dans vos agences parisiennes de véhicules électriques ?

En effet, nous proposons depuis peu la location de Citroën C-Zero sur Paris, puis bientôt dans les grandes agglomérations françaises. Nous aurons bientôt 250 véhicules disponibles pour une location à partir de 35 € la demi-journée, et pour 80 € la journée entière.

Est-ce une offre qui peut intéresser les professionnels ?

Tout à fait. Silencieuse, facilement maniable et écologique, elle est idéale pour les courts déplacements urbains des professionnels. D’ailleurs de nombreuses entreprises éco-responsables nous ont déjà contactés pour faire bénéficier leurs collaborateurs de cette offre.

A qui s’adresse cette offre ?

Nos Citroën C-ZEro sont idéales pour des courts déplacements urbains. Elle s’adresse à tous ceux qui se sentent concernés par les démarches de développement durable. L’autonomie du véhicule est de 120 km et vous pouvez même mettre la climatisation ! Les voitures électriques étant encore un peu chères à l’achat, leur location représente une excellente alternative.

L’autonomie moindre de la voiture électrique par rapport au véhicule thermique ne représente pas un frein à l’utilisation ?

Je ne pense pas car l’autonomie est tout de même de 120 km, ce qui permet par exemple de faire un Paris-Roissy aller-retour sans problèmes. Mais il est sûr que cette voiture n’est pas adaptée aux longs trajets. De plus le rechargement de la voiture est accessible à tous, avec une simple prise électrique 16A traditionnelle ou dans la plupart des parkings ou garages. Le rechargement complet dure 6 heures. L’utilisateur qui louerait la voiture deux jours peut par exemple la recharger pendant la nuit.

Lancer la location de véhicules électriques : un coup de pub ?

Non car cette volonté de développer des offres éco-responsables ne date pas d’hier dans l’entreprise ! La volonté de protéger la planète fait partie des valeurs fondamentales de National/Citer. D’ailleurs 60 % de notre flotte émet désormais moins de 120 g de CO2 ! D’autre part, saviez-vous que nous avions déjà tenté de proposer la location de voitures électriques en 1996 ? Malheureusement à cette époque-là le marché n’était pas encore prêt à recevoir une telle offre, les clients avaient trop peur de tomber en panne. Ça a donc été un vrai flop ! Mais maintenant les véhicules électriques sont plus performants, les infrastructures de rechargement des voitures se sont développées et les conducteurs sont mieux informés. Aujourd’hui la demande est réelle. 

L’entreprise s’engage-t-elle autrement ?

Nous avons, depuis quelques années, réalisé un partenariat avec le programme Action Carbone de l’association de Yann Arthus Bertrand, Good Planet. Nous sommes engagés dans ce programme à tous les niveaux de l’entreprise. Déjà nous reversons régulièrement de l’argent à l’association pour compenser nos émissions de Carbone au siège de l’entreprise. Puis nous proposons à chacun de nos clients de rajouter à leurs frais de location 1,50 €, en nous nous engageons à doubler cette somme et à la reverser au programme Action carbone.

Est-ce que cette démarche de développement durable se ressent également dans la gestion quotidienne de l’entreprise ?

Depuis longtemps nous sommes passés aux ampoules basse consommation et nous trions les déchets dans l’entreprise. De plus, toutes nos brochures sont imprimées sur du papier recyclé. Et quelques unes de nos agences sont passées au nettoyage à sec.

Vous sentez-vous concurrencé par les Autolib qui vont arriver dans Paris ?

Pas vraiment car nous ne proposons pas exactement le même type d’offres. Toutefois, c’est quelque chose que nous allons regarder avec attention car il s’agit d’une offre subventionnée, et il ne faudrait pas que cela constitue une concurrence déloyale…