Comment convaincre ses associés qu'il faut partir à l'international ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     30/05/15    
comment convaincre associes faut partir international

Depuis quelques années, l’expansion sur la scène internationale est devenue une tendance dans le domaine de l’entrepreneuriat. Si vous aussi, vous projetez de vous exporter à l’international, préparer les bons arguments pour convaincre votre associé.

Utilisez les statistiques pour convaincre

L’internationalisation est devenue une tendance dans le secteur de l’entrepreneuriat depuis quelques années. Les balances de paiements sont aujourd’hui positives de 30 % par rapport au PIB mondial, contre un taux de 13 % au cours des années 70. Cette ouverture sur le marché intérieur est motivée par la globalisation et la libéralisation du commerce international de biens et services. Le développement de la connectivité mondiale et des moyens de communication permet d’ailleurs aux entreprises d’opérer plus efficacement à l’international, quelle que soit leur envergure. Dans un premier temps, pour convaincre votre associé d’abonder dans le sens de votre projet, n’hésitez pas à mettre ces chiffres en avant, et à diriger les discussions sur les tendances à l’export. 

Préparez les bons outils

1. Le business plan

Il s’agit de l’élément incontournable d’un projet d’expansion d’une société à l’international. Ce document permet à chacun des associés d’avoir une perception globale du projet, à travers les chiffres-clés, les étapes de l’expansion et les bénéfices qui en découleront. Les éventuels obstacles, et les solutions adéquates doivent également être indiqués dans le business plan.

2. La stratégie marketing

Ce plan d’action revêt un caractère des plus importants, étant donné qu’il permettra à votre entreprise d’aborder efficacement son nouveau marché. Comment ferez-vous connaître vos produits ou services, en quoi votre entreprise se démarquera-t-elle d’une concurrence bien implantée, quels seront vos supports de communication ? Vous devrez apporter une réponse concrète et concise à chaque problématique pouvant engendrer des doutes du côté de vos associés, notamment par rapport à la percée du marché dans le pays que vous visez.

3. Les projections financières

Elles doivent être explicites, réalistes et complètes. Les investissements nécessaires, les coûts en matière de marketing et de ressources humaines, les profits et les éventuels obstacles, chaque aspect financier du projet d’expansion doit être détaillé de manière rassurante, tout en étant objectif. Orientez votre ligne budgétaire sur plusieurs scénarios différents pour préparer votre associé à toutes les éventualités.

4. Les scénarios « catastrophe »

Le plus grand ennemi d'un bon plan, c'est le rêve d'un plan parfait. Jouez la carte de la sincérité et prévoyez plusieurs scénarios « catastrophe » que vous exposerez, ainsi que la façon dont vous envisagez de gérer les difficultés rencontrées. Il s’agit ici de démontrer à vos associés que vous ne comptez pas les embarquer dans un projet hasardeux que vous ne maîtrisez pas.

Dissipez les doutes

1. « L’exposition inversée »

Exposez votre projet de manière percutante. La technique dite de « l’exposition inversée » peut s’avérer une stratégie efficace pour attirer l’attention de vos associés. Elle consiste à annoncer dès le début de votre intervention l’objet de votre projet et les bénéfices que votre société et vos associés pourront récolter. Vous pourrez par la suite détailler les étapes à passer pour parvenir aux objectifs que vous avez annoncés, ce qui devrait avoir plus d’impact.

2. Faites-vous accompagner

Le recours à l’appui d’un cabinet spécialisé pour accompagner votre projet d’expansion peut représenter un atout considérable et une garantie indéniable quant à la faisabilité de votre projet. Le cabinet en question peut rectifier les éventuelles imperfections de votre projet d’internationalisation et apporter des conseils afin d’en optimiser l’efficacité. En montrant à votre associé que vous mettez des atouts de votre côté pour mettre le projet en place, vous le convaincrez de votre volonté !

Donnez une note à cet article