Les démarches les plus insolites des start-up pour dénicher THE candidat

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     29/12/15    
demarches insolites startup denicher the candidat

La start-up mise tout sur sa motivation et sa créativité. Trouver un investisseur est alors tout aussi difficile que de recruter l’employé parfait. Quelles sont donc les méthodes insolites utilisées par ces start-up pour dénicher « The Candidat »?

Start-up : des stratégies inhabituelles pour recruter

Entreprise naissante, la start-up ne peut égaler ces sociétés jouissant d’années d’expériences et présentant des chiffres d’affaires à plusieurs zéro. Difficile alors de voir les employés se bousculer pour y trouver un emploi ! De ce fait, les start-up sont prêtes à tout pour décrocher « The Candidat » idéal qui s’engagera auprès d’eux sans véritables garanties pour l’avenir de l’entreprise.

Loin des grandes firmes qui, pendant le recrutement d’employés, décortiquent les cv et font preuve d’exigences pointues, les start-up doivent séduire leurs candidats. Les chercheurs d’emploi sont rois et c’est aux start-up de les « séduire » et de les attirer dans leur aventure. Aucune présélection n’est réalisée. Le seul critère pour retenir la candidature d’un postulant est son degré d’implication dans le nouveau projet. Ces start-up, souvent dirigées par de jeunes talents, sont conscientes que la clé de la réussite réside dans la capacité à voir le potentiel d’une idée à long terme.

3 méthodes intelligentes pour trouver The candidat

Comme les start-up s’adressent à la génération digitale, seules des techniques originales peuvent parvenir à les séduire :

1-Le challenge : UponJob est un réseau professionnel. Sauf que contrairement à LinkedIn et Viadeo, il se penche sur le présent du candidat et non sur son passé (CV). Un challenge lui est donc proposé pour mettre en avant ses compétences et se distinguer de la masse.

2-Job Teaser : Encore un site très utilisé par les start-up. Ici, ce sont les entreprises naissantes qui se présentent à travers des textes descriptifs et des vidéos. Une manière de donner un caractère plus concret, mais surtout humain, à ces entreprises qui placent ses collaborateurs au centre de ses intérêts.

3-le « fun » : L’offre d’emploi doit se différencier des démarches utilisées par les entreprises ordinaires. Il faut opter pour un format totalement décalé empreint d’humour. Le tout avec transparence et clarté. Telles sont les techniques qui peuvent avoir un impact attractif pour une jeune audience.

Le « hacking » : un mode de recrutement insolite mais payant

« Pitcher » sur une scène comme l’ont fait les start-up pour décrocher un investisseur. Voilà le principe du recrutement « hacking ». L’employeur dispose d’une à 2 minutes pour convaincre ces chercheurs d’emploi du potentiel de son entreprise.

Plusieurs stratégies inhabituelles sont ici utilisées pour solliciter l’intérêt du public:
-Mise en avant des technologies innovantes auxquelles la start-up aura recours
-Valorisation de l’aspect jeune et cool de l’esprit de l’entreprise
-Présentation d’une ambiance de travail détendue et propice à la créativité

Les start-up ont besoin de développeurs informatiques, de commerciaux et de communicants qui incarnent parfaitement l’esprit jeune et insolite de ce type d’entreprise. Pour ces chercheurs d’emploi, rien n’est plus agréable que de se présenter devant un recruteur sans « background ». Cette méthode leur permet donc de mettre en avant leur motivation et de ne pas être jugés sur leur manque ou absence d’expérience.

Donnez une note à cet article