DRH en temps partagé : un apport d’expertise pour les PME

Philippe Zourabichvili     02/10/13    
ressources

Beaucoup de chefs d’entreprise de PME ou de TPE sont parfois bien seuls pour mettre en place et gérer le développement des ressources humaines, prendre les bonnes orientations et/ou décisions. Bien souvent la taille de l’entreprise ne permet pas encore d’avoir une expertise RH en interne et le coût financier n’est pas supportable.

Parmi les nouvelles solutions, le ou la DRH en temps partagé permet de bénéficier de l’expérience d’un spécialiste et de la souplesse possible de ses interventions.

Le bon DRH en temps partagé

Celui-ci doit normalement s’adapter aux besoins spécifiques de chaque entreprise. Il peut intervenir dans le cadre de remplacement de DRH en interne (congé maternité, arrêt maladie…) et la durée de ses interventions doit varier en fonction des besoins. Elle peut s’étaler de quelques heures par mois jusqu’à plusieurs jours par semaine sur une période de plusieurs mois.
En fonction de l’évolution de l’entreprise un DRH en temps partagé peut être amené à mettre en place des relais dans l’entreprise en recrutant des collaborateurs : assistant RH, responsable recrutement ou encore responsable paie. Surtout, le bon DRH en temps partagé saura mettre fin à sa mission dès que la taille de l’entreprise justifiera de recruter un Responsable des Ressources Humaines pour le remplacer.

Les principales problématiques rencontrées

Celui intervient dans plusieurs cas et notamment afin de :
- Conforter et accompagner le dirigeant dans sa prise de décision en termes de gestion des ressources humaines
- Permettre au chef d’entreprise de se concentrer sur ses autres missions
- Mener des actions de recrutement de nouveaux collaborateurs
- Auditer les équipes et favoriser la construction d’équipes performantes
- Mettre en place le plan de formation
- Garantir le respect de la législation concernant le droit du travail
- Mettre en place des outils et process performants et adaptés aux spécificités de l’entreprise

Travailler avec un DRH en temps partagé apporte aussi du crédit à l'entreprise tant en interne qu'en externe: il permet aux salariés de dialoguer avec un interlocuteur pleinement qualifié et il est dans le cadre de recrutement une source de motivation complémentaire pour les candidats qui voient en lui l'investissement que l'entreprise consacre à sa bonne gestion des ressources.

N’hésitez donc pas à découvrir le métier si vous ne le connaissez pas et que ces symptômes vous correspondent.

À propos de l'auteur

philippe zourabichvili
Philippe Zourabichvili

Président Alteliance - Cabinet de Conseil en Stratégie – Organisation – Ressources Humaines