Comment négocier sa levée de fonds ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    31/03/17    0
comment negocier levee fonds

Pour n’importe quelle start-up, la levée de fonds est un passage obligé qui témoigne du potentiel et du succès de l’entreprise. C’est une étape importante, qui demeure cependant difficile à atteindre. On estime que sur 15000 jeunes sociétés qui cherchent chaque année à renforcer leur capital, moins d’un millier parviennent à leurs fins. Quelles sont donc les bonnes attitudes à adopter tout au long du processus pour voir aboutir sa levée de fonds ?

Bien choisir son moment

L’opération doit être menée au meilleur moment pour avoir une chance d’aboutir. On considère que des signes de traction importants sont indispensables. Il s’agit de données tangibles qui prouvent que la société est dans une phase ascendante : augmentation du chiffre d’affaires, du nombre de visiteurs ou de clients, développement des téléchargements pour une application mobile, etc. On estime en outre que neuf mois de trésorerie au moins sont nécessaires, le processus de levée de fonds pouvant durer entre six mois et un an.

Soigner son pack investisseur

Le pack investisseur est l’ensemble des documents qui seront présentés à des professionnels, notamment des business angels, pour espérer décrocher un rendez-vous. Il comprend un business plan, un pitch, un executive summary synthétique et un modèle financier complet. Il s’agit d’une part cruciale pour voir aboutir sa levée de fonds. Une véritable réflexion stratégique doit présider à l’ensemble afin de mettre en avant le potentiel de la société. Une approche poussée en amont doit permettre de résumer le projet de manière claire et concise.

Identifier les fonds d’investissement

Même si l’apport au capital est jugé nécessaire pour l’entreprise, il ne faut pas non plus perdre du temps en considérant des fonds non pertinents. Une sélection doit être opérée pour trouver le bon partenaire. Une connaissance approfondie du fonctionnement des fonds permet de réaliser un meilleur ciblage : les conseils d’un professionnel ou d’entrepreneurs expérimentés sont un avantage. Pour obtenir un rendez-vous auprès d’un fonds sérieux, se faire recommander par le réseau du directeur de participation est un atout non négligeable.

Se préparer pour un entretien

La préparation à l’entretien avec un fonds d’investissement est essentielle. Cela passe par un discours rodé, simple et efficace, s’appuyant sur un pitch solide, des arguments chiffrés réalistes et une vraie force de conviction. Il est également pertinent d’anticiper les remarques négatives pouvant être formulées à l’égard de l’entreprise, pour pouvoir réagir en entretien. Il est recommandé de ne pas avancer de chiffres concernant la valorisation espérée, afin de témoigner d’une certaine ouverture d’esprit en la matière. Enfin, il est important d’être réactif durant les semaines suivantes en fournissant tout document demandé.

S’entourer pour négocier et finaliser l’opération

La rencontre avec les équipes du fonds intéressé est l’étape décisive. Une prestation de qualité demande de la préparation, une capacité de dialogue et surtout une connaissance des pratiques des fonds et des contraintes des investisseurs. Un avocat spécialisé en la matière peut constituer une aide précieuse pour se préparer. Si le deal aboutit, le fonds procédera à un audit complet avant signature. Il est nécessaire d’être très présent durant cette phase, pour éviter tout malentendu qui ferait capoter la levée de fonds.

Donnez une note à cet article
d
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
0 commentaire

Pas de commentaire encore !

Vous pouvez être le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié