Dirigeant : comment faire face aux critiques ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     19/11/16    
Dirigeant comment faire face aux critiques

« La critique est la puissance des impuissants » disait Alphonse de Lamartine. À la maison comme au travail, nous avons affaire aux pires critiques. Employés comme employeurs se doivent de rester stoïques face à ces situations et comprendre le pourquoi de cette critique. Le but, ici, reste d’éviter d’envenimer les choses, même si notre inconscient nous pousse parfois à ne pas accorder d’importance aux éventuelles conséquences d’un conflit (détérioration de l’ambiance de travail, disputes, altercations physiques…). Dirigeants, voici le mode d’emploi pour faire face aux critiques !

Déterminer l’origine de la critique

Indispensable pour rester crédible en tant que manager et garder toute sa maîtrise, notamment lors de situations difficiles, la confiance en soi est à développer. Elle s'acquiert avec le temps, l'expérience, les relations avec les autres. Toutefois, il arrive qu'elle puisse être amenuisée, suite à de sombres moments personnels ou professionnels. Pour résister, il est indispensable de savoir garder son sang-froid et prendre du recul. Il faut ensuite mener une petite enquête sur l'origine de la remarque et de son objectif. Est-ce une critique constructive ou bien une simple attaque personnelle ? Dans le cas d'une critique constructive, le premier point à suivre est de s'assurer si elle est fondée ou non. Si c'est le cas, une astuce consiste à tourner le problème en actions. Vous êtes décrédibilisé par votre manque de résultats ? Proposez une action pour les améliorer. Tout le monde sort gagnant de cette posture : vous en étant plus concentré sur vos missions au quotidien - et vos collègues, avec qui les relations de travail sont apaisées et constructives.

Se poser les bonnes questions

Pour faire face aux critiques, plusieurs méthodes s’offrent à vous : maîtriser sa respiration, appréhender les situations sous un bon angle, apprendre à anticiper, positiver, etc. Pour rester au sommet de sa forme managériale, il reste essentiel de savoir se protéger et garder son calme en toute circonstance. Ceci dans l’objectif de rester concentrer sur l’essentiel, pour une efficacité accrue. En d’autres termes : prendre du recul pour mieux manager. Vous devez également identifier vos craintes, appréhensions et doutes. Bien qu’il soit essentiel de reconnaître son propre stress, il est tout aussi important de vous connaître personnellement. Quels sont vos peurs, vos doutes, vos craintes, vos appréhensions ? Quelles situations sont plus inconfortables que d’autres pour vous et pourquoi ? Une certaine introspection est nécessaire. Vos proches peuvent aussi vous aider à vous comprendre. 

La critique constructive

Un conseil ; gardez en tête que toute critique constructive est bonne à prendre et vous aide à avancer. Vous serez alors dans un état d’esprit positif et serez prêts à faire face à n’importe quelle situation - qu’il s’agisse de critiques émanant de vos employés ou de vos clients. Dans le cas contraire, essayez d’en comprendre le fondement pour savoir comment le traiter. Enfin, gardez en tête que le boss, c’est vous, et que si vous réagissez bien aux critiques, vos employés feront de même !

Donnez une note à cet article