Comment bien recruter lorsqu’on débute dans l’entrepreneuriat ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     29/09/17    
comment bien recruter debute entrepreneuriat

Le choix des salariés est déterminant pour l’avenir de votre entreprise puisque ce sont eux qui en sont au cœur et qui la font se développer. L’erreur à ne surtout pas commettre serait de se précipiter, au risque de faire de mauvais choix de recrutement. S’il demeure essentiel de prendre le temps de recruter les bonnes personnes afin qu’elles dynamisent au maximum votre société, reste à savoir comment faire…

Vous voilà, vous et votre entreprise que vous venez de mettre sur pied juste après avoir obtenu les fonds nécessaires. Se pose alors la question du recrutement de vos premiers salariés… Une étape primordiale pour votre entreprise mais rassurez-vous, les ressources humaines s’apprennent et se pratiquent. Découvrons ensemble différentes étapes indispensables au recrutement.

La définition du poste : une étape basique mais déterminante

Le poste recherché se doit d’être bien défini, au préalable, afin d’obtenir des candidatures pertinentes et adaptées à vos besoins. Cela passe par l’intitulé du poste, les missions et objectifs à réaliser et les évolutions possibles, ainsi que le type de contrat de travail souhaité (à durée déterminée ou indéterminée…). Pour vous aider à faire les bons choix, renseignez-vous sur le Code du travail et les conventions collectives.

Le poste en question devant être occupé par une personne ayant les compétences adéquates, vous devez les retrouver au sein de son curriculum vitae. Elles se traduisent ainsi au niveau de son expérience, de sa formation mais aussi de ses compétences personnelles. Le profil du candidat et le poste proposé doivent absolument concorder afin que votre futur salarié ait les aptitudes et la motivation nécessaires pour atteindre ses objectifs.

Vous savez désormais qui vous souhaitez recruter ? Se pose alors la question du « comment faire »…

Annonces, candidatures spontanées ou votre propre réseau… le choix est large !

Parfois, il arrive que les candidats en recherche d’emploi se présentent d’eux-mêmes, ils représentent ce qu’on appelle des candidatures spontanées. Dans ce cas précis, il paraît évident que le candidat dont il est question s’intéresse avant tout à l’entreprise puisqu’il vient lui-même vous démarcher. Mais pour les entreprises moins connues, les candidatures spontanées peuvent se faire plus rares...

Ainsi, votre carnet d’adresses peut se révéler un très bon moyen de recruter. Si faire jouer votre réseau est à placer parmi les bonnes idées, il faut, néanmoins, savoir se faire sa propre idée sur tel ou tel candidat. Le fait qu’il ait pu plaire à son ancien employeur