Comment a évolué le moral des entrepreneurs au cours de ces 18 derniers mois ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     19/09/15    
comment evolue moral entrepreneurs cours derniers mois

L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) publie régulièrement, grâce aux indicateurs du climat des affaires et de retournement, des valeurs qui montrent le niveau des mesures du moral des entrepreneurs français. Ces dix-huit derniers mois, il s’avère que le moral des entrepreneurs varie périodiquement à chaque publication de l’INSEE. Malgré la variation de ces statistiques, que peuvent représenter ces tendances ?

Deux indicateurs : climat des affaires et retournement

Dans le langage de l’INSEE, ces valeurs s’expriment en termes de moyenne et d’écart-type. C’est un chiffre qui renvoie à une valeur autour de 100 points pour la moyenne et de 10 points pour l’écart-type. Lorsqu’elle est inférieure à 100, on dira que le moral des entrepreneurs est négatif. Plus elle est supérieure à 100, plus c’est le contraire qui est observé. La stabilité de cet indicateur démontre tout simplement la permanence de l’incitation à l’investissement. C’est donc en termes de développement économique que l’on interprétera ce chiffre dans le but de prendre la température du climat des affaires dans un pays. Tandis que l’indicateur de retournement est une alerte de crise qui permet de remarquer un changement d’orientation. Il s’exprime en termes de valeur comprise entre +1 et -1. Lorsqu’elle tend vers -1, cela signifie que les activités industrielles sont en régression.

Un moral légèrement positif

Sur une période d’observation qui va de janvier 2014 à juillet 2015, cinq mois marquent un indicateur des climats des affaires légèrement positives. Ce dernier s’observe en dents de scie : mars et novembre 2014, de même que les mois de mars, mai et juillet 2015. Le taux le plus élevé se trouve au mois de juillet 2015 où il culmine à 99 points. C’est le plus gros score depuis 18 mois. L’industrie, le commerce en gros et en détail raflent la mise avec une moyenne de 102, 103 et 106 respectivement. L’indice de retournement est également dans la zone favorable.

Une baisse significative en période d’été 2014

Durant la même période d’observation, trois mois seulement marquent négativement des hommes d’affaires français : juin, août, et septembre 2014 où les moyennes des indicateurs du moral des investisseurs sont de plus en plus basses. Les chiffres descendent jusqu’à 91 points. Nul doute que l’indicateur de retournement reste aussi dans la zone défavorable. Cette période d’été est particulièrement marquée par les départs en vacances de la plupart des Français. C’est la raison pour laquelle le commerce de détail a du vent en poupe en juin (99 points) où les Français font le plus d’achats pour leurs vacances.

La période de la stabilité de l’indicateur

Sur cette même période, plus longs s’avèrent les mois où les indicateurs se stabilisent. En 18 mois, on dénombre 11 mois de stabilité de cet indice du moral des businessmans. Une petite observation de cette stabilité fait remarquer que les débuts d’année sont toujours des plus stables pour l’économie française (janvier 2014 et 2015, février 2014 et 2015) : cela représente la fin de l’hiver. Les printemps (mars 2014 et 2015) sont des périodes de ferveur. Les indicateurs ici oscillent régulièrement entre 93 et 94 points. L’industrie et le commerce de détail sont en hausse par rapport aux autres activités. Tandis que les mois de mars, les secteurs en pleine forme comme l’industrie, le commerce de gros et de détail dopent le moral.

Donnez une note à cet article