Le dress code : un levier stratégique pour la culture d'entreprise

Guerric de Ternay     05/12/14    
dress code levier strategique culture entreprise

Les codes de la tenue vestimentaire en entreprise ont profondément évolué. Avec le "casual friday", baskets, jeans et T-shirts font leur apparition au bureau et sont devenus des usages courants au sein d'entreprises innovantes comme Airbnb. S'il s'agit de travailler avec davantage de confort, le style ne doit pas être oublié pour autant.

1. Le code vestimentaire : un avantage compétitif de poids

Pourquoi travailler avec vous et pas dans une banque ? Lorsque l’on veut recruter de bons collaborateurs, le marché du travail devient compétitif. Les entreprises traditionnelles et les start-ups font face à un concurrent de taille : le secteur financier (premier employeur d’Ile-de-France). Nulle question de batailler au niveau du salaire, les banques auront toujours le dernier mot.

Alors pourquoi des milliers de gens se bousculent aux portes des entrepreneurs ? Sam Altman, président de l’accélérateur YCombinator, explique ce phénomène par un choix de vie. Selon lui, ceux qui choisissent le monde des start-ups n’ont aucune envie d’abandonner l’uniforme décontracté de l’entrepreneur pour le costume-cravate des banquiers.

Les start-ups et les PME sont de plus en plus nombreuses à tolérer, voire à encourager, un bleu de travail décontracté. Poussez la porte de la Bananeraie, le siège de Michel&Augustin, et vous serez frappés par l’absence de costume. Ici, chacun vient habillé à son goût. La tenue décontractée est de rigueur. L’un des collaborateurs m’expliquait que, lors de son entretien avec Michel&Augustin, il avait délaissé le costume qu’il portait lors d’un premier entretien dans une autre entreprise, pour revêtir une tenue plus décontractée.

L’idée d’encourager un dress code simple est séduisante. Même si les secteurs traditionnels (bancaire, juridique, audit) commencent à adopter un style plus décontracté, cela se limite au Friday Wear (littéralement : la tenue du vendredi, ndlr). Attention, si vous faites tomber plus que la cravate, vous risquez d’être mal vus. Un dress code avec lequel vos collaborateurs se sentent bien est un avantage compétitif, en témoigne le succès des trublions du goût (Michel&Augustin) !

2. Le dress code : une partie essentielle de la culture d'entreprise

La culture d’entreprise fait la différence. Vos collaborateurs donneront le meilleur d’eux-mêmes, s’ils sentent qu’ils travaillent dans un environnement positif et stimulant. Vous pouvez créer une culture positive en jouant sur le dress code. Airbnb encourage une tenue décontractée : chemise-chino ou débardeur-jean sont admis. Pour rajouter un peu de piment au quotidien de ses salariés, la start-up organise également son Friday Wear. Voilà ce que me glissait l’une des collaboratrices : « Au lieu des Casual Fridays, nous organisons régulièrement des Formal Fridays, pendant lesquels nous sortons nos tenues les plus apprêtées, le temps d'une journée. »

Utilisez à bon escient l’aspiration de la génération Y pour le confort. Comme vous l’avez compris, il y a de bonnes chances pour que vos nouveaux collaborateurs, particulièrement les jeunes, se sentent mieux dans un environnement décontracté.

Adapter le dress code est un premier levier pour orienter votre culture d’entreprise. Toutes les entreprises ne sont pas faites pour avoir un environnement casual. Mais prenez tout de même en compte l’aspiration du type de personnes que vous souhaitez intégrer à votre équipe.

3. Soyez décontracté, mais ne négligez pas le style

La frontière entre décontracté et débraillé est mince. Beaucoup d’entreprises optent pour un code vestimentaire plutôt casual. A côté de l’attrait pour cette culture du confort, cela possède un inconvénient majeur : le manque de sérieux. L’habit ne fait pas le moine, mais aide à distinguer qui vit dans un monastère. Si vous devez recruter ou investir dans la boîte d’un inconnu, faites-vous plutôt confiance à un costard-cravate ou à un jean-sweat à capuche ?

Peter Thiel, l’un des co-fondateurs de Paypal, ne jure que par le T-shirt. Tout le monde n’a pas des vues aussi extrêmes. Même en T-shirt, vous devez faire la différence. Comme pour les costumes, un T-shirt de bonne qualité donne de l’élégance à votre look. Lorsqu’on se sent bien habillé, on a plus de confiance en soi.

Même en T-shirt, vous devez faire la différence. Vous l’avez compris dans le monde des start-ups : « T-shirt is the new suit ». Comme pour les costumes, un T-shirt doit vous donner un look sophistiqué. Lorsqu’on se sent bien habillé, on a plus de confiance en soi. John Baldoni, dans le Harvard Business Review, souligne la confiance en soi est essentiel pour être un bon leader. Investissez dans une garde robe de qualité. Vous améliorerez la façon dont vous travaillez et celle dont les autres vous perçoivent. 

Il existe des multitudes de ressources pour éviter les fautes de goût. Face à cette montée du style décontracté, des blogs de mode ont fait leur apparition. Pour les hommes, les sites comme BonneGueule ou BW-YW sont tout indiqués. Quant aux femmes, allez faire un tour du côté de Zoé Macaron ouRosa Pel’s Blog.

Donnez une note à cet article

Nos vidéos

À propos de l'auteur

Guerric de Ternay
Guerric de Ternay

Fondateur de la marque de prêt-à-porter de luxe, GoudronBlanc