La curiosité, qualité ou défaut chez l’entrepreneur ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     09/11/18    
curiosite qualite defaut entrepreneur

« La curiosité est un vilain défaut ». Cette phrase s’est inscrite dans l’esprit de tout un chacun dès sa plus jeune enfance et continue à faire ses ravages lorsque la peur et le doute s’installent. Si la curiosité a dans son sens premier pour synonymes « intérêt, soif, appétit » et donc désigne ainsi l’envie d’apprendre des choses nouvelles, son deuxième sens a pour synonymes « indiscrétion, espionnage » et donc met en exergue le désir de connaître les secrets des autres, qui n’est guère valorisant. Il est aisé de cerner la raison pour laquelle la curiosité, ce désir de savoir, de connaître, de comprendre, d’observer est souvent associé à un mauvais comportement qu’il faudrait combattre. Mais la curiosité pour l'entrepreneur est-elle un réel défaut ou une qualité indéniable ?

La curiosité permet à l’entrepreneur de se remettre en cause

Au lieu de rester sur ses acquis et de croire qu’il a inventé le produit du siècle, le management du siècle, le marketing du siècle qui auront une vie éternelle, la curiosité conduit l’entrepreneur à voir si ailleurs il n’y aurait pas quelque idée judicieuse à glaner qui pourrait s’avérer fructueuse pour son entreprise. Imaginons un instant, avec le développement des nouveaux moyens de relais de livraison que l’on reste sur ses acquis, on devrait aller chercher ses colis dans une poste qui se trouve éloignée au lieu d’aller les chercher à proximité de son domicile et donc perdre un temps considérable ! Rester ancrés dans ses habitudes, car elles représentent une zone de confort nous enferme dans un tour d’ivoire dont nous aurions perdu la clef. C’est la peur de l’inconnu qui brise la curiosité, source d’inspiration. Nous pourrions même aller jusqu’à dire que certaines prises de conscience, sur nous-mêmes ou notre environnement, bouleverseraient tant nos habitudes qu’une envie irrépressible de fermer les yeux s’impose à notre esprit.

La curiosité permet de rechercher des alternatives

Si nous observons notre environnement, nous constatons que certaines tendances à la mode vont devenir une habitude. Les vélos, les trottinettes et autres véhicules électriques correspondent aux évolutions et aux changements climatiques, mais aussi à un besoin de se faciliter la vie. Sortir des embouteillages, éviter les métros et les autobus bondés, pouvoir rentrer tard dans la nuit quand les métros sont fermés, toutes ces situations ont ouvert la porte à de nombreux business. Les vélos qui avaient disparu sont redevenus à la mode. Ce qui est caduc peut revenir sur le devant de la scène pour répondre à de nouveaux besoins, de nouvelles réalités. En observant le passé, en étant curieux des époques précédentes, il est possible aussi d’y trouver une source d’inspiration. Il n’est pas obligatoire d’être ingénieur ou d’inventer un nouveau produit. Certains métiers traditionnels connaissent une nouvelle vie liée à une association judicieuse de nouvelles et anciennes méthodes de production et d'ouverture aux marchés internationaux. L’exemple de la curiosité culinaire montre que cette curiosité peut développer un business qui fleurira. Si notre pain est devenu la star au Japon, nous pouvons dire que leurs sushis ont envahi nos restaurants, mais aussi les ateliers de cuisine. Les habitudes et coutumes d’un autre pays peuvent devenir des idées judicieuses. Alors, voyagez pour découvrir d’autres façons d’agir, d’autres façons de penser et pas seulement pour remplir votre Facebook de photos. Soyez à l'affût des nouvelles idées !

La curiosité permet d’innover et d’apporter de nouveaux courants

Selon José Maria Eça de Queiros, auteur naturaliste et diplomate portugais du XIXe siècle, « La curiosité mène à tout : parfois à écouter aux portes, parfois à découvrir l'Amérique. ». En effet, la curiosité fait du dirigeant un chercheur permanent : il tâtonne, il hésite, il revient sur l’idée et subit des échecs. Sa curiosité le conduit parfois à une impasse, mais au fond grâce à cette curiosité, il peut mieux cerner sa valeur, la valeur de son entreprise et lui apporter des innovations qui feront d’elle, une success story. Mais aussi, la curiosité conduit à observer et à analyser et permet de préparer ses équipes à s’adapter au changement. La curiosité, c’est aussi agir en se déplaçant dans les salons professionnels et repérez les nouveaux produits qui y sont présentés… Et pourquoi pas vous intéresser à ce qui ne vous intéresse pas ! Combien de fois avons-nous détourné le regard sur les nouveautés en les regardant avec mépris pour ensuite les adopter !!! Faites-en la liste, vous serez étonné… Comprendre l’utilité et l’avenir d’un gadget ! L’esprit critique ne doit jamais prendre le pas sur la curiosité.

Donnez une note à cet article