Comment réussir dans les affaires ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     22/06/17    
Comment reussir dans les affaires ?

Richard Branson, Xavier Niel, Kosciusco-Morizet, etc. sont des noms d’entrepreneurs qui riment avec réussite dans les affaires. Quel est leur secret ? Quelles sont leurs méthodes ? Comment vous lancer dans les affaires et trouver la clé du succès ?

Vivez votre passion jusqu’au bout

Lancer une affaire nécessite beaucoup de temps. Si vous choisissez quelque chose qui ne vous plaît pas, autant dire qu’il sera difficile de supporter les heures consacrées à votre projet. Privilégiez un domaine dans lequel vous prendrez plaisir à vous investir durant des heures innombrables (et il vaut mieux ne pas tenter de calculer …cela risquerait de vous décourager !). Il est important de prendre du plaisir à effectuer des choses qui vous apportent du plaisir. Vous obtiendrez la plus grande satisfaction dans les affaires dont vous vous occupez vraiment à 100%. Attention, il faut être conscient que votre travail n’est jamais terminé. Avec l’évolution permanente du monde des affaires, il vaut mieux rester aux aguets. Lancez sur le marché votre produit dès lors que vous êtes convaincu de la différence qu’il peut apporter.

Créez un produit exceptionnel

Dans notre monde moderne où tout évolue très vite, il est extrêmement difficile de survivre avec une nouvelle marque ou un nouveau produit … qui ne sont nouveaux que pour un temps. Pour cette raison, réfléchissez longuement à ce que vous voulez et demandez vous en quoi votre projet innovant se distingue radicalement des produits déjà existants sur le marché. Il ne faut pas rester sur un produit innovant, mais toujours innover en réinventant chaque fois votre idée initiale. De toute évidence, un produit ou un service doivent répondre à un besoin afin que les gens s’y intéressent. Cherchez un besoin non comblé. Il est certain qu’aujourd’hui cela devient difficile mais si vous trouvez, sachez que ce besoin non comblé deviendra un filon pour développer une idée d’affaires. Vous pouvez également emprunter une autre voie qui consisterait à explorer des besoins qui ne sont pas entièrement comblés et des gens qui attendent davantage de l’offre actuelle. Visez une cible frustrée par l’offre présente et apportez lui plus que ce qu’elle attend. Vous devez opter pour une stratégie de généralisation ou une stratégie de spécialisation. Dans le premier cas, vous proposerez des produits ou des services qui viseront à satisfaire une majorité de personnes. Dans le second cas, vous ciblerez une partie de la clientèle moins bien desservie par le généraliste.

Renseignez-vous sur le secteur dans lequel vous souhaitez entreprendre

Vous devez réfléchir à la rentabilité de votre business pour faire durer votre entreprise. De toute évidence, vous devez procédez à une étude de marché qui vous permettra d’évaluer vos chances de réussite et la direction que vous devez prendre – ou pas. Vous pouvez entreprendre une étude de statistiques afin de chiffrer le marché potentiel concernant votre offre de produit ou de service.

Ne restez pas planté derrière votre bureau et rendez vous sur le terrain. Déplacez vous sur les lieux, discutez avec les concurrents potentiels et établissez des comparatifs. Cela vous permettra de déterminer le modèle qui le plus traité et d’y apporter des améliorations pour faire de votre produit ou de votre service un projet innovant. Vous devez procéder de manière identique avec les clients des concurrents : les observer et les interroger de manière ciblée vous permettra de comprendre leurs besoins et d’adapter votre offre suivant ceux-ci.

N’oubliez pas que êtes entouré

Vous n’êtes pas seul et votre entreprise se compose d’un groupe de personnes. Comptez ces collaborateurs comme votre plus grand atout. Si vous décidez de lancer votre produit sur le marché, vous devez porter de l’attention à vos collaborateurs. De toute évidence, vous avez votre propre vision des choses, mais il serait absurde d’appliquer cette vision sans en débattre avec eux. Gardez en tête que vous ne possédez pas le contrôle sur les bonnes idées…et oui, d’autres peuvent en avoir de meilleures ! Ne prenez pas le mouche mais prenez en note… Veillez à leur bien-être et faites en sorte qu’ils soient satisfaits de leur production. Ne croyez pas que cet aspect humain est une perte de temps. Au contraire, vous en constaterez vite l’impact positif sur le long terme pour votre entreprise. Complimentez et récompensez vos collaborateurs pour leur travail. Ils seront plus ouverts et épanouis une fois qu’ils auront entendu qu’ils fournissent du bon boulot. Ne vous fixez pas sur le négatif, car ils sont eux-mêmes souvent bien conscients lorsqu’une erreur a eu lieu. Ne faites pas preuve d’impatience et ne critiquez jamais les gens en public. Donnez toujours une autre chance à vos collaborateurs lorsqu’ils ont commis une erreur. Si l’un d’eux ou plusieurs ne s’impliquent pas à 100%, c’est peut-être parce qu’ils ne se trouvent pas à la bonne place dans l’entreprise. Ne réagissez donc pas immédiatement par un licenciement, mais examinez ses compétences et sa motivation. Peut-être une autre fonction lui conviendrait mieux…

Rendez vous visible

Ne restez pas planqué derrière votre bureau. Au contraire, sortez, rencontrez beaucoup de gens et discutez avec eux. Emportez toujours un carnet de notes avec vous et des cartes de visites. Lorsque vous discutez avec vos collaborateurs, des clients ou des consommateurs, écrivez ensuite toutes leurs idées et questions. Prenez la carte de visites de vos rencontres (cela pourra toujours vous servir !) et veillez à répondre à leur question. Pour travailler, privilégiez des personnes en phase avec vous. De cette façon, vous conservez une culture d’entreprise uniforme mais aussi sympathique… tout en évitant les conflits internes ! Et gardez à l’esprit que tous les débuts sont difficiles, même celui d’une entreprise. Si votre affaire ne marche pas, ne vous découragez pas. C’est de nos erreurs que l’on tire les leçons les plus utiles. Alors analysez, réfléchissez et comprenez pourquoi cela n’a pas fonctionné. Si vous trouvez la réponse aux raisons de cet échec, inutile de dire que vous ne ferez pas deux fois la même erreur.

Une bonne connaissance du domaine s’impose

Vous devez vous interroger sur vos connaissances concernant le domaine dans lequel vous souhaitez démarrer votre entreprise. Une bonne connaissance de sa spécialité permet évidemment d’être outillé pour bien offrir le produit ou service à vendre. Pour commencer, effectuez une étude de marché, élaborez une liste de vos concurrents et mesurez toutes les étapes de votre projet. C’est généralement une passion débordante qui stimule pour se lancer en affaires. Mais aussi grande soit-elle, la passion ne suffit pas. Il est possible que vous ne possédiez pas l’expertise requise pour être en mesure de satisfaire la clientèle visée...dans ce cas, n’abandonnez pas mais sachez vous entourer. Vous pouvez combler ce manque en allant chercher de la formation et de l’expertise au travers d’expériences de travail. Cela permet d’avoir une idée concrète du déroulement d’activités au quotidien et d’apprendre en faisant des erreurs…qui plus est, chez la future concurrence! Toutefois, l’expertise peut se développer dans le cadre d’activités de bénévolat, qui auront également l’avantage de vous faire connaître en tant que futur entrepreneur et de développer votre réseau d’affaires.

Donnez une note à cet article