5 éditeurs de jeu qui ont connu la gloire sur le secteur

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     15/08/16    
editeurs jeu connu gloire secteur

King Digital Entertainment

Il s’agit d’une entreprise britannique de jeu vidéo fondée en 2013. Cette société est principalement connue pour son jeu « Candy Crush Saga ». En mars 2013, le jeu est considéré comme le plus populaire sur Facebook avec une moyenne de 9,7 millions d’utilisateurs quotidiens et 100 millions de joueurs dans le monde. En 2015, le jeu comprend 1 810 niveaux répartis en 121 épisodes.

Supercell

Studio Finlandais fondé en 2010, il est spécialisé en développement de jeux pour plateformes mobiles. Il est principalement connu pour être l’auteur du jeu Clash of Clans. Le but de ce dernier est de construire et développer un village fortifié et d’attaquer les autres joueurs. Fort d’une communauté de 200 millions d’utilisateurs, il se place dans le top des jeux les plus rentables sur ces plateformes, avec 1,8 milliard de dollars de profits.

Rovio Enternainment

Il s’agit d’une entreprise finlandaise fondée en 2003. Elle a créé en 2009 la série Angry Birds pour smartphones et PC. Angry Birds est un jeu de type casse-tête où il faut catapulter des oiseaux sur des structures abritant des cochons. En 2012, le jeu cumule 12 milliards de téléchargements. Surfant sur le succès, la marque se décline en de nombreux produits dérivés, une série de dessins animés, des parcs à thèmes et même un film prévu pour 2016.

Zynga

Cette société a longtemps été le leader des jeux sociaux notamment avec ces jeux tels que Cityville et Farmville. Le but de ses jeux et de créer et de faire prospérer une communauté et l’on peut se faire aider pour cela par d’autres joueurs. Zynga est rentrée en bourse le 16 décembre 2011 pour 1 milliard de dollars. La société connaît d’importantes difficultés financières et a dû licencier en 2014 15 % de ses effectifs à la suite d’une perte nette de 45,1 millions de dollars sur un an.

Playfish

Cette société est l’exemple parfait de l’entreprise qui n’a pas su se maintenir dans le marché des jeux sociaux. Alors que son jeu Who has the Biggest Brain est l’un des premiers jeux sur Facebook à attirer plusieurs millions de joueurs, en 2013 la société voit ses studios fermés un par un et ses jeux sont suspendus de manière définitive à la suite d’une baisse drastique du chiffre d’affaires.

Donnez une note à cet article