Comment faire pour retarder ses paiements ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    25/06/17    0
Comment faire pour retarder ses paiements ?

Vous rencontrez des problèmes de trésorerie à un moment donné si bien que vous ne pouvez pas honorer le paiement de vos factures dans les délais ? Des solutions, plus ou moins professionnelles, existent pour retarder et étaler ses règlements.

Retarder ses paiements, mais lesquels ?

La majorité des entrepreneurs rencontrant des difficultés pour payer leurs factures en temps et en heure ont tendance à répercuter leur retard sur leurs fournisseurs, quitte à mettre à mal leur relation avec ces derniers mais également impacter leur situation financière. Invoquer l’oubli de paiement, la non-confirmé ou le manque d’information sur la facture reçue, ou encore l’insatisfaction quant à la qualité de la prestation fournie par exemple, sont des prétextes qui peuvent vous en coûter gros si vos fournisseurs ne s’amusent plus de cette situation et décident de vous appliquer des pénalités de retard, voire de faire appel à une société de recouvrement. Néanmoins, il existe d’autres recours sans toutefois jouer au « quitte ou double » et nuire à ses partenaires. Il est ainsi possible de reporter ou d’étaler le paiement de ses factures courantes type EDF, tout comme ses cotisations sociales ou encore sa TVA et ses impôts.

Retarder le paiement de ses charges sociales et fiscales

Quelle que soit l’âge de votre entreprise, vous pouvez prétendre à des aides pour le paiement de vos charges sociales et fiscales. Pour les entreprises toute récentes de moins d’un an, vous pouvez demander le report (paiement de l’intégralité du montant dû la première année en une fois, à la fin de la période), l’étalement (paiement d’une somme forfaitaire mensuelle dès la première année, avec régularisation sur la deuxième année) ou les deux à la fois (report la première année puis étalement sur les 5 suivantes) de vos différentes cotisations sociales (maladie, vieillesse, retraite, CSG/CRDS…).

Pour les entreprises plus anciennes, un échéancier de règlement de vos charges est aussi possible, sous conditions, sur demande auprès de chaque organisme concerné. Par ailleurs, si vous estimez que vos difficultés de paiement sont plus globales, c'est-à-dire concernent plusieurs de vos cotisations sociales et fiscales, vous pouvez vous orienter vers la CCSF (Commission des Chefs de Services Financiers) et/ou le CODEFI (Comité Départemental d’Examen des Problèmes de Financement des Entreprises). Ce dernier peut par ailleurs vous apporter une aide plus complète pour redresser votre entreprise financièrement si besoin. Dans tous les cas, il convient de continuer à effectuer vos déclarations obligatoires dans les délais impartis.

Retarder le paiement de ses factures courantes

Si certains subterfuges quelque peu malhonnêtes peuvent vous servir d’excuses pour ne pas payer vos fournisseurs dans les temps, le dialogue est bien souvent la meilleure solution. Pour rappel, la LME (Loi de Modernisation de l’Economie) fixe le délai de paiement à 45 jours mais rien ne vous empêche de négocier des durées plus importantes, bien que cette démarche soit souvent compliquée à entreprendre. Aussi, en cas de difficultés subites, vous pouvez très bien appeler votre fournisseur et lui demander un petit délai supplémentaire ou tout du moins l’informer que vous aurez du retard. S’il peut prendre peur de vos problèmes financiers, il peut aussi se montrer un peu conciliant car son intérêt n’est ni de vous mettre dans la panade ni de perdre un client. Vous pouvez également procéder de même pour les prestataires comme EDF par exemple.

Retarder le paiement de ses factures, jusqu’où aller ?

Si vous faites face à un refus certain de la part de vos fournisseurs ou que vos demandes auprès de la CCSF et du CODEFI n’ont pas abouti, alors que vos dettes s’accumulent, et que votre banque non plus ne peut vous venir en aide malgré la saisine du médiateur du crédit, vous pouvez alors vous adresser au Président du Tribunal de Commerce, qui désignera un mandataire ad hoc et/ou un conciliateur afin de négocier le règlement de vos impayés.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
14 novembre 2014 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires