Comment le silence peut s'avérer une arme redoutable pour les managers?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     18/08/17    
comment silence peut averer arme redoutable pour managers

Si la parole est d’argent le silence est d’or, de nombreux proverbes et citations célèbres font l’éloge du silence. Pourtant mal vu et critiqué en société, le silence s’avère cependant une arme redoutable en entreprise. Associé à des qualités d’écoute et de persuasion, le silence peut avantager son interlocuteur. Mais quelle est alors cette force qui émane d’un silence bien placé dans une conversation ?

Le silence vu comme une qualité en entreprise

Les managers demeurent souvent confrontés à l’entretien et la formation du personnel, mais aussi à la gestion quotidienne de l’entreprise. Souvent menés par eux, ces entretiens restent cependant l’occasion de laisser parler leur interlocuteur. Le silence s’avère alors un canal de communication efficace pour en savoir plus sur un candidat ou un salarié en le laissant développer sa réflexion. 

Moyen idéal pour élaborer une réflexion sans être coupé par son hôte, le silence est propice à l’écoute et montre toute la considération que l’on a pour son interlocuteur. Afin d’approfondir un sujet en réunion ou en séminaire, le manager silencieux se montre ainsi courtois et attentif ce qui ne manque pas de plaire au personnel. Véritable institution au Japon ou couper la parole et parler sans que l’on y soit autorisé reste très mal vu, le silence représente une véritable vertu. Les managers devraient alors profiter de cette occasion pour s’inspirer des méthodes managériales nippones dont l’efficacité n’est plus à démontrer.

Une utilisation polyvalente du silence

A fortiori si le silence s’avère une arme idéale pour les entrepreneurs et managers, il s’agit aussi du meilleur moyen pour confondre un salarié mal intentionné. Particulièrement efficace pour détecter un mensonge ou une omission, le silence s’avère vite gênant lorsqu’un individu a quelque chose à se reprocher. Une prise de conscience émane rapidement d’un échange ponctué de silences gênants et judicieusement placés, et un manager peut ainsi rapidement juger la situation.

Les ressources humaines s’inspirent beaucoup de ces méthodes qui mettent en confiance un individu en le laissant parler. Générateur de confiance, signe d’attention et d’écoute, le silence possède de nombreuses qualités en entreprise. Pour désamorcer un conflit qui s’annonce, le silence représente une arme redoutable. Avant d’en venir à des discussions houleuses qui pourraient rapidement dégénérer, ne rien dire permet de désamorcer une situation. Particulièrement utile au bureau en temps difficile quand les rapports humains sont au plus bas, il vaut mieux alors rester silencieux plutôt que de prononcer des paroles blessantes.

L’importance des silences dans les rapports humains

Arme efficace pour gérer les conflits au bureau, le silence isole vite un salarié négligeant ou peu productif. Les échanges et rapports humains demeurent fondamentaux dans une entreprise, et ne pas parler à quelqu’un en particulier s’avère vite déstabilisant voire vexant. Afin d’amener un salarié ou le personnel d’une entreprise à prendre conscience d’une erreur, le silence possède des vertus à ne pas négliger.

L’espace détente ou les pauses restent propices à la discussion et un silence bien placé démontre énormément de choses. Parfois plus efficace qu’un flot de paroles, un silence dans une conversation montre un sentiment fort qui est en général négatif. La question qui se pose ensuite pour celui qui en est la victime peut déclencher sur celle-ci une réaction de réflexion sur soi et une remise en question. Avantageux alors pour un manager qui veut démontrer qu’une tâche n’a pas été effectuée comme il se doit, le silence est souvent plus efficace qu’une conversation animée qui peut rapidement s’envenimer.

Donnez une note à cet article