Les dirigeants doivent-ils prendre des vacances ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     15/11/13    
Les dirigeants doivent ils prendre des vacances

Le dirigeant attend souvent de devenir LA success-story du siècle pour commencer à se permettre des vacances. Est-ce la bonne attitude ? Dynamique Entrepreneuriale a recherché pour vous les raisons pour lesquelles cette façon de procéder n’est pas forcément la bonne.

Les 5 mauvaises raisons les plus souvent évoquées

1. Il ne veut manquer aucune opportunité et le dirigeant en est convaincu : La plus importante d’entre elle viendra au moment où il sera en vacances et que son concurrent lui sera justement là. Il est obsédé par ce diction « Qui va à la chasse perd sa place »
2. Il a décidé de créer son entreprise et a choisi de vivre sa vie au rythme du sacrifice, du prix à payer pour réussir « C'est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe » dans Candide ou l’optimisme pour justifier l’esclavage.
3. Il veut rattraper le retard accumulé, mettre à jour les dossiers, « ficeler » ce qui ne l’a pas été, avoir l’esprit tranquille.
4. Il veut se donner ce temps pour réfléchir à de nouvelles stratégies, repenser son organisation et bien d’autres choses encore.
5. Il a la conviction qu’il est indispensable et que sans lui la boite ne peut pas tourner !
Et que ses collaborateurs vont illustrer « Quand le chat n’est pas là les souris dansent »

Le dirigeant a 5 bonnes raisons de prendre des vacances

1. Il perd son temps (au lieu d’être efficace, il efface son travail, il fait la boulette du siècle).
2. Il oublie de se ressourcer pour être plus compétitif.
3. Il oublie que son corps est celui qui protège son esprit et qu’il doit le ménager et qu’il devra profiter de ses vacances pour s’adonner au sport et que s’il n’en est pas un fervent adepte la marche qu’elle soit les pieds dans l’eau ou en randonnée massera ses pieds et lui permettra d’alimenter les cellules de son cerveau et de diminuer son stress.
4. Il prend le risque de perdre tous ses repères pour faire surgir une nouvelle énergie créative
5. Il fait confiance à ses collaborateurs qui donneront le meilleur d’eux-mêmes lors de son absence pour lui prouver qu’ils sont eux indispensables.

Jetez la peur aux orties

Au plus profond de l’esprit du dirigeant c’est la peur qui le tenaille, tapie dans un coin de son inconscient. Alors jetez la peur aux orties et devenez un entrepreneur qui prend des risques pour partir en vacances. Non pas des vacances de 4 jours, pas des vacances qui s’appellent des ponts, mais des vacances qui feront de vous l’homme ou la femme qui a choisi de vivre comme entrepreneur et d’apprécier les plaisirs de la vie. Les deux font d’ailleurs les meilleurs alliés.

N’oubliez pas quand même de choisir le meilleur moment

Bien choisir le moment de vacances selon son activité et non pas au moment où le « burn-out » est en train de se profiler :
- Si vous êtes chocolatier, les périodes de Noel, la Saint Valentin et de Pâques sont déconseillées mais la période estivale peut être une idée judicieuse,
- Si vous êtes comptable la période de Noël est inopportune et oui !!!(calcul des impôts et les investissements de dernière minute de vos clients pour payer moins d’impôts (la période estivale paraît propice)
- Si vous êtes … à vous de terminer la phrase et de choisir le moment adéquat !!!

Et réservez dès à présent pour avoir les meilleurs prix et oui vous êtes entrepreneur et donc vous maîtriser le budget des vacances.