Devenir millionnaire, est-ce encore possible ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     25/10/13    
Devenir millionnaire, est ce encore possible ?

Etes-vous prêt à devenir un entrepreneur successful qui enchaîne les gros contrats plus vite que son ombre ? Avant de vous lancer, faites le point sur les quelques questions qui continuent à tourner dans votre esprit et qui peuvent vous freiner dans votre élan.

Devenir riche en créant sa boîte : mythe ou réalité ?

Vous avez grandi en collectionnant tous les articles sur Bill Gates ? Pour vous un entrepreneur est donc forcément un multimilliardaire qui n’a pas l’air trop stressé et qui peut même se permettre d’être largement philanthrope. Puis, cela a été le choc : vous avez découvert dans les médias les témoignages des Pigeons décrivant leurs nombreuses galères financières. L’entrepreneuriat ne serait donc pas toujours une voie en or pour amasser des millions ? Et bien non ! L’entrepreneuriat c’est un peu comme le poker : beaucoup de pertes pour certains, des gains raisonnables pour d’autres et le méga-jackpot pour très peu ! Malheureusement, il n’existe pas de recette miracle pour transformer son entreprise en mine d’or. Bien sûr, sans appliquer les quelques conseils de base (que vous retrouverez tous dans ce dossier), difficile d’espérer faire fortune avec sa boîte. Mais la clé du succès ne se résume pas en une suite de conseils techniques à appliquer. D’autres facteurs rentrent en jeu : chance, personnalité de l’entrepreneur, contexte économique et législatif favorable… Face à tant de variables, mieux vaut s’engager dans l’entrepreneuriat sans être dans l’attente d’amasser des millions. Si votre entreprise se développe à petite échelle, vous ne serez pas frustré. Et si vous faites partie des quelques élus pour qui création rimera avec millions, la surprise n’en sera que meilleure.

La prise de risques : passage obligé pour gagner des millions ?

« Je veux bien gagner des millions, mais je ne veux pas prendre le risque de perdre mes quelques économies ! » : c’est en substance ce que beaucoup de porteurs de projets pensent très fort ! Là encore la comparaison avec le poker est parlante : inutile d’espérer décrocher le pactole si vous n’acceptez pas de sortir les gros billets avant ! Bien souvent, les entrepreneurs qui ont fait rapidement fortune sont ceux qui ont risqué gros au départ. La prise de risque est inhérente à l’acte d’entreprendre, qu’on le veuille ou non. Et plus son ambition est élevée, plus l’entrepreneur doit accepter de se jeter à un moment dans le vide. Alors, êtes-vous prêt à gonfler la mise pour gagner le gros lot ?

Existe-t-il des secteurs sur lesquels on peut s’enrichir facilement ?

Certes, vous ne gagnerez peut-être pas des millions avec votre auto-entreprise via laquelle vous commercialisez des bonnets tricotés par votre mamie… Mais il est faux de dire que certains secteurs ne vous rapporteront rien. Tout dépend de la façon dont vous l’abordez. Un bon positionnement, une stratégie disruptive par rapport à votre marché, des partenaires prestigieux, une communication bien menée, une politique de prix pertinente… et le tour est joué ! Les médias ont beaucoup mis l’accent sur les entrepreneurs ayant fait fortune rapidement sur le web. Internet est en effet un secteur qui peut rapporter gros. Mais il ne faut pas oublier des secteurs plus « traditionnels » comme le commerce, le textile ou l’agroalimentaire par exemple, sur lesquels beaucoup ont amassés des millions. Il y a bien une entreprise (Havaianas) qui fait des centaines de millions d’euros de chiffre d’affaires en vendant des tongs !

Faut-il être un génie pour se faire des millions ?

« Je ne suis pas sorti d’Harvard, c’est grave docteur ? » Ok, vous n’avez peut-être pas le Q.I de Serguei Brin ou Larry Page de Google. Vous n’êtes peut-être pas aussi visionnaire que Steve Jobs ou Jeff Bezos (d’Amazon). Mais ce n’est pas pour ça que vous ne réussirez pas ! Pas besoin de savoir décrypter un algorithme obscur pour faire fortune dans l’entrepreneuriat ! Beaucoup de petits génies n’arrivent d’ailleurs jamais à percer dans les affaires. Pour mener son entreprise vers les sentiers glorieux du CAC 40, l’atout le plus précieux s’avère être une bonne dose de feeling associée à une forte capacité à vendre. Et si vous n’êtes pas vous-même un génie visionnaire, pourquoi ne pas en trouver un pour vous associer avec ? Les binômes chercheur + commercial font en général des étincelles !

Est-ce le bon moment pour lancer son produit ?

Il est vrai que si Mark Zuckerberg avait lancé Facebook ne serait-ce que 2 ans plus tôt, l’idée aurait peut-être fait un flop. Les mentalités n’étaient pas encore prêtes et la technologie n’était pas disposée à offrir un bon confort d’utilisation du service. Tout le talent de l’entrepreneur successful tient dans cette capacité à flairer son époque et à sortir la bonne idée au bon moment. Pour réussir à sentir si votre concept innovant sera accepté par les consommateurs, plongez-vous dans les réseaux sociaux, scrutez les tendances qui commencent à apparaître et suivez les leaders d’opinion pour voir les types d’offres qui retiennent leur attention. A contrario, un beau service ou produit, mais sorti trop tard, aura peu de chance d’émerger. Dans le business la prime va souvent au premier entrant, quand bien même son offre serait moins aboutie que celle de ses concurrents arrivés en retard.

Réussir à se faire des millions : est-ce une question de chance ?

On le dit souvent : la réussite c’est 50 % de talent et 50 % de chance. Un gros client croisé par hasard et qui décide de vous faire confiance, un énorme point de distribution qui se prend d’amour pour votre offre et se plie en quatre pour vous donner votre chance… Le succès tient parfois à peu de choses ! Vos amis vous appellent M. Malchance ? Le grand blond avec une chaussure noire, c’est vous ? Pas de panique, vous pourrez vous aussi créer une belle success story. Car la chance, ça peut aussi se provoquer ! Parlez de votre produit, multipliez les rencontres, croyez en vous : tout cela attirera vers vous « la bonne étoile » !

Combien de temps avant de gagner votre premier million ?

Vous voulez devenir riche grâce à votre boîte ? Alors un petit conseil : acceptez déjà de pouvoir être pauvre ! En clair, le chemin pour gagner son premier million peut être parfois un peu long… Autant vous habituer tout de suite à manger des pâtes ! Et si vous pensez que, puisque vous montez votre entreprise, vous allez tout de suite pouvoir vous verser un salaire de 10 000 € mensuel, envisagez peut-être une autre carrière !