Comment réussir à contracter un emprunt bancaire quand on est un jeune entrepreneur ?

Matthieu de Solendro    18/09/13    1
comment contracter emprunt bancaire jeune entrepreneur

Il s'agit sans aucun doute du baptême du feu pour les jeunes entrepreneurs. En effet, comment convaincre un banquier de croire en notre projet lorsque l’on a ni garantie ni historique d'activité ? 

Cela semble fastidieux, et l'est en réalité encore plus qu'il n'y paraît !
Mais bien que l'épreuve paraisse difficile, elle n'en est pas insurmontable, et en se penchant sur les cas de certains entrepreneurs qui ont réussi à gagner la confiance de leur banque, on en ressort certaines astuces pour être convainquant face à son banquier.

Matthieu et Jules, fondateurs de www.solendro.com, le grand magasin en ligne des sous-vêtements pour homme, qui a vu le jour en Septembre 2012, ont mis plus de 3 mois et contacté une quinzaine d'agences avant d'obtenir un prêt de 70K€ pour lancer leur activité. De cette expérience difficile ressortent quelques conseils pour les entrepreneurs à la recherche d'un emprunt bancaire :

Présenter un business plan irréprochable

Ce que le banquier va rechercher en priorité dans votre business plan est la rentabilité de l'activité pour être certain que votre entreprise sera en mesure de rembourser ses créances. Contrairement à un investisseur, la banque n'a pas particulièrement d’intérêts à ce que ce votre business plan présente un résultat net très élevé dès la première année. Au contraire cela pourrait lui paraître trop optimiste voire vous faire perdre en crédibilité !

 Rentable donc dès la première année, cela est absolument nécessaire mais pas trop bénéficiaire non plus.
Pour asseoir votre crédibilité, l'idée est de montrer que toutes les éventualités ont été prises en compte en présentant 3 scénarios : un pessimiste, un réaliste et un plus optimiste. Bien sûr dans ces trois cas, même le plus pessimiste, votre activité est rentable et vous serez à même de rembourser vos créances.

A qui s'adresser ?

Chaque banque a plus ou moins sa spécialité en termes d'analyses crédits. Par exemple, Le Crédit du Nord ou Le Crédit Mutuel seront plus ouverts à un projet dans le domaine de l'e-commerce alors que le Crédit Agricole sera plus enclin à financer un projet dans l'artisanat. 
Par ailleurs, l'analyse est souvent faite en agence et non centralisée au niveau du réseau, ainsi une agence peut refuser votre demande de crédit alors qu'une autre agence de la même banque l'acceptera.
Ainsi pour accroître vos chances d'acceptation, entrez en relation en priorité avec des banques mutualistes ou régionales qui seront plus susceptibles d'accorder un prêt à la création. Ciblez également les agences spécialisées dans votre secteur d'activité et surtout multipliez le nombre d'agences contactées.

Les banques ne sont pas forcément spécialisées dans votre secteur d'activité et peuvent avoir du mal à en comprendre tous les rouages, c'est pourquoi faire valider préalablement votre projet par un réseau d'accompagnement (Paris Initiative, Réseau Entreprendre etc.) à la création d'entreprise mettra la banque en confiance.
D'ailleurs pourquoi vous en priver ? Les réseaux d'accompagnement sont gratuits, ils vous apportent de précieux conseils et certains d'entre-eux se portent même garants des prêts bancaires jusqu'à 70% !

Enfin, il est très rare d'obtenir un prêt dès son premier rendez-vous avec son banquier. Dans cette optique il est préférable de commencer par rencontrer des banques identifiées comme les plus difficiles à convaincre, quitte même à essuyer quelques refus formateurs, pour vos prochains rendez-vous.

Bon courage à tous les entrepreneurs qui sont actuellement à la recherche d'une banque pour les aider à se lancer !

À propos de l'auteur
matthieu gehin
Matthieu de Solendro
Dirigeant de Solendro.com
Articles similaires
1 commentaire(s)
Christophe Linza

Obtenir un financement par la banque aujourd'hui est un vrai parcours du combattant, leurs rouages et leurs exigences doivent être parfaitement connus et étudiés pour arriver à les convaincre que le projet d'entreprise tient la route. Se faire accompagner d'un courtier en financement professionnel est indispensable , lire notre article : http://www.entre-mise.fr/credit-financement/un-besoin-de-financement-entre-mise-vous-accompagne-et-negocie-pour-vous-le-meilleur-taux-bancaire

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié