Créer le buzz autour de son entreprise

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     16/07/16    
Creer le buzz autour de son entreprise

Faire parler de son entreprise, lors de son lancement, est un véritable challenge pour son créateur. Au-delà de la faire connaître, il faut arriver à trouver l’action qui suscitera l’intérêt. Laissons un instant de côté les outils de communication habituels et les modes classiques de prospection, et penchons-nous sur quelques méthodes pour créer le buzz autour de l’entreprise ou de ses produits ou services.

Exemples de buzz

Un exemple de buzz récent est celui provoqué par l’artiste Stromae. Quelques mois avant la sortie de son dernier album, il laissait filtrer dans les média quelques images de lui titubant dans les rues de Bruxelles. L’affaire fait bruit, beaucoup le disent perdu, avant de s’apercevoir quelques semaines plus tard qu’il s’agissait d’extraits du clip vidéo de son premier single… Le buzz était bien là, tout le monde attendant de revoir l’artiste.

Dans un autre genre, Fanta avait lancé l’année dernière la première publicité à manger ! La marque voulait ainsi, par l’insertion de sa publicité dans la presse papier, faire découvrir le nouveau goût de sa boisson. Façon étonnante certes, mais qui avait provoqué des réactions.

LG faisait la mauvaise surprise aux passants, sous couvert d’améliorer les capacités de leur téléphone, de les casser devant leurs yeux ! Cela pour au final leur offrir le nouveau smartphone de la marque.

Enfin, Coca Cola dernièrement créait le buzz en proposant aux consommateurs d’avoir leur prénom inscrit sur la fameuse bouteille ou canette. Succès phénoménal repris par la suite par Nutella.

Pour faire un buzz réussi

Avec internet et la vitesse de diffusion des informations, il est aujourd’hui plus facile de créer le buzz, mais celui-ci doit être entièrement maîtrisé pour ne pas se retourner contre l’entreprise ou la marque et nuire à sa réputation.

Quelques entreprises ont fait les frais de buzz mal pensés : Veet avec « Mon minou tout doux » jugé comme une incitation à l’épilation totale auprès des jeunes filles, Sébastien Chabal qui montre le mauvais exemple en mettant les doigts dans la prise pour la marque Poweo, ou encore Cuisinella qui indigne les internautes en piégeant trois passants dans une vidéo glauque.

Pour ce faire, l’entreprise doit s’assurer que sa communication respecte certains points clés.

Tout d’abord, pour interpeller le public et susciter le buzz, la communication doit être créative et innovante, tout en restant fidèle aux valeurs de la marque ou de l’entreprise et bien entendu à celles des personnes qu’elle cible.
Concernant le ton utilisé, qu’il s’agisse de l’humour, de l’horreur, du suspens ou de la provocation par exemple, l’entreprise doit veiller à ce qu’il n’entre pas trop en contradiction avec son image pour être compris. Cette compréhension doit aussi se retrouver dans le message en lui-même, qui doit être clair et facile pour être mémorisé d’une part, et pour ne pas risquer d’être déformé d’autre part.

Une autre étape d’importance consiste ensuite à bien définir les personnes qui pourront, de par leurs influences, se faire le relai de la communication. Il s’agit par exemple des journalistes, des bloggeurs et des internautes actifs sur les forums, ou encore des animateurs de groupes sur les réseaux sociaux.

Enfin, le buzz doit être suivi, alimenté et mesuré par l’entreprise : suivi pour répondre aux questions et remarques qu’il suscite, alimenté pour continuer de vivre dans le temps, et mesuré pour déterminer son efficacité.

Quel buzz pour ma petite entreprise ?

On pourrait s’attendre à ce qu’une action de buzz coûte chère, mais elle s’avère en réalité moins onéreuse qu’une campagne de communication plus classique. Il est donc possible pour une entreprise à taille humaine de se l’approprier. Pour l’ouverture de votre entreprise, sans la citer, vous pouvez par exemple faire paraître une annonce dans les média locaux en invitant le public à un évènement suspens, ou encore diffuser un visuel « mais qui se cache derrière X ? » en proposant au public de le découvrir au travers d’énigmes interactives ou en le révélant à un jour et un lieu X... C’est alors à vous de faire jouer votre créativité !

Donnez une note à cet article