E3 2018 : une convention des géants du jeu vidéo

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     22/06/18    
convention geants jeu video

Les fans de jeux vidéo attendent avec impatience cette convention chaque année. Les entreprises mondialement connues comme Microsoft ou même Nintendo se rendent à Los Angeles pour présenter leur nouvelle production et les jeux qui sortiront prochainement. D’une durée d’une semaine, l'E3 provoque l’émoi des passionnés de la manette. Une véritable occasion d’aviver la curiosité des joueurs et de communiquer sur les nouveaux projets.

Un rassemblement pour les passionnés du jeu vidéo

En ce qui concerne les conférences des géants de différents secteurs, les États-Unis restent un pays très plébiscité. L’E3 se déroule chaque année à Los Angeles depuis 22 ans. L’Electronic Entertainment Expo  a lieu sous la direction de l’organisation Entertainment Software Association au chiffre d’affaires se comptant en milliards de dollars. À ses débuts, cette convention était uniquement réservée aux journalistes et professionnels du monde entier. Cette année, l’organisation a décidé de changer le modèle. Il s’agit de la première édition où les passionnés du jeu vidéo sont eux aussi conviés. Une telle annonce a provoqué un véritable engouement. Encore très peu connue il y a dix ans, cette convention a su se faire un nom grâce aux entreprises présentes mais également grâce aux réseaux sociaux et aux influenceurs.

Lors de sa création, l’objectif consistait à rassembler des professionnels de ce secteur afin de faire des annonces sur les nouvelles consoles et jeux vidéo. En ouvrant ses portes au public, l’E3 a provoqué la folie chez les joueurs. Les places mises en vente début février se sont écoulées en seulement quelques semaines. Les tarifs se situaient entre 150 et 250 dollars en fonction des différents accès. Des joueurs du monde entier n’ont pas hésité à casser leur tirelire pour faire le déplacement. Cette convention qui se déroule sur toute une semaine, engendre des coûts conséquents pour les passionnés du jeu vidéo particulièrement pour les étrangers qui font le déplacement.

Cette nouveauté a permis de satisfaire les joueurs intéressés par le fait de pouvoir tester les bêtas des jeux vidéo annoncés pour les prochaines années. Cet évènement permet non seulement d’engendrer d’autant plus de visibilité pour les géants du jeu vidéo, mais avec 15 000 places vendues pour l’évènement, l’E3 a pu générer un chiffre d’affaires fort conséquent par rapport aux années précédentes. Le public très satisfait de cette nouveauté a cependant dû faire des heures de queues pour accéder à seulement quelques minutes de test sur les jeux vidéo.

Une promotion à travers les influenceurs

Les plus grandes entreprises présentes lors de l’E3 ne ressentent plus vraiment le besoin de gagner en visibilité. Connues mondialement, elles touchent des millions de joueurs à travers le monde. Leur réputation n’est plus à faire, mais la promotion de leurs jeux vidéo reste tout de même nécessaire. Dans l’histoire du jeu vidéo, certaines éditions ou nouveaux projets ont parfois fait un flop. Les constructeurs Sony, Microsoft, Nintendo et les éditeurs comme Ubisoft, EA, Activision et Blizzard invitent des influenceurs de la planète entière pour qu'ils présentent leurs jeux à travers des stream, des vidéos sur Youtube et des posts sur les réseaux sociaux. Les influenceurs peuvent jouerdurant plusieurs heures sur des jeux afin de mettre les futurs consommateurs en haleine. Les marques ne possèdent pas une volonté d’améliorer leur visibilité, mais elles souhaitent faire le buzz à travers des personnalités reconnues dans le monde du jeu vidéo. Les influenceurs permettent aux constructeurs et aux éditeurs de se rapprocher massivement du public. Les abonnés sur Youtube auront d’autant plus d’affection pour une marque si cette dernière invite leur youtubeur préféré.

Une forte concurrence pour convaincre les joueurs et les investisseurs

Pour les diverses entreprises présentes lors de la convention, il s’agit aussi de se démarquer des concurrents. Que ce soit les constructeurs ou bien les éditeurs de jeux vidéo, l’E3 reste une occasion de se mettre en avant. Les marques tentent toutes d’être perçues comme la meilleure à l’issue de la convention. En fonction de la conférence donnée, des stands et des jeux vidéo présentés la retombée médiatique varie et l’engouement peut vite s’essouffler si les marques n’ont pas sorti le grand jeu. La concurrence lors de l’E3 est nécessaire, car la plupart de ces entreprises sont cotées en bourse. Il s’agit de mettre en avant l’image de marque pour impressionner le public, les joueurs professionnels, les médias ainsi que les influenceurs.

Pour les entreprises mondiales du jeu vidéo, les enjeux sont conséquents. Nintendo par exemple a subi deux chutes respectives de 4 % et 6 % à la bourse de Tokyo. Les analystes ont précisé que les investisseurs craignaient une annonce durant l’E3 pas suffisamment « capable de relever le résultat des analystes ». Les entreprises tentent de convaincre les consommateurs, mais en grande partie, elles ne veulent pas décevoir les investisseurs pouvant faire chuter le cours d’une action très rapidement.

L’E3 pour les amateurs de jeux vidéo reste un évènement incontournable et sur lequel il est important de se focaliser. Les constructeurs annoncent des nouvelles consoles ou systèmes de jeu quand les éditeurs font part de leur dernier projet. Ce secteur a généré 4,3 milliards d’euros en 2017 avec une croissance de 18 % en l’espace d’un an. Il se porte très bien avec une grande diversité de joueurs. Malgré les apparences, la moyenne d’âge en France des joueurs se situe à 34 ans. Les jeux vidéo n’impliquent pas uniquement les consoles et les jeux sur ordinateur, le smartphone est lui aussi une part de marché conséquente, un avenir de plus en plus exploité par les constructeurs et les éditeurs.

Donnez une note à cet article