10 conseils pour éviter le harcèlement en entreprise

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     21/02/18    
conseils eviter harcelement entreprise

Le harcèlement téléphonique, moral ou sexuel peut aussi avoir lieu dans votre entreprise. Nul n’est à l’abri de ce fléau. Ce genre de comportement ne doit jamais être pris à la légère et doit être décelé grâce à votre attention et à celle de vos équipes et de les appréhender en amont.

Le Harcèlement ?

Selon le service public, trois types de harcèlement sont retenus et permettent de comprendre les mécanismes utilisés par les harceleurs.

1. Le harcèlement téléphonique.

Les appels téléphoniques répétés et malveillants sont considérés comme du harcèlement. L'envoi répété de SMS ou de courriers électroniques malveillants est assimilé à du harcèlement téléphonique ou le fait de faire sonner votre téléphone sans vous parler avec pour seul but de faire des troubles sonores.

2. Le harcèlement moral se manifeste par des agissements répétés : remarques désobligeantes, intimidations, insultes...Ces agissements ont pour effet une forte dégradation des conditions de travail de la victime qui risque de :

  • porter atteinte à ses droits et à sa dignité,
  • ou d’altérer sa santé physique ou mentale,
  • ou de compromettre son avenir professionnel.

Ces agissements sont interdits, même en l'absence de lien hiérarchique avec l'auteur des faits.

3. Le harcèlement sexuel se caractérise par le fait d'imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle qui :

  • portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant,
  • ou créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante.

Voici 10 conseils.

1. Communiquer sur le harcèlement avec les équipes

La communication sur le sujet du harcèlement est primordiale entre les équipes. Faites-en sorte que les salariés communiquent entre eux pour exprimer les problèmes devient nécessaire et permet si nécessaire de percer l’abcès autour d’un malentendu ou d’un fait avéré de harcèlement. Établir le dialogue avec ses équipes et intervenir pour que chacun sache ce qu’est le harcèlement et ses conséquences sur la personne mais aussi les conséquences pénales qu’ils peuvent encourir s’il s’avérait être l’auteur de harcèlement. Communiquer permet aux salariés de comprendre les conséquences irréversibles du harcèlement et de pouvoir aider un collègue victime de ce phénomène.

2. Identifier les problèmes par l'observation

Pour prévenir le harcèlement, il est important d’identifier les possibles problèmes dans les relations de travail. Pour cela, observer l’attitude des salariés permet de prévenir une situation délicate en termes de harcèlement téléphonique, moral ou sexuel. En tant qu’employeur une vision externe aux équipes vous donne une approche différente de la situation et vous permet de jouer le rôle de médiateur et d’avertir sur votre inflexibilité en face de comportements inadéquates. Un dialogue avec un salarié à l’attitude déplacée ou agressive envers un autre employé demande d’aborder le problème avec tact pour lui faire comprendre à quoi peut l’amener le harcèlement.

3. Écarter par votre attitude toute tolérance aux plaisanteries douteuses et aux attouchements

Pour éviter toute situation déplacée d’un point de vue du harcèlement sexuel, les plaisanteries douteuses ou les attouchements ne doivent jamais être tolérés dans votre entreprise. N’hésitez pas à reprendre vos salariés un peu trop blagueurs et tactiles. Une mise en garde régulière sur ces pratiques peut éviter ce genre de comportement et rassurer les personnes qui peuvent faire l’objet de tels comportements.

4. Mettre en place de mesure de prévention

Sensibiliser les salariés au harcèlement au travail demeure important, les renseignements aident à déceler les comportements étranges. Le règlement intérieur doit mentionner l’interdiction des faits de harcèlement. Pour compléter cela, des visuels de prévention dans les locaux informant l’ensemble des salariés donnera la définition du harcèlement pour mieux prévenir celui-ci. La médecine du travail dans certains cas peut informer une entreprise et ses employés pour sensibiliser d’autant plus, à la suite de précédentes affaires de harcèlement. Porter à la connaissance de ses salariés les textes de loi issus du code pénal réprimant le harcèlement moral, collaborer avec les représentants du personnel et, s'il existe, le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) font partie des devoirs de l’employeur.

