Comment faire pour conquérir le monde ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     14/04/17    
penser strategie amont

Conquérir le monde implique une bonne préparation pour ne pas se retrouver confronté à des difficultés. Mais comment faire ?

Pourquoi se lancer à l'international ?

Plusieurs raisons peuvent vous inciter à vous développer à l’international. Les plus évidentes sont d’ordres commerciales (trouver de nouveaux débouchés) et concerne la répartition des risques. La possibilité d’acquérir de nouvelles technologies, la réduction des coûts, la réalisation d’économies d’échelle, le renforcement de sa compétitivité ou encore la volonté d’accélérer sa croissance peuvent également constituer un motif de développement vers d’autres pays. Certaines situations peuvent vous conduire naturellement à ce résultat, par exemple si vous disposez d’un surplus de production. Enfin, la simple volonté de conquérir le monde peut constituer une bonne raison de se lancer. Dans tous les cas, vous devrez bien réfléchir avant de prendre une telle décision. Cela ne peut se faire sur un coup de tête et doit être pensé à l’avance.

Devenez le maître chez vous

Si certaines entreprises ont pour ambition de se développer dès leur création à l’étranger, il reste conseillé de se consolider d’abord sur son marché et de le maîtriser avant de s’aventurer aux quatre coins de la planète. L’expérience  acquise vous permet de peaufiner vos caractères distinctifs, de mettre en place une offre qui trouvera sa place non seulement dans votre pays mais sûrement dans bien d’autres. Il faudra évidemment l’adapter par la suite aux exigences du pays choisi. Cette attitude judicieuse vous évitera de vous disperser et vous pourriez ainsi proposer une offre plus intéressante. Ainsi, Frédéric Mazzella a développé son concept en France avec la création du site internet Covoiturage.fr en 2006. Après avoir rassemblé plus d’un million d’adeptes dans son pays en avril 2011, il décide de tenter sa chance au Royaume-Uni. Aujourd’hui, l’entreprise est implantée dans 18 pays en plus de la France.

Mais pensez directement international

Envisager l’exportation dès les prémices de votre entreprise vous permet de ne pas vous enfermer dans un carcan qui pourrait être un frein à votre développement. Dans un monde de plus en plus « sans frontières » où internet peut vous servir rapidement de canal de ventes vers la planète entière, les critères de recrutement de vos premiers salariés doivent déjà anticiper cette évolution. Ainsi vous rechercherez des profils maîtrisant l’anglais ou encore des personnes ayant le désir de bouger. Votre nom de marque peut déjà être choisi dans cette perspective et vous pouvez déjà rendre votre site internet bilingue. De nombreuses entreprises n’ont pas pu profiter de la notoriété de leur nom. Choisir un nom compréhensible dans tous les pays est souvent un grand défi. C’est par exemple le cas de Kodak. L’entreprise créée en 1881 et spécialisée dans les appareils photos ne s’est pas toujours appelée Kodak. Ce n’est qu’en 1888 qu’elle prendra ce nom car son fondateur souhaitait que sa marque puisse se prononcer de la même façon dans toutes les langues du monde.

Imaginez un produit ou un service international

Concevoir un produit ou un service avec pour objectif d’être implanté à l’international vous évitera des modifications coûteuses. Une réflexion approfondie contournera les obstacles auxquels se sont heurtées de nombreuses entreprises et vous permettra de gagner un temps certain pour diffuser vos produits. Bien le prendre en compte dès le début peut vous éviter de vous retrouver « enfermés » dans votre région ou votre pays. Un produit régional ou une spécialité nationale constitue l’exemple parfait d’un produit qui peut se développer facilement à l’étranger.

Établissez un diagnostic pour évaluer vos capacités à l'export

Il est fortement recommandé de vérifier si votre entreprise est capable de faire de l’export. N’hésitez pas à réaliser un audit financier et demandez-vous si vous avez les ressources nécessaires pour vous lancer dans une telle aventure. Déterminez vos forces et faiblesses, comme vous l’avez sûrement fait dans votre étude de marché française. Attaquer un nouveau pays s’avère souvent une opération coûteuse qui mettra un certain temps à devenir rentable. Ne négligez pas le coût financier de l’opération : de nombreuses start-up réalisent des levées de fonds lors de leur ouverture à l’international. Le Slip Français a par exemple bouclé une levée de fonds de 2 millions d’euros le 4 mai dernier dans le but de se développer à l’étranger, notamment sur le marché asiatique et nord-américain.

Structurez-vous et réfléchissez à vos motivations

Même si votre équipe est aujourd’hui encore réduite, n’hésitez pas à imaginer une structure opérationnelle à l’international. Une des solutions consiste à créer une filiale à l’étranger qui permet de gérer les problèmes directement sur place.Cernez bien les raisons qui vous conduisent à effectuer ce choix maintenant. Si c’est parce que votre marché est saturé, regardez bien ceux que vous allez sélectionner car ils pourraient l’être également. Envisagez d’abord toutes les possibilités de croissance dans l’Hexagone car s’implanter dans d’autres pays implique de gérer des contraintes auxquelles il est parfois difficile de faire face.

Consultez les organismes

De nombreux établissements peuvent vous fournir de l’information et vous aider à l’image de Business France (Anciennement Ubifrance et AFII), la Compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur (COFACE), les Chambres de Commerce et d’Industrie, les Conseillers du Commerce Extérieur, La Direction Régionale du Commerce Extérieur (DRCE) ou encore les ambassades… Certains pourront vous donner des aides à l’exportation, d’autres des informations sur les pays que vous souhaitez conquérir. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec les experts de ces organismes ou à consulter leur site internet.

Déplacez-vous sur les salons

Se déplacer sur les différents salons peut constituer une étape cruciale pour réaliser une prospection et analyser vos chances de réussite. Ils vous permettent de vous renseigner sur l’originalité ou non de votre offre et de la tester. Se rendre dans les salons dédiés à votre métier et sur des stands liés à un pays vous fera gagner un temps précieux. Vous pourrez alors constater par vous-même si votre offre est susceptible d’obtenir un accueil positif de la part de vos futurs clients. Il s’agit également d’une bonne occasion de rechercher des futurs partenaires ou fournisseurs.

Donnez une note à cet article