La concurrence des plateformes de paris sportifs

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     28/06/18    
concurrence plateformes paris sportifs

Avec la coupe du monde de football, les amateurs de football se transforment en parieurs professionnels pour l’occasion. Lors de grandes compétitions internationales, les sites de paris en ligne et les entreprises spécialisées dans les jeux d’argent comme la Française des Jeux ou le PMU connaissent un engouement conséquent. Ce secteur, ouvert à la concurrence depuis 2010, possède différents acteurs, mais les schémas restent semblables. Ils tentent tous de se démarquer face à leur concurrent, mais comment ?

L’ouverture à la concurrence : l’essor du marché

Chaque année le marché des paris sportifs progresse de 30 %. Il a atteint 2,5 milliards d’euros en 2017. Mais avant cette popularité pour les acteurs de ce secteur, les paris sportifs étaient réservés aux deux géants, La Française des Jeux et le PMU, protégés par l’État. Le 12 mai 2010, la loi ouvre ce marché à la concurrence à la suite des pressions exercées par l'Union européenne prônant ce changement comme un droit. Pour beaucoup, le marché semble fructueux et 35 opérateurs obtiennent l’agrément de l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel). Les géants comme Unibet, Betclic ou même Bwin, à l’époque dans l’illégalité, jubilent avec le déploiement de cette loi. Les acteurs se multiplient et espèrent remporter gros avec les paris en ligne.

Les sites de paris sportifs peuvent rencontrer facilement des difficultés. En fonction des paris des joueurs et des côtes sur les compétitions, ils peuvent perdre des sommes colossales. La plupart du temps, elles sont analysées clairement et distinctement par des traders de paris sportifs. Mais des évènements exceptionnels durant un match ou une épreuve sportive peuvent donner raison aux cotes les plus élevées. Il s’agit là des problèmes rencontrés régulièrement par les sites de paris sportifs non-mutualisés (entre joueurs) pouvant entraîner des difficultés financières pour ces sites.

Un schéma semblable pour tous

Les acteurs majeurs de ce secteur restent relativement semblables. La plupart sous forme de sites proposent aux parieurs de miser en fonction de cotes établies au préalable. Avec le même service, elles se différencient peu sur l’offre. Pour éviter la triche de la part des parieurs, les sites s’harmonisent sur les côtes. Auparavant, ils pouvaient se rendre sur plusieurs sites aux cotes différentes, ce qui leur permettait de miser à plusieurs reprises pour remporter automatiquement des gains. Que ce soit sur Winamax, Betclic, Unibet ou encore Pokerstar, le service reste le même sur tous les sites de paris. Ils rencontrent alors des difficultés à se démarquer entre eux et envisagent donc des solutions pour tenter de contrer la concurrence.

Une des pratiques les plus courantes sur les sites de paris est le remboursement d’un pari perdu à la première inscription. Winamax propose de rembourser 200 € si le pari est perdu, mais à condition de miser au moins 15 € dès le début. Le site du PMU a décidé d’offrir la même somme, tout comme The Bet. En ce qui concerne Betclic et Unibet, ils remboursent respectivement 50 € et 100€. Cette pratique courante ne crée pas véritablement une plus-value pour les parieurs. Il s’agit seulement d’un argument pour les sites afin d’attirer d’autant plus de monde.

Des stratégies de communication pour se différencier

Pour se différencier chaque site à sa spécialité. Tous avec le même service, ils sont dans l’obligation d’investir dans des moyens de communication. Certains font le choix de miser sur des ambassadeurs en leur proposant une collaboration pour mettre le site de paris sportif en avant. Pour les événements comme la coupe du Monde, les sites choisissent généralement des joueurs de foot. Ils jouent de l’image de ces personnalités pour leur communication. Tout comme avec le sponsoring, les marques se rapprochent d’une communauté à travers des personnes célèbres. Bwin, par exemple, fait partie des sponsors de l’équipe du Real Madrid. Il possède la plus grande communauté de fans à travers le monde et les maillots des joueurs se vendent par millions. Avec son apparition sur tous les maillots, l’entreprise se permet un coup de communication conséquent et fédère une communauté autour de sa marque. Les aficionados du Real se dirigeront alors naturellement vers bwin pour effectuer leurs paris sportifs.

L’objectif pour cette stratégie de communication en ligne est de réussir à se démarquer par des éléments qui toucheront le consommateur. Winamax pour tenter d’attirer les parieurs a fait le choix de lancer une web tv avec des conseils et des émissions sur les meilleurs paris sportifs. Avec cette web tv, le site cherche à convaincre les parieurs indécis. La plateforme essaye de séduire différentes catégories de personnes avec cette web tv ainsi qu’avec la sponsorisation des joueurs d’e-sport. Les jeux vidéo fédèrent une grande communauté, un avantage considérable pour Winamax. Il s’agit d’augmenter sa visibilité et pousser les spectateurs à utiliser le site durant les compétitions sportives.

Avec la coupe du Monde, les paris sportifs deviennent un incontournable particulièrement pour les amateurs de football. Les sites de paris sont relativement nombreux sur le marché et tentent tous de se démarquer en matière de communication et de marketing. Le service proposé reste sensiblement le même d’une plateforme à une autre, c’est pourquoi, elles tentent de jouer sur des personnalités reconnues dans le monde entier ou sur des communautés massives pour communiquer.

Donnez une note à cet article