Le dirigeant comme communicant

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     07/01/19    
dirigeant comme communicant

Le dirigeant doit sans cesse communiquer, à commencer pour partager sa vision. Pour bien réussir dans l’exercice, il doit avant aussi bien exceller dans la maîtrise de son image que dans la communication de sa société. Zoom sur cette compétence à développer en priorité pour le chef d’entreprise.

Une maîtrise essentielle de l’image du dirigeant 

Si vous rêvez de faire comme Mark Zuckenberg, fondateur de Facebook, et de porter toujours le même tee-shirt sans que cela ne choque personne, mieux vaut peut-être attendre un petit peu. Commencez par soigner votre apparence. Cela ne vous empêche pas de la jouer décontractée. Pour vous donner un repère, n’hésitez pas à vous rendre sur les salons professionnels afin de de vous inspirer des dernières tendances. Si le port du costume n’est plus obligatoire quotidiennement, n’oubliez que les habits représentent souvent votre statut et que l’on continue à vous juger sur votre apparence. Les accessoires gardent leur importance même si vous avez décidé d’être un entrepreneur en mode Silicon Valley en Jean-Chemise-Veste.

Améliorez votre langage corporel

Vos gestes et postures en disent souvent plus sur vous que vos mots. Pour bien comprendre vos défauts, n’hésitez pas à vous prendre en vidéo lorsque vous pitchez ou que vous intervenez face à un auditoire. Gardez-vous la tête haute et droite ? Multipliez-vous les gestes de fermeture en croisant les bras ? Tournez-vous le dos à vos interlocuteurs en les empêchant de rentrer dans le cercle ? Rien ne vous fera mieux progresser que des retours qu’ils soient positifs ou négatifs à la suite de vos interventions. 

Attention aux tics de langages. 

Ils sont les grands ennemis de votre communication. Un « euh ! » ou « tu vois ! » ou « vraiment » insérés à chacune de vos phrases peuvent rapidement rendre votre communication inaudible et sont le reflet d’une improvisation ou d’un manque de confiance en soi. Enregistrez-vous et vérifiez que vous ne les utilisez pas notamment lorsque vous êtes en situation de stress et apprenez à garder un niveau de langage soutenu quel que soit votre interlocuteur. Le langage trop familier reste à bannir dans la plupart des cas. Ainsi Christophe Crémer, fondateur de Sybel Informatique, de Meilleur Taux et Fantouch dans les conseils qu’il donne aux entrepreneurs : « S’entraîner dans le domaine commercial. Il faut prendre le temps d’apprendre le vocabulaire adapté à la vente. Même si un entrepreneur n’est pas nécessairement un bon vendeur, il le deviendra. » 

Construisez votre image et contrôlez-là

Vous souhaitez que votre entreprise dégage une image positive ? Commencez par la construction de votre propre image de dirigeant. Affirmez votre expertise dans votre domaine et n’hésitez pas à écrire des papiers pour des sites internet ou magazines spécialisés. Une fois reconnu dans votre secteur, n’hésitez pas à intervenir lors des salons ou encore à donner votre point de vue / expertise en réagissant à une information. Cherchez à développer un discours original et à amener de nouvelles idées, là où les banalités pleuvent. Il faut que votre interlocuteur se dise : « je n’y avais jamais pensé ». Contrôlez ensuite l’impact de vos interventions en effectuant une veille et en plaçant des alertes sur votre nom. Inutile de communiquer si finalement vous ne faites que ternir votre image. Des outils simples existent comme les alertes Google ou Twitter ainsi que de mettre entre guillemets votre nom et votre prénom. Vous pouvez bien entendu contrôler l’image de votre entreprise dans le même temps. Gardez en tête que vous devez passer des messages explicites et qu’à trop vouloir en faire, vous pourriez bien diluer leurs impacts. 

Apprenez à pitcher sur votre entreprise. 

L’exercice du pitch représente une base pour tout entrepreneur. Inutile de vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale si vous ne savez pas présenter votre projet, produit ou entreprise. Le but ? aller à l’essentiel en une phrase votre projet… et que cette phrase soit compréhensible même pour un enfant. Le pitch doit être court et formulé en quelques secondes. Un discours trop long aura pour effet de nuire à l’attention de votre interlocuteur. Les soirées networking demeurent un bon indicateur de l’impact de votre communication et l’exercice vous sera utile dans de nombreux cas : levée de fonds, interviews, prospections, soirées business… N’oubliez pas qu’une description technique n’est jamais alléchante et que parler en termes de bénéfices reste toujours plus agréable. 

Prenez le bon ton !

Avez-vous déjà écouté quelqu’un qui parlait de façon monocorde ? Rien de mieux pour endormir que de parler sans intonation et sans aucun mouvement. Alors boostez-vous et montrez votre vitalité lors de vos interventions. Chacun doit ressentir votre conviction et vous devez la partager au public . Donnez votre ressenti et parlez en termes d’émotions personnelles.

Donnez une note à cet article