Comment font les relations presse pour capter l’attention des médias ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     04/11/16    
comment relations presse capter attention medias 

Les médias ne répondent pas à vos communiqués de presse ? Vous avez l’impression d’être ignoré malgré votre produit qui, selon vous, révolutionnera le marché ? Trouvez ici quelques conseils de la rédaction pour séduire les médias. 

Qualifier votre base de journalistes

Certaines personnes chargées des relations presse s’amusent à envoyer l’ensemble de leurs communiqués de presse sans discernement à tous les journalistes de leur base. Malheureusement, vous n’êtes pas les seuls à le faire et les journalistes que vous sollicitez reçoivent des dizaines voire des centaines d’e-mails par jour. Un conseil : arrêtez de harceler les journalistes avec des informations inutiles, qualifiez votre base ! À défaut, vous pourriez vite être relégué au stade d’expéditeurs indésirables et voir votre prochaine information pertinente finir dans les filtres anti-spams. Commencez par déterminer les médias susceptibles d’être intéressés par votre information. Identifiez les bons journalistes, ceux qui s’occupent de la rubrique qui vous intéresse. Vous pouvez trouver leurs noms dans l’ourse des journaux ou magazines, dans la rubrique contacts pour les sites Internet, ou sur ceux des émissions radio et télé. 

Personnaliser votre communiqué de presse

Pour que votre communiqué soit lu, personnalisez-le le plus possible. Il doit être rédigé en fonction des médias et des rubriques que vous ciblez. Vous pouvez ainsi très bien désigner une catégorie lorsque vous effectuez votre demande en la faisant apparaître dans l’objet de votre e-mail. Vous aiderez ainsi le journaliste à classer l’information dans le répertoire adéquat s’il n’en a pas l’utilité immédiate. Certaines catégories étant plus convoitées que d’autres, prenez-le en compte lors de votre demande. Évitez les e-mails trop longs pour ne pas décourager le journaliste à le lire entièrement. Pour alléger vos courriers électroniques, créez des liens sans toutefois en abuser. 

Trouver une information originale ou surfer sur l’actu

Quoi de mieux qu’une information originale ou liée à l’actualité pour séduire les médias ? Chacun cherche l’information qui séduira le lecteur. Trouvez en quoi le concept que vous présentez demeure insolite ou innovant. Les levées de fonds sont également des actualités appréciées de certains médias. Si vous en faites une, n’hésitez pas à la leur communiquer. Par ailleurs, prenez en compte l’actualité et réagissez sur cette dernière en utilisant les qualités du produit ou service que vous avez à présenter. La géniale créatrice de vêtements pour femmes enceintes Anne-Laure Constanza, fondatrice du site « Envie de fraises », avait surfé en 2011 sur le fait que Carla Bruni était enceinte (ou non), en publiant sur le compte Facebook de l’entreprise : « Alors Carla, envie de fraises ou pas ? ». Par la suite, elle s’est offerte une publicité dans un journal afin de créer le buzz. 

Rédiger des tribunes d’expert

À défaut de posséder un média, vous pouvez valoriser votre expertise à travers eux. Résumez l’ensemble de vos domaines d’intervention au cas où les journalistes auraient besoin de vous. En se positionnant comme un expert sur de nombreux sujets, vous aurez peut-être la chance d’être interviewé et de donner votre point de vue dans la presse, mais aussi à la radio ou à la télévision. Plus chronophage que d’autres, cette technique a l’avantage de vous faire bénéficier d’un important rayonnement à l’instant T. Autre solution qui se rapproche d’une tribune d’expert : le témoignage. Certains médias publient sur leurs réseaux sociaux voire sur leurs sites des demandes de témoignages avec un type de profils prédéfinis pour des sujets qu’ils vont ou qu’ils sont en train de traiter. Abonnez-vous à ces flux d’information et contactez-les rapidement lorsque la demande apparaît. 

Publier des sondages et des livres blancs

Quoi de plus simple que d’être à l’origine de l’information pour obtenir une médiatisation soudaine ? Publier des sondages, baromètres ou livres blancs réalisés par votre entreprise représente un moyen efficace de faire parler de votre société. Ceux-ci permettent de montrer votre expertise dans le secteur et doivent être liés à l’actualité. N’hésitez pas à être force de proposition par rapport aux problématiques professionnelles dont vous faites le constat au quotidien. Dans l’esprit des journalistes, vous deviendrez ainsi la référence de votre secteur.

Attiser la curiosité 

Recherchez l’originalité afin de vous distinguer  d’autres communiqués de presse. Cela pourrait attiser la curiosité du journaliste qui serait alors susceptible d’écrire un article sur votre entreprise, ce qui vous ferait gagner en visibilité. Démarquez-vous par le ton de l’accroche, le contenu même du communiqué et surtout, soyez inventif. Certains n’hésitent pas à faire preuve d’originalité comme l’entreprise PayPlug qui, en novembre 2013, a envoyé un communiqué de presse annonçant le développement d’une nouvelle technologie, un paiement par bio-puce sous-cutanée. Accompagné de photos et de commentaires détaillés, ce communiqué finissait par dévoiler qu’il s’agissait d’un faux communiqué, qui avait pour seul objectif d’alerter les journalistes sur les nouvelles technologies de paiement qui remettent en cause l’utilisation même de la carte bancaire. 

Relancer par téléphone si l’information est très pertinente

Une fois le communiqué de presse envoyé, vous allez faire face à une étape plus difficile. Il s’agit de relancer les journalistes. Plus votre information demeure pertinente, plus votre relation avec le journaliste constitue une force et plus vos chances d’aboutir sont grandes. Une fois que vous les avez au téléphone, synthétisez votre argumentaire et dites immédiatement en quoi l’information est susceptible de les intéresser et quelle catégorie vous souhaitez viser. évitez le blabla, car certains journalistes reçoivent de nombreux appels tous les jours… Et doivent aussi prendre le temps de rédiger des articles dans leur emploi du temps chargé ! 

Donnez une note à cet article