Ces couples d’entrepreneurs français qui ont réussi

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     09/11/17    
couples entrepreneurs francais reussi

Lancer son entreprise aux côtés de son conjoint ? Un projet réalisé par de nombreux français. Si entreprendre à deux peut séduire par rapport au soutien et à la motivation, la vie de couple peut également en pâtir.
En France, 600 000 entreprises commerciales ou artisanales sont dirigées par un couple et 200 000 professionnels libéraux exercent avec leur conjoint. Des chiffres qui révèlent une réelle appétence des français pour entreprendre à deux. Plusieurs conditions demeurent nécessaires pour assurer la pérennité de de l’entreprise, en particulier la capacité à franchir les obstacles. Retour sur ces entrepreneurs qui ont su allier leur vie amoureuse et professionnelle.

Catherine Néressis et Patrick Jolly, l’immobilier en toute simplicité

Comme tout jeune couple qui souhaite emménager, Catherine Néressis et Patrick Jolly doivent passer par une agence immobilière. Ces dernières, assez coûteuses, ont freiné leur ambition « Je ne possédais pas beaucoup d’argent et recherchais un appartement. À l’époque, la seule possibilité pour trouver un logement, consistait à passer par une agence immobilière. Cela impliquait de leur verser un mois de loyer. J’ai refusé de devoir débourser cet argent et me suis mise à la recherche d’annonces de particuliers dans les associations, supermarchés…L’idée de rassembler ces annonces dans un journal a alors germé dans mon esprit » raconte Catherine Néressis.

Les fondateurs décident de créer un journal d’annonces immobilières : L’entreprise PAP (de particulier à particulier) voit le jour en 1975. Le journal a mis en place une véritable révolution sur le marché de l’immobilier et 40 ans plus tard, ils demeurent pionniers de la presse immobilière en France. Le couple a su franchir de nombreux obstacles pour réussir cette expérience enrichissante. Un succès contagieux car ces derniers ont transmis leur envie d’entreprendre à leurs enfants « L’entrepreneuriat est contagieux ! L’exemplarité d’un parcours réussi inspire les autres. Les gens voient qu’on parle de notre entreprise de façon heureuse : ils osent donc plus facilement concrétiser leurs aspirations » explique Catherine Néressis.

Martine et Armand Hadida, la mode associée au design

Martine et Armand Hadida investissent en 1980 dans un lieu emblématique : Les Champs Elysées. Le couple ne choisit pas une simple boutique mais une galerie d’art. Leur volonté ? Présenter des pièces uniques de créateurs de mode, tout en les associant au design et au lifestyle. Leur enseigne « L’éclaireur » se démarque des distributeurs traditionnels en offrant aux consommateurs la possibilité de découvrir, en plus des vêtements, un univers des plus artistiques. Le couple se définit comme complémentaire et se pousse mutuellement vers le haut pour atteindre leurs objectifs. Armand Hadad décrit sa compagne comme « Une vraie Parisienne, pétillante et toute en fraîcheur. Elle m'apportait tout ce dont j'avais besoin. » (Sur le site LesEchos). Leur concept innovant séduit, ce qui leur permet d’ouvrir d’autres boutiques à Paris et une à Los Angeles. La devise de l’entreprise ? « Aller de l'avant, être dans ce qui va arriver, prendre des risques, c'est le devoir de toujours séduire, toujours étonner »

Bertile Burel et James Blouzard, une expérience dans un coffret cadeau

L’histoire d’un couple qui casse les codes. Lassés de leur emploi respectif Bertile Burel et James Blouzard décident de briser leur routine quotidienne pour voyager à travers le monde. Ils vivent de multiples expériences, plus enrichissantes les unes que les autres. Une fois revenue en France, leur seule envie consiste à offrir des cadeaux à leurs proches pour qu’ils puissent partager leur ressenti. Les produits proposés par l’ensemble des magasins leur semblent trop ordinaires. Un constat qui les pousse à lancer leur box. En 2004, ils créent WorderBox, une société spécialisée dans la vente de coffrets cadeaux qui a pour but de proposer une « expérience ». Le couple a pu se placer comme leader du marché en France. Un succès dû à la communication solide et l’investissement du couple dans leur entreprise. « Comme nous n’avions jamais travaillé ensemble auparavant, nous avions un peu peur. Et puis tout le monde nous disait que ce serait compliqué. Mais ce qui nous a rassurés, c’est le fait que nous avions réussi à faire ensemble un tour du monde de 6 mois, en nous retrouvant même parfois en danger de mort, et en ne nous engueulant qu’une seule fois ! » Explique Bertile Burel. Une entente à toute épreuve demeure la clé de la réussite

Nathalie Lebas et Louis-Marie Vautier, le prêt-à-porter « bio et équitable »

Nathalie Lebas était ingénieure textile, Louis Marie-Vautier quant à lui travaillait dans le domaine de la formation professionnelle. Le jeune couple parisien, ne s’épanouissant pas dans leur travail respectif, décide de démissionner pour créer leur propre entreprise. L’idée consiste à s’implanter sur le marché du prêt-à-porter en proposant une gamme de vêtements bio et équitable. La marque Ekynog voit le jour en 2003 et arrive parmi les premières dans le secteur. Leur concept de respect de la nature à très vite séduit les consommateurs. « Nathalie s'occupe des aspects techniques alors que, moi, je m'oriente sur le développement de la marque. Notre entreprise nous occupe sept jours sur sept. Nos conversations s'entament au petit déjeuner et se terminent au dîner. Les règles pour entreprendre en couple ? Il n'y en a pas. L'essentiel est d'être sur la même longueur d'onde » confie Louis-Marie Vautier sur le site de l’Express.

Donnez une note à cet article