Comment développer une idée de création innovante

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     26/12/17    
developper ideee creation innovante

En dehors de la recherche fondamentale et appliquée des grands laboratoires, beaucoup d’entrepreneurs en herbe cherchent une idée « géniale » qui leur tomberait du ciel comme une révélation divine. Ce n’est jamais arrivé à notre connaissance ! Une idée nouvelle naît presque systématiquement par hasard, et celles qui fonctionnent sont souvent les plus simples.

Qu’appelle-t-on une idée de création « innovante » ?

Une idée qui apporte une solution nouvelle facilitant la vie du client cible. Il suffit d’observer les idées innovantes qui ont séduit un public exponentiel : le vélib et ses jumeaux implantés dans toute la France comme le bicloo, l’Autolib’ qui s’est installé dans toute l’ile de France, les livraisons écolo, le covoiturage blablacar, les Allo resto, les Wonderbox, les waterbike qui se sont éparpillés dans la capitale et ailleurs qui sont devenus de véritables business et bien sûr ces idées répondent à un besoin qui correspond à l’économie, au développement durable et au plaisir. La liste est longue…

Comment trouver une idée innovante ?

En dehors de la recherche fondamentale et appliquée des grands laboratoires, beaucoup d’entrepreneurs en herbe cherchent une idée « géniale » qui leur tomberait du ciel comme une révélation divine. Ce n’est jamais arrivé à ma connaissance ! Une idée nouvelle naît presque systématiquement par hasard, et celles qui fonctionnent sont souvent les plus simples. Il s’agit très souvent de combler un manque que l’on a soi-même ressenti dans un secteur d’activité ou d’une solution (produit ou service) mise en place pour répondre à un besoin particulier et dont on s’aperçoit que le besoin existe ailleurs.

Par quelles structures se faire accompagner lorsqu’on a une idée innovante ?

Par les mêmes structures que dans le cas d’une création classique : CFE, CCI, mairie... Allez rencontrer un maximum de gens, même si parfois cela n’aboutit pas. Pensez aux allocations et différentes aides telles que le dispositif ACCRE qui vous permet de garder, sous conditions, les allocations Pole-Emploi lors des 15 premiers mois de création d’une société. Enfin n’oubliez pas de déposer votre concept à l’INPI ! Toute idée se protège, et de plus vous pourrez de plus vérifier si ce concept n’est pas déjà déposé. Enfin, aidez-vous d’internet avec le plus fameux des blogs sur l’innovation : www.innovant.fr
Et vous pouvez aussi présenter votre idée auprès de Bpifrance qui saura apprécier le caractère innovant et vous attribuera la qualification ‘entreprise innovante’ si vous justifier de la création de produits, procédés ou techniques dont le caractère innovant et les perspectives de développement économique sont reconnus, ainsi que le besoin de financement correspondant ou bien si vous disposez en interne d’une équipe de R&D, même si une partie des travaux de recherche peut être sous-traitée. L’activité de R&D doit être stratégique pour l’entreprise et générer un chiffre d’affaires significatif. http://www.bpifrance.fr

 Comment être sûr que notre idée sera rentable ?

Il faut se lancer ! Bien entendu vous devez au préalable réaliser toutes les études de coûts et de marché nécessaires. Je conseille de commencer par valider l’idée à petite échelle. Il faut également baser son prix de vente sur le coût de production et ne pas hésiter à prévoir une marge confortable qui permettra d’amortir les aléas, car il y en aura forcément.
Comment faire une étude de marché pour une idée innovante ? Quelles en sont les particularités ?
C’est une étude de marché classique avec segmentation, enquête… mais la difficulté réside dans la nouveauté du produit ou service proposé. Si votre concept n’est pas facilement assimilé par votre auditoire lors de sa présentation, c’est peut-être que l’idée n’est pas mûre. Cependant, ne reposez pas tout votre projet sur cette étude : très souvent c’est l’offre qui crée la demande.

Comment convaincre des investisseurs de financer un projet innovant ?

Il n’y a pas de recette miracle. Le mieux est de monter une micro structure (auto-entrepreneur par exemple) et d’éprouver son idée avec 1 ou 2 clients, même si cela ne vous rapporte rien. Si vous arrivez ainsi à prouver que votre idée fonctionne, cela sera plus facile. Souvenez-vous cependant qu’un investisseur ne prendra pas un risque inconsidéré et, bien souvent, il ne voudra pas en prendre plus que vous-même !

Donnez une note à cet article