Démarrer sur le marché japonais : les premiers pas

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     21/11/13    
Demarrer sur le marche japonais salutations et carte de visite

Quand on parle de salutations à la japonaise, votre imaginaire se tourne vers les salutations envers l’empereur que vous aurez peut être vu dans de nombreux films. Si celui-ci n’est pas de mise dans le monde des affaires, de nombreuses subtilités sont à maitriser. Quelques conseils essentiels donnés par un expert des échanges entre la France et le Japon pour ne pas faire de gaffe.

Vous vous en apercevez dès que vous arrivez au japon : il y a ancienne et nouvelle génération. La nouvelle génération maitrise l’anglais alors que l’ancienne n’en parle que quelques brides. Afin de montrer votre intérêt pour le Japon et pas seulement pour les affaires, n’hésitez pas, dès le début, à montrer que vous connaissez un minimum de la langue japonaise.

Alors, comment saluer et comment remettre votre carte de visite ?

A l’évidence vous êtes étranger : vous n’êtes donc pas tenu d'appliquer à la lettre la manière de saluer des japonais. Inutile de baisser la tête très bas. En effet, les japonais connaissent les coutumes européennes : ils savent qu'en Europe, on serre la main. Si les japonais vous tendent la main, n'hésitez pas à la leur serrer. Et surtout, ensuite, tendez-leur immédiatement votre carte de visite.

Les japonais, depuis leur enfance, baissent la tête quand ils rencontrent quelqu'un, ils ont donc une tendance naturelle à incliner la tête. S'ils baissent la tête, baissez également votre tête par courtoisie.

Mais dois-je me plier en deux ?

Telle est la question de ceux ou celles qui vont rencontrer des japonais. Vous constaterez que certains japonais baissent la tête, jusqu'à 90°, particulièrement parmi les générations précédentes. Ce n'est pas la peine de les imiter, contentez vous d'incliner la tête (environ 30°) pour marquer votre respect. Plus vous baissez la tête, plus vos mains doivent se diriger vers vos genoux. Ne les fixez pas du regard car cela serait incorrect, baissez les yeux.

L’art de tendre sa carte de visite et de recevoir celle des autres

Il arrive souvent qu'en même temps qu’un japonais vous salue, il vous tende sa carte de visite. Tendez vos deux mains pour la recevoir.
Pour donner la vôtre, il est préférable de la tendre avec les deux mains. Mais, il peut vous arriver de tendre votre carte de visite avec une seule main. Cette situation se produit lorsque votre interlocuteur tend sa carte de visite en même temps que vous tendez la vôtre. Attention ! Mettez l'écriture de votre carte de visite dans le sens de votre interlocuteur afin qu'il puisse la lire sans avoir besoin de la retourner. Il verra d’un seul coup d’œil votre nom et votre position. Si celui-ci est difficile à prononcer, le lire lui rendra la tâche plus aisée.

La carte de Visite : atout majeur pour l'Homme d'Affaires

Au Japon, dans le monde des affaires, il est indispensable d'avoir sur soi des cartes de visite : c'est le passeport de l'homme d'affaires. L'échange des cartes de visite est un rituel de rencontres. Vous devrez en distribuer à chaque personne présente. Inutile de choisir parmi vos interlocuteurs ceux qui la méritent car chaque personne du groupe est importante. Ce sera votre première découverte de l'harmonie !

Certains japonais ne vous donneront pas de carte de visite. Ils ont toujours une raison. Ne vous en inquiétez pas. Leur position dans l'entreprise n'est peut-être pas assez importante. Vous pouvez cependant leur donner une carte de visite. Ils seront flattés. Dans tous les cas, évitez le formalisme !

Lorsque vous tendez votre carte de visite, vous vous présenterez en même temps oralement avec le nom de votre société, votre titre ... Votre interlocuteur mémorisera de cette façon la prononciation de votre nom, du nom de votre société et connaîtra votre fonction. Il sera donc plus à l'aise pour s'adresser à vous.

Lorsque vous recevrez la carte de visite de vos interlocuteurs, il est souhaitable de la prendre avec les deux mains.

En ce qui concerne la taille des cartes de visite, elle est de 9 cm x 5,5 cm et doit être de bonne épaisseur. Evitez la taille supérieure qui vous démarquerez. Même si en France, il est bien de se distinguer des autres, au Japon, il vaut mieux adopter le code des japonais, celui de l’harmonie et de la modestie !

Il est souhaitable de posséder une carte bilingue. En effet, la plupart des hommes d'affaires japonais ont des cartes de visite bilingue.

Attention ! Ne cachez pas vos cartes de visite au fond de votre valise, au fond de votre sac... Ayez-les toujours à portée de votre main. Vous éviterez de faire attendre votre interlocuteur et de vous rendre ridicule en les cherchant au fond de votre sac !

Et prenez sa carte de visite avec délicatesse, glissez-la dans un étui et pas dans votre poche.

Pour faire vos premiers pas sur le marché japonais consultez le livre de Junichi Nishimata, expert des relations entre la France et le Japon