Comment créer une dynamique avec ses équipes en période de crise ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     30/01/19    
creer dynamique equipes periode crise

Le temps est au pessimisme ou parfois à la peur. La presse regorge de faillites, de licenciements massifs ou d’annonces de futurs licenciements, de rachats, de fusions et vous êtes vous-même aux prises de cette tourmente avec des résultats en berne. Afin de ne pas vous laisser vous et vos équipes entraîner dans un pessimisme porteur de mauvais augure, il apparaît de toute évidence que la clef se trouve dans la motivation des équipes. Que faire pour dynamiser vos salariés en période de crise ?

Ne vous cachez pas

Pour ne pas utiliser la méthode de l’autruche, faire preuve de transparence demeure une méthode qui porte toujours les fruits de l’optimisme. Rencontrer vos équipes pour dialoguer reste incontournable. Si vous même vous dégagez un sentiment de peur, que vous dressez un scénario catastrophe, vous pouvez être certain que ce sentiment sera contagieux et donc que vous aurez pour résultat la démotivation de vos équipes. L’incertitude ou la peur sont des facteurs qui engendrent l’instabilité émotionnelle et une source de démotivation. Donner des informations précises aux salariés permet de mieux les impliquer dans leurs taches respectives.

Pensez que vos équipes peuvent comprendre

Considérer les collaborateurs comme des adultes et non comme des enfants. En effet, ils sont aux prises des difficultés personnelles et font face pour les surmonter. Alors, ils peuvent comprendre qu’il est indispensable qu’ils s’impliquent pour surmonter la crise. Le résultat est qu’une fois la difficulté surmontée, ils en tireront une fierté qui leur permettra de s’investir encore davantage en période de croissance. Parler, dialoguer ne développera pas un sentiment de panique mais plutôt une conscience que si chacun ne met pas les bouchées doubles, l’entreprise et donc eux-mêmes se trouveront dans une impasse.

Ne pas entrer dans la recherche du coupable

La recherche du coupable demeure la pire réaction possible : qu’il soit interne à l’entreprise (un service qui ne fonctionne pas, de l’absentéisme, la mauvaise volonté…) ou qu’il soit externe en raison de conjonctures diverses (fournisseurs, grèves, intempéries…) demeure chronophage et souvent inutile. A contrario, la recherche de l’investissement de chacun pour mieux réussir est fondamentale pour traverser les périodes difficiles. Pour cela, il est aussi nécessaire de rappeler que de nombreuses entreprises qui vivent la croissance ont cru qu’elles allaient mettre la clef sous la porte. Les divers événements ont mis leur secteur en difficultés et, comme pour vous, ce sera l’engagement de tous qui permettra de vivre des jours sereins. Vous pouvez montrer que vous n’êtes pas les seuls à vivre des crises et cela fait partie inhérente de la vie de l’entreprise.

Développer les échanges

Les solutions se trouvent toujours dans les équipes et non dans la critique des uns et des autres. N’hésitez pas à leur demander des idées.

Autour de cette problématique, il reste nécessaire de créer des moments d’échanges entre les équipes et pourquoi pas interservices pour se poser les questions qui feront jaillir des solutions inattendues. Quels sont les interlocuteurs de chacun et quels sont les freins qui empêchent de réussir ?

Dialoguer davantage et demander aux commerciaux réfléchir aux solutions possibles pour gagner cette bataille et leur demander de parler de leurs expériences réussies. Il ne s’agit pas de dresser un catalogue des difficultés mais bien de trouver des solutions avec équipes qui sont confrontées au terrain. Ces dialogues sont le premier pas vers la victoire, car ils renforcent l’adhésion des équipes.

Fixer des objectifs réalistes

Pour motiver vos équipes et les impliquer les équipes, il vous faut d’abord montrer ce que vous visez et qui est nécessaire pour surmonter toute crise. Redonner confiance aux salariés en fixant des objectifs réalistes à court terme et en proposant à chacun de définir comment il va s’impliquer et va permettre d’engendrer un nouveau dynamisme.

Rester à l’écoute

En période de crise, s’enfermer dans sa tour d’ivoire demeure la pire des attitudes. Au contraire, être aux côtés des salariés, les rencontrer et les saluer dès leur arrivée, aller les voir aux pauses et écouter leurs suggestions va leur redonner confiance. « Le dirigeant s’implique alors pourquoi pas nous ! »

Donnez une note à cet article