Comment réussir dans la restauration rapide

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     04/05/14    
Comment reussir dans la restauration rapide

Abordable, tendance et rentable, la restauration rapide est en pleine expansion, de quoi ouvrir l’appétit des créateurs d'entreprise. Avec un ticket d'entrée accessible (entre 70 000 et 80 000 euros pour une petite boutique), peu de contraintes en termes d'horaires et un marché porteur (une croissance de 4% en 2013), plus de 11 000 entrepreneurs tentent leur chance chaque année.

Préférez la qualité à l'originalité

Pour percer, vous devez impérativement répondre aux attentes de la clientèle. Installez de préférence votre sandwicherie près d’un lycée, un kiosque à pizza près d’un cinéma. Évitez de vous situer dans une zone de bureau. Il est inutile d’être hyper-tendance avec un concept dernier cri. Ce qui compte aujourd’hui, c'est la qualité et la variété de vos produits. De même qu’à la télévision ou sur internet, les consommateurs zappent rapidement. Évitez les concepts mono-produits qui lassent et proposez des plats différents tous les jours, si possible à toute heure de la journée pour rentabiliser au maximum l'activité. La cuise « faite maison », les produits biologiques ou provenant du terroir représentent aujourd'hui les tendances du secteur.

Trouvez un emplacement stratégique

L’emplacement est le critère essentiel pour un point de vente qui attire la clientèle. Ciblez des zones de passage, des rues piétonnes ou adjacentes aux grandes artères commerciales. La zone géographique d’influence est déterminante : 80% de votre clientèle se trouve dans un périmètre compris entre 5 et 6 minutes de marche. Il demeure évidemment que les meilleurs emplacements sont onéreux et monopolisés par les grandes enseignes de restauration. Pour cette raison, n’hésitez pas à faire du porte à porte et rencontrer les commerçants déjà installés pour leur demander s'ils sont vendeurs.

Réduisez le nombre de formules

La restauration rapide implique par principe un service rapide. Avec une pause déjeuner d’une durée moyenne de 31 minutes, les français veulent manger vite. Pour plus d’efficacité, évitez de concevoir des formules compliquées et favorisez 2 ou 3 menus faciles à comprendre par le client. Un choix de formules trop important réduit la cadence. En restauration rapide, un client doit pouvoir être servi en 1 minute et 30 secondes. C'est le laps de temps maximum entre le moment où il passe commande et le moment où il la réceptionne. Au niveau du prix, vous devez jouer serré car les marges dans le secteur sont peu élevés. L’idéal est de proposer un menu d'appel indexé sur le tarif des tickets restaurants (environ 7,50 euros). Vous avez la possibilité de compléter ce menu par des formules un peu plus chères. Toutefois, les prix de doivent rester stables : une augmentation de 1% de votre chiffre d'affaires entraîne automatiquement une perte de clientèle équivalente.

Fidélisez votre clientèle

La fidélisation est vitale en restauration rapide. Pour durer, vous devez savoir faire revenir le client. Avec l’habitude de les égarer, les cartes de fidélité aux dix coups de tampon n’ont plus aucun impact. Vous devez jouer sur l'immédiateté de la récompense en offrant une réduction ou un produit gratuit dès la prochaine visite. Le design, la décoration et l'ambiance représentent également des leviers mais c'est avant tout la qualité du service qui crée de la valeur. N’oubliez surtout pas les connections wifi car les gens qui déjeunent en vitesse veulent rester connectés. C'est une petite attention qui ne coûte pas cher mais qui fait revenir les plus pressés.

Reste à savoir combien de lieux de restauration rapide survivent. Le secteur est moins accessible qu’il n’y paraît et compte de nombreuses règles et contraintes quevous devez connaître.