Comment développer son business sans dépenser (trop) d’argent (3)

Nicolas KALPOKDJIAN     05/08/13    
trop depenser

Très souvent, lorsqu’un entrepreneur a une idée et rédige son business plan, il prévoit un montant assez conséquent à allouer à la communication et au développement commercial de son entreprise. Il imagine que pour se faire connaitre auprès de sa clientèle potentielle, il lui faut entreprendre de vastes et onéreuses campagnes de communication dans les médias ou dans la rue. Or, il existe de nombreuses astuces pour augmenter votre visibilité et qui ne vous coûteront pas ou peu d’argent.

Le networking

En ce chaud mois d’août qui s’annonce, nous allons nous intéresser plus particulièrement aux événements de networking.

Quelle que soit votre activité, en tant que chef d’entreprise vous vous devez de vous rendre à ce genre d’événements. Selon un proverbe africain qui prend tout son sens dans l’entreprenariat « Tout seul, on va plus vite. Ensemble on va plus loin ». C’est en sachant bien vous entourer que vous développerez votre entreprise de manière durable et que votre activité grandira sur des bases solides.

Des cartes de visite efficaces

Lorsque vous vous préparez à aller à ce type d’évènements, vous pensez à votre chemise bien repassée, à vos chaussures bien cirées mais n’oubliez surtout pas vos cartes de visite. Aller à une soirée networking sans carte de visite c’est comme aller jouer au tennis sans raquette, cela n’a pas grand intérêt. Une carte de visite efficace présente clairement votre activité en quelques mots, vos coordonnées complètes (prénom, nom, numéros de téléphone de contact, votre poste au sein de la société de manière concise, adresse postale de votre société, votre site web, votre page business Facebook et votre compte Twitter si vous en avez un). Certaines personnes ne mettent jamais leur email sur leur carte de visite de peur de se retrouver sur trop de mailing list, selon moi c’est une erreur car vous perdez aussi la possibilité d’être joint facilement et sans être dérangé sur votre portable. Le fait de se retrouver sur des mailing list fait malheureusement partie du risque mais un petit clic sur le lien vers la désinscription ne prend que quelques secondes après tout.

Il est recommandé d’utiliser un format classique de carte de visite (85 mm sur 55mm) car elles rentrent facilement dans les porte-cartes ou les portefeuilles. Sans cela votre carte risque de finir au fond d’une poche dans le meilleur des cas ou bien à la machine à laver ou encore à la poubelle.
Utiliser un format recto verso permet d’utiliser l’ensemble de l’espace disponible pour communiquer sur ce que vous faites ou qui vous êtes (une association que vous défendez, un talent caché, une citation que vous aimez bien, un rapide résumé de votre expertise). Veillez toutefois à laisser de la place car certains de vos interlocuteurs organisés (et je vous le conseille fortement) prennent des notes au crayon à papier sur votre carte en inscrivant quelques mots clés pour être capable de vous resituer en fin de soirée ou quelques jours après l’évènement quand ils retombent sur votre carte de visite. N’oubliez pas que votre carte de visite sera le souvenir que vous allez laisser à vos interlocuteurs alors faites preuve d’imagination, d’originalité ou simplement de rigueur. Car comme dirait Julien Clerc, (grand philosophe contemporain), dans sa chanson Rester :

Qu'est-ce qu'on pourra bien dire de moi
[…]
Quand j'aurais fait mon temps d'ici-bas
[…]
On dira peut-être du mal,
On dira peut-être du bien
Le pire serait que l'on ne dise rien.

Donner pour recevoir

C’est un adage très connu pour les connaisseurs d’un certain réseau de groupe d’affaires mais il prend tout son sens dans le networking. Si vous voulez éviter que votre interlocuteur indique au crayon à papier sur votre carte de visite « prétentieux, sans intérêt, carte à jeter » adoptez un comportement bienveillant en vous intéressant en premier à l’activité des autres professionnels présents. Ce sera déjà un excellent briseur de glace mais en plus une preuve de votre ouverture d’esprit plutôt que de rester réfugié près du buffet. Ou si vous êtes près du buffet prenez une coupe de champagne ou des petits fours et allez les proposer aux personnes n’étant pas déjà en pleine conversation. Montrez-vous disponible et proposez votre aide en mettant en relation vos interlocuteurs avec des contacts pertinents au sein de votre réseau. N’hésitez pas à rebondir sur certains propos pour proposer des solutions (si vous en avez bien entendu). Nous savons que les entrepreneurs aiment bien (et c’est une bonne chose) partager leurs soucis, c’est le moment de proposer un professionnel fiable ou si vous êtes compétent d’aider le nouveau membre de votre réseau à sortir de sa galère.

Entretenir son réseau

Une fois l’événement terminé, il est fortement recommandé de prendre 30 minutes afin d’envoyer un email aux personnes auprès desquelles vous vous étiez engagé à envoyer un article intéressant, un contact pertinent ou bien la dernière vidéo qui fait le buzz sur Youtube. Vous gagnerez tout de suite en crédibilité en montrant par les faits que vous êtes sérieux et que vous tenez parole, donc digne de confiance. De temps en temps, lorsque vous voyez un article de presse intéressant ou que vous pensez que certaines de vos rencontres peuvent faire affaire ensemble n’hésitez pas à les mettre en relation.

Choisir vos évènements

S’il est important de participer aux évènements de networking, il est aussi primordial de bien les choisir pour ne pas que cela représente une part trop importante de votre temps. Afin de bien sélectionner, je vous conseille de bien regarder quels sont les participants ciblés, les intervenants le cas échéant, le format de la soirée et la durée prévue pour le networking. Même s’il est possible de rencontrer au cours d’une soirée n’ayant aucun rapport avec votre activité le prospect de vos rêves la probabilité reste faible. Optimisez vos chances en ciblant les évènements directement liés à votre activité, où l’intervenant possède une réelle expertise qui viendra éclairer votre journée et qui vous inspirera pour le développement de votre entreprise.

Privilégiez aussi les évènements où vous pouvez prendre la parole. Je me suis très souvent rendu compte que lorsque chacun a un court moment pour se présenter (30 secondes à 1 minutes) cela génère de façon assez évidente beaucoup plus de mise en relation de qualité et fluidifie les échanges car chaque participant sait de quelle façon aborder les contacts qui l’intéressent. Enfin si vous devez partir au bout d’une heure car vous avez un dîner immanquable alors le mieux est certainement de ne pas venir du tout car il n’y a rien de plus énervant que de voir des gens pressés qui vous parlent en regardant leur montre. Prenez le temps de développer votre réseau de façon qualitative. Il est fortement recommandé ici comme pour ailleurs de privilégier la qualité à la quantité.

Un réseau de professionnels efficace

J’ai eu l’occasion de participer pendant près d’une année à la création, au développement et au fonctionnement d’un groupe d’affaires BNI©. Le principe fondamental repose sur l’échange de recommandations au sein d’un groupe de chefs d’entreprise se réunissant toutes les semaines au même endroit et à la même heure. Chaque profession n’étant représentée qu’une seule fois et la fréquence hebdomadaire des réunions permet de créer un cercle de confiance afin de garantir la valeur des recommandations échangées. C’est une excellente façon de développer son business à l’international également puisque dans mon cas, j’ai également pu participer à des groupes aux Etats-Unis. Pour développer votre business en dépensant peu ou pas d’argent, n’hésitez pas à contacter les membres d’un groupe et de vous faire inviter à une réunion si votre métier n’est pas déjà représenté. Petite astuce : 3 absences non remplacées et 3 absences remplacées par membre sont acceptées sur une période de six mois, proposez-donc aux membres de les remplacer vous aurez aussi le droit de présenter votre activité et les quelques euros de frais de petit-déjeuner vous seront offerts. Voici encore une fois quelques astuces pour développer votre business de façon peu ou pas coûteuse.