Les différents moyens pour trouver un salarié

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     05/09/14    
Les differents moyens pour trouver un salarie

Candidatures ne correspondant pas au profil recherché ou pénurie de candidatures, les entreprises sont souvent confrontées à des difficultés pour recruter de nouveaux  collaborateurs. Tandis que les moyens classiques de trouver son futur salarié sont plutôt bien connus, d'autres plus discrets sont en vogue et permettre de découvrir des talents. Tour d'horizon sur différentes méthodes pour recruter.

Le web au premier plan pour recruter

Si certaines parutions papier d'offres d'emplois subsistent malgré tout tant bien que mal, elles ne sont plus, à l'heure d'internet, le premier moyen de recruter ses futurs collaborateurs. Même en confiant ces recherches aux agences de placement généralistes ou spécialisées, celles-ci publient quasi-systématiquement leurs offres sur la toile.

Quelle est la force du web ? L'opportunité de diffuser largement une annonce, à moindre coût, et qui pourra être relayée au plus grand nombre. L'outil représente un formidable moyen de mise en relation, et de la même façon que l'on peut trouver l'amour sur internet, on peut y trouver un job. Il existe de nombreux nouveaux sites de recherche d’emplois comme par exemple : http://paris.jobtonic.fr/

Les réseaux sociaux de Networking

Les entreprises utilisent ainsi quotidiennement le web pour recruter, et les salariés profitent également de l'outil pour se valoriser autrement qu'avec un CV classique, et saisir les opportunités par approche directe. C'est ainsi que les réseaux sociaux, et particulièrement ceux dits de Networking, comme Linkedin ou Viadeo pour les plus connus, se sont développés et comptent des millions d'inscrits aujourd'hui.

Néanmoins, ces réseaux de Networking sont confrontés à de nouveaux moyens d'e-recrutement.

Les applications mobiles

En premier, les applications mobiles ont su se faire une place confortable sur le marché de l'emploi. Avec la montée en puissance des smartphones et l'évolution des modes de consultation de l'internet, les plateformes de recrutement sur mobile font partie des moyens en vogue et d'avenir pour trouver ses futurs salariés.

Les business games

Plus communément appelés jeux d'entreprise, les business games sont un outil de recrutement initié par les grands groupes - dont L’Oréal pourrait être cité comme pionner - qui confronte les internautes, en recherche active d'un emploi ou simples joueurs, à des situations réelles d'entreprise. Plus qu'un moyen ludique d'attirer et de détecter des potentiels, la méthode permet à ces structures de présenter leurs différents métiers, et d'un point de vue plus général de valoriser leur image auprès du grand public. Néanmoins, ils ne sont pas à la portée de toutes les entreprises, le développement de ce genre de plateformes requérant un budget conséquent.

Les blogs personnels

Une des dernières tendances de l'approche directe, les blogs personnels intéressent de plus en plus de recruteurs à la recherche de talents. Ce moyen permet en effet de sélectionner des profils performants et ayant des connaissances avérées de leur thématique, mais également passionnés et investis par celle-ci.

La cooptation récompensée

S'éloignant du recrutement s'appuyant sur l'internet, la cooptation récompensée, inspirée du principe de la recommandation, émerge dans les organisations. Reposant sur le concept du « gagnant-gagnant », l'entreprise sollicite ses salariés en poste pour trouver ses futurs collaborateurs, avec à la clé une prime pour le salarié intermédiaire si le candidat présenté intègre les effectifs.

Les job-meeting

Les job-dating enfin, également connus sous les termes de job-meeting ou de speed-recruiting, n'ont plus à faire leurs preuves. Organisés dans le cadre de salons professionnels et étudiants, ou de journées portes-ouvertes au sein des entreprises par exemple, les recruteurs rencontrent, dans un esprit plus détendu, un maximum de candidats en un laps de temps restreint, les entretiens individuels durant entre 5 et 10 minutes chacun. Trop court pour certains pour juger d'un profil, la méthode est pourtant efficace. En plus d'être rapide et peu coûteuse, elle valorise les entreprises y ayant recours grâce à une approche différente, favorisant l'égalité des chances, où le CV et la lettre de motivation ne sont plus les éléments déclencheurs de l'entretien.

A lire également : N’ayez plus peur de recruter

Donnez une note à cet article