« Dis Papet, c’est quoi des lotentiques ? » - Chronique estivale #1

Jean-Luc Roux     22/07/13    
lotentiques

Je faisais le ménage dans ma boîte aux lettres, une vingtaine de spams quotidiens dans la corbeille, lorsque tout à coup ce message retint mon attention : « Vous partez en vacances et personne ne peut arroser vos plantes pendant votre absence ? Apportez vos plantes dans votre magasin et nos vendeurs se chargeront de les arroser. »

Une belle campagne

Au milieu des « Save 30 cents !! » et autres « profitez de nos offres à -50% », comment faire en sorte que votre message promotionnel ne finisse pas à la corbeille ?

Il y a quelques années, une agence parisienne faisait une pub d’auto promotion, au gré des panneaux d’affichages bradés l’été : une belle photographie de paysage ; et en signature « au milieu de toutes ces réclames, cela fait du bien de voir une belle campagne ». Joli. Mais se distinguer par l’originalité suffit-il à être efficace ?

What does it do to me ?

Je suis sur-sollicité. Le client est sur-sollicité. Nous sommes sur-sollicités. Cela me rappelle mon éditrice. A chaque nouveau chapitre que je lui présentais pour relecture, elle commençait invariablement par la même question, « what does it do to me ? ». Ses yeux rieurs roulaient comme deux billes d’acier sur mon visage. Et plus d’une fois j’ai repris la plume, non sans un certain effort : « Ok, mettons nous à la place du client. Alors, what does it do to me ? ». Ajouter l’utile à l’original voilà donc une bonne façon de sortir du lot. M’apporter quelque chose d’unique. Et mieux, m’enchanter ou m’enlever une épine du pied…

Youtility

Vos plantes vertes sont entre de bonnes mains, vous allez pouvoir faire votre valise, acheter la crème solaire, et bien sûr quelques livres à bouquiner sur la plage. Je vous recommande un livre : YOUTILITY, de John Baer (1) « How to be genuinely and inherently useful ». Le livre tient sa promesse : comment repenser votre marketing (et peut être plus) pour être « authentique et utile ». 
La thèse : Smart marketing is about Help, not hype. Une forme de retour aux sources ?

Si vous avez l’humeur plus pastorale, vous pouvez aussi relire Pagnol. Relire la scène où Jean de Florette s’installe au pays. Mais cette fois-ci, lisez à la lumière du jeu concurrentiel actuel, du nouvel entrant qui va innover - Jean de Florette - et des acteurs installés - Ugollin et son Papet – qui entendent bien « continuer à faire comme on a fait tout le temps » !

Jean de Florette :
« Je ne m’intéresse plus qu’à ce qui est vrai, sincère, pur, large, en un seul mot, l’authentique. Je suis venu ici pour cultiver l’authentique. »
Ugolin se retournera, désemparé, vers l’ancien :
« Dis Papet, c’est quoi des lotentiques ? »
Le papet :
« ça doit être une plante qui pousse dans les livres »

Je vous souhaite un bel été !

(1) http://www.youtilitybook.com