5. Prévenir le stress pour éviter l’agressivité

En matière de harcèlement moral, l’un des points clé reste souvent lié à l’agressivité. Celle-ci étant très souvent provoquée par le stress, il faut l'anticiper au sein de l’entreprise. Prévoyez de débriefer avec vos équipes pour leur permettre d’éliminer leur propre stress. Les managers doivent être écoutés car ils sont les premiers aux contacts des salariés. L’agressivité due au stress peut se transformer en  harcèlement moral. Elle nécessite des mesures claires pour détresser l’employé, à l’aide de pauses, d’évènements mais surtout de bien comprendre le climat de l’entreprise et de tous les services. Ne pas se fier aux apparences fait partie des compétences du dirigeant.

6. Mettre en place de questionnaires anonymes réalisés par un audit externe

Pour déceler au plus tôt le harcèlement, mettre en place des questionnaires anonymes s’avère utile. Dans le cas où les employés n’arrivent pas à s’exprimer sur le sujet, l’anonymat réalisé par un audit externe peut permettre de se confier. La pratique des questionnaires est difficile à mettre en place dans les petites structures. Cette technique donne quand même la possibilité à la personne harcelée de se livrer sans contraintes. 

7. Se renseigner grâce au droit de regard de l’employeur

Au sein de l’entreprise en cas de harcèlement, l’employeur peut être accusé devant la loi. Il reste responsable de ses employés et de leurs agissements sous le toit de l’entreprise. En cas de doute, vous pouvez faire valoir votre droit de regard sur les correspondances de vos employés (courriels, plan d’action, entretien annuel…). Cette solution peut s’avérer radicale, mais elle aide à déceler des comportements inhabituels entre vos employés, si tel est le cas.

8. Ne surtout pas participer

L’important dans les cas de harcèlement avéré reste de soutenir la victime ou tout du moins de paraître relativement neutre comme un médiateur. Si un de vos collègues se permet des réflexions douteuses ou des approches étranges, soyez inflexible. Vous devez être exemplaire et surtout évitez que la victime vous sente en quelque sorte complice. En tant que dirigeant, prendre ses responsabilités en matière de harcèlement, c’est savoir dire non à des comportements inappropriés. L’indifférence est la porte ouverte au harcèlement.

9. Tenter de comprendre le harceleur.

Du harcèlement dans son entreprise reste toujours difficile à vivre, l’employeur doit s’en préoccuper pour éviter des récidives. Un des points importants revient aussi à se préoccuper du harceleur et de ses intentions. Comprendre son comportement aide à arrêter le harcèlement et le prévenir. Une fois les faits établis, le harceleur doit être confronté au problème et ainsi vous pouvez le convaincre de ne pas recommencer.  Par la suite, n’hésitez pas à mettre une surveillance en place pour éviter les récidives. N’hesitez pas à avoir recours à la médecine du travail qui peut vous aider mais aussi aux organismes comme la souffrance au travail qui ont permis à des entreprises de se trouver dans l’impasse.

10. Prendre des mesures nécessaires.

En cas de harcèlement avéré au sein de votre entreprise, prendre les mesures nécessaires est une obligation légale. Le principe est de jamais prendre le moindre bruit, la moindre rumeur à la légère. En cas de harcèlement avéré, une procédure interne s’impose ainsi qu’un dépôt de plainte auprès de la police, si la victime le souhaite. N’hésitez pas à soutenir les personnes concernées et à en faire une affaire personnelle pour montrer votre dévouement et votre intérêt à garder une bonne entente dans l’équipe.

Vous pouvez aussi vous adresser à Souffrance et Travail www.souffrance-et-travail.com qui vous donnera de précieux conseils.

Donnez une note à cet article