Comment convaincre ses premiers clients ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     25/04/17    
comment convaincre premiers clients

Lancer son entreprise n’est jamais chose facile. Des études ont démontré que près d’un quart des sociétés ne dépassent pas un an d’existence, faute d’avoir su trouver leur clientèle. Finaliser les premières ventes et se constituer une base de données solide de prospects et de clients est en effet une étape nécessaire pour réussir. De quelles méthodes disposent les entrepreneurs pour convaincre les premiers acheteurs ?

Se baser sur une communauté proche

Dès la création de son entreprise, il est important de mettre en place un premier cercle de connaissances auprès duquel communiquer autour de son projet. Cela concerne les amis, la famille, les relations professionnelles, les anciens collègues ou camarades de classe : l’important ici n’est pas de réaliser des ventes mais de faire connaître la société par un petit noyau de personnes. Cet entourage, de par sa présence sur les réseaux sociaux, forme la première communauté de l’entreprise. C’est un point de départ intéressant pour obtenir de premières réactions positives en ligne pouvant amener des ventes.

Proposer une version gratuite

Percer sur un marché est toujours difficile pour une jeune entreprise, que l’on propose un produit novateur ou un service moins innovant qui souffrira d’une forte concurrence. Bien des start-up optent ainsi pour le principe du freemium, à savoir une version d’essai gratuite du produit offerte au client, qui a ensuite la possibilité de l’acheter ou de s’abonner au service s’il en est satisfait. Des témoignages d’utilisateurs convaincus sont un gage de sérieux pour l’entreprise, et permettent de rassurer de futurs clients, l’ensemble pouvant être utilisé dans une campagne marketing ultérieure.

Ne pas hésiter à faire évoluer son produit

Malgré tous les efforts des entrepreneurs, il est impossible de lancer le « produit parfait » dès la création de son entreprise. Pour pouvoir convaincre les premiers clients, il est crucial d’être ouvert aux optimisations et aux améliorations. En suivant les tendances qui se dégagent des premières réactions, il est possible d’affiner sa démarche, en débarrassant notamment le produit des fonctions obsolètes ou secondaires pour les clients. Etre à l’écoute est une donnée fondamentale pour séduire les premiers acheteurs.

S’adapter au marché

Démarcher tous azimuts en espérant obtenir ainsi plus de ventes est illusoire : toutes les études marketing le prouvent, une approche ciblée en fonction du marché est bien plus pertinente. Il est donc indispensable de bien connaître son secteur d’activité avant de lancer un nouveau produit. Tenir compte des observations des prospects, en ligne ou via un questionnaire, permet de s’adapter en conséquence pour être au plus près des attentes de la clientèle.

Utiliser les outils digitaux

Enfin, il est impensable aujourd’hui de négliger les outils apportés par le web 2.0 dans toute démarche commerciale. Il est nécessaire d’investir les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, Google + ou LinkedIn, pour faire connaître l’entreprise, publier facilement du contenu et pouvoir compter sur un retour direct de la part des utilisateurs. Cela demande un peu d’expérience en la matière, ou de faire appel à un community manager, mais cette étape est cruciale pour une jeune entreprise : il s’agit là du meilleur moyen de trouver des personnes intéressées par le produit proposé, et donc de nouveaux clients.

Donnez une note à cet article