commerces de proximité

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     17/03/19    
commerces proximite enjeu

Les commerces de proximité sont considérés comme la source des relations amicales d’un quartier. Ils permettent selon les uns de briser la solitude dans ce monde où les relations humaines passent par les écrans. Ils tissent un tissu économique qui permet à l’environnement proche de trouver des emplois de proximité. Quel en est finalement l’enjeu ?

Les français sont attachés aux commerces de proximité mais ils sont conscients qu’ils doivent correspondre à leur manière de vivre actuelle.

Quelles sont les commerces plébiscités par les français ?

Selon l’observatoire BVA – Presse Régionale de la Vie Quotidienne Les Français et les commerces de proximité la boulangerie est toujours plébiscitée mais le constat est que les poissonneries manquent et 41% regrettent le manque de librairies. En tête des commerces de proximité où les français se rendent le plus souvent 62% la boulangerie satisfait plus de neuf Français sur dix quant à la distance par rapport à chez eux 93%. Ce qu’il est intéressant de constater avec le sondage c’est le fait que tous commerces confondus, les Français parcourent en moyenne 5,7 kilomètres pour aller dans leurs boutiques habituelles ce qui est loin ‘être anodin et donc l’impact sur l’environnement est donc non négligeable !

Quels sont les souhaits par rapport aux commerces de proximité ?

En ce qui concerne les services de livraison, 51% des français se disent intéressés par le développement de services de livraison dans les commerces de proximité, le paiement mobile avec un smartphone 47% prend une place de plus en plus prépondérante.  A contrario, Les Français sont majoritairement opposés au développement des caisses automatiques dans les supérettes 54%.

De plus en plus d’applications mobiles, comme par exemple « Yuka », sont créées pour scanner via le code-barres la composition des produits. Aujourd’hui 2 Français sur 10 déclarent y avoir recours et près de 3 sur 10 se disent intéressés pour l’utiliser.

Enfin, la majorité des Français (59%) qui se rend dans les supérettes a une carte de fidélité, dont près d’un tiers qui en possèdent même plusieurs (32%)

Que pensent les français de la désertification ?

Dans le récent sondage réalisé par OpinionWay pour Asterop, société de conseil et fournisseur  82% des Français constatent que de plus en plus de commerces de proximité sont obligés de fermer et 80% des sondés estiment que les centres-villes sont en déclin à cause des difficultés des commerces de proximité. D’un autre côté, ils sont 76% à souhaiter disposer d’une plus grande diversité de commerce à proximité de leur lieu de vie, signe que le centre-ville reste toujours un lieu convoité.

Et dans l’avenir ?

Pour conclure le sondage, OpinionWay a demandé aux sondés de se prononcer sur ce qu’ils attendent de leurs commerçants à l’avenir. Il apparaît qu’acheter en direct auprès des producteurs ou sur les marchés est également plébiscitée. Des intentions plutôt favorables à une bonne dynamique future du commerce indépendant de proximité. Les commerçants de proximité doivent adapter leurs offres et services aux nouvelles tendances de consommation mais les consommateurs doivent revenir faire leurs achats en centre-ville pour pouvoir créer une nouvelle manière de vivre !

Donnez une note à cet article