Le dilemme : la carte de vœux imprimée ou e-card ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     20/12/18    
dilemme carte voeux imprimee e card

L’ère du temps exige de protéger la planète terre alors que fin décembre/début janvier, c’est le moment des vœux... alors que faire ? Rompre la tradition de la carte imprimée et n’envoyer que des cartes de vœux par l’intermédiaire du web est-il une solution ?

Alors revenons à la tradition, présenter ses vœux est un incontournable et un moment où chacun peut tisser des liens plus étroits mais aussi exprimer sa reconnaissance du travail effectué et souhaiter à chacun bonheur, joie et réussite dans ce monde où l’incertitude prime.

Plus que jamais les vœux ont leur importance !

Quel que soit votre business, la carte de vœux représente une opportunité pour animer votre réseau, renforcer votre visibilité, votre image de marque et vos liens avec vos partenaires, vos clients et prospects.

L’e-card?

Les sites proposant des cartes de vœux virtuelles sont pléthores et l’envoi d’un e-mail avec une carte attractive vous permet peut-être de gagner un temps considérable en période de début d’année où les taches se multiplient avant et après la trêve des fêtes de fin d’année. L'email a pour atout inconstatable d'être rapide, interactif et peu onéreux. Cependant, votre e-card, noyée au milieu des e-card des concurrents, partenaires et autres risque de passer inaperçue ou de disparaître au milieu des spams et donc ne pas atteindre votre destinataire. C'est d’ailleurs le cas de six cartes de voeux sur dix. Pour éviter de vous retrouver dans cette situation, il vous faudra éviter d'envoyer des e-mails à un trop grand nombre de destinataires en un seul envoi. Vous pouvez utiliser des logiciels de routage dédiés (qui permettent de gérer les campagnes d'e-mailings) ou même faire appel à un prestataire comme une société de routage ou une agence de marketing direct.

La carte imprimée ?

La carte imprimée est certes plus coûteuse mais elle met en exergue la considération que vous portez à celle ou celui qui la reçoit. Son impact et sa mémorisation sont beaucoup plus importants car il y a de fortes chances que votre carte reste plusieurs jours sur un bureau à la vue de tous, contrairement à l'e-card qui ne capte l'attention que quelques secondes et se trouve parfois placée dans les oubliettes de la boite à e-mails, quand elle a été vue par le destinataire.

A l’heure de la digitalisation, les moyens de communication les plus classiques restent les plus efficaces contrairement aux idées reçues.La carte de vœux papier est donc là pour rappeler la tradition et nous faire quitter le monde harcelant du numérique. De plus, dans vie quotidienne, vous communiquez essentiellement avec vos contacts professionnels par voie électronique et la version papier vous permet de sortir des sentiers habituels de communication. Chacun le sait, remplir une carte imprimée prend du temps et vos partenaires seront certainement sensibles à votre attention.

Quel type de carte ?

Les cartes de l'Unicef ou de Médecins sans frontières peuvent montrer votre engagement. Bien choisies, elles peuvent être adaptées à toutes sortes d’entreprise. Attention à ce qu'elles n'apparaissent pas comme une solution de facilité, ni décalée avec votre image. N’hésitez pas à consulter les catalogues des sociétés qui présentent des cartes de vœux, vous y trouverez certainement votre bonheur et de plus vous pourrez la personnaliser.

L’objectif de cet envoi est tout d’abord de présenter ses vœux et qui dit vœux dit sincérité. Celle-ci se voit à travers le choix de votre carte quelle que soit sa forme mais aussi du message que vous allez choisir, preuve de votre intérêt à l’égard de vos clients, fournisseurs et collaborateurs.

A savoir !

Contrairement aux pays anglo-saxons où les cartes s'envoient avant Noël, il est d'usage, en France, de les envoyer plutôt en janvier. Si votre entreprise est internationale ou à des partenaires et fournisseurs dans le monde entier, n’oubliez pas de vous informer des us et coutumes et transmettre les vœux au bon moment.

Ainsi au Japon, « Les Nengajo » doivent arriver pour le nouvel an entre les 15 et 25 décembre, en général. Le 1er janvier au matin, dans les plus de 20.000 bureaux de poste du pays vous pourrez voir ce rituel avec des dizaines et des dizaines de facteurs à vélos, en scooter ou en voiture partir livrer les cartes de vœux, et les boîtes aux lettres se remplir.

Donnez une note à cet article