Déclaration Obligatoire d'Emploi des Travailleurs Handicapés

Olivier PRENTOUT     30/04/13    
travailleurs handicapes

Hormis les sociétés qui ont bénéficié d’un délai exceptionnellement prolongé pour la transmission par voie de télé-déclaration, la plupart des entreprises ont aujourd’hui achevé leur campagne DOETH 2012 - Déclaration Obligatoire d'Emploi des Travailleurs Handicapés-

Le choix du mot "campagne" est délibéré : c'est dans le meilleur des cas à une course effrénée, et le plus souvent, à une véritable "bataille", que se sont une nouvelle fois livrées les Directions des Ressources Humaines, et, en leur sein, les Missions Handicap, pour produire ce reporting réglementaire dans les temps.

Comme chaque année, la période déclarative a débuté avec de nombreuses questions, dont nombre, à défaut d'explications claires dans la loi, les décrets ou les notices (plancher pluri-annuel d'achats aux secteurs protégé et adapté, valorisation des absences...) ont trouvé réponses dans le partage de bonnes pratiques au sein de la communauté, de plus en plus dynamique, des professionnels de l'emploi et du handicap en entreprise.

Une communauté qui, dans l'environnement économique morose, voit avec la reconnaissance croissante de la fonction, les contraintes des entreprises les rattraper : les budgets "handicap" ne sont pas épargnés par la rationalisation. Et les gains d'efficacité s'imposent.

Evidemment lorsque ce sont les entreprises qui paient; et même lorsque le budget d'un accord vient en appui, l'enjeu est d'importance : les finances de l'Etat et de l'AGEFIPH, la réorganisation du système de collecte et son coût pour cette dernière font anticiper un développement des contrôles.

Notons en plus, en cascade, la mise en œuvre de nouvelles pratiques et de nouveaux outils.
Ce qui trace la voie, en cascade, pour la mise en œuvre de nouvelles pratiques et de nouveaux outils informatiques, de pilotage des politiques d’emploi et d’insertion.