Déléguer c'est gagner !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     31/03/17    
deleguer gagner

Dans le cadre des activités courantes d'un chef d'entreprise, il est nécessaire voire indispensable de savoir travailler en équipe, avec des collaborateurs qui ont des capacités et des aspirations différentes. Sur le principe, c'est chose aisée. Mais dans les faits, force est de constater que nombre de dirigeants ne parviennent pas à trouver le juste équilibre entre deux notions : déléguer le travail et prendre sa part de responsabilité. Certains n'hésiteront pas à prendre tout le travail à faire à leur charge, d'autres se reposeront allègrement sur les épaules des collaborateurs. C'est bien en ce point que le bât blesse dès lors que l'on évoque la collaboration et le travail collectif au travail. Quelles sont les pistes de réflexion à engager ? Pourquoi savoir déléguer son travail dans la juste mesure des choses est essentiel ?

Déléguer : oui mais dans quelle mesure ?

Concernant la délégation du travail et la redistribution des tâches à effectuer, il est nécessaire de noter qu'une juste mesure est nécessaire : aussi nombreux peuvent être vos collaborateurs, aussi motivés peuvent-ils être également, vous vous devez de ne déléguer les tâches qu'aux personnes capables de répondre à vos attentes et à celles de l'entreprise. En tant que dirigeant, vous êtes, en quelque sorte, dans la peau de l'entraîneur de football avant un match : vous devez répartir les postes, les actions à effectuer pendant le match en prenant en compte les aptitudes, les qualités et les défauts de chacun. Le résultat collectif n'est que le fruit d'actions individuelles bien organisées.

Attention à l'effet inverse !

Certains entrepreneurs, rechignant à l'idée de déléguer des tâches à effectuer à cause d'une crainte d'un résultat qui ne leur conviendra pas, n'hésitent pas à prendre tout le travail sur leur dos, à tout faire eux-mêmes. C'est bien là l'inverse négatif de l'action de déléguer du travail à vos collaborateurs : autant trop déléguer peut être quelque chose de néfaste sur le long terme, autant ne pas assez déléguer peut également être mauvais pour votre entreprise. N'oubliez pas que c'est le résultat du travail collectif qui permet de faire avancer votre entreprise. Il vous suffit de regarder du côté des grandes entreprises, y compris les grandes sociétés du CAC 40 : l'organisation pyramidale oblige les dirigeants en haut de cette échelle hiérarchique à déléguer. Imaginez simplement si un cadre dirigeant de chez Total, Carrefour ou encore LVMH décidait de prendre tout le travail sur lui. Les résultats n'en seraient que plus catastrophiques...

La délégation des tâches : vers une gestion collaborative de l'entreprise ?

Et si l'on poussait l'importance de déléguer du travail encore plus loin, et si l'on concevait cette action comme un mode de gestion d'entreprise novateur, comme le point d'orgue de la gestion collaborative d'entreprise ? Toutes les start-up nouvellement constituées et leurs gestionnaires n'hésitent plus à travailler main dans la main, quitte à supprimer les échelons hiérarchiques pour des résultats de gestion souvent très bons. A vous de mener une réflexion sur ce domaine pour savoir ce qui conviendrait véritablement à votre entreprise : déléguer normalement vos tâches ou aller vers une gestion collaborative complète ?

Donnez une note à cet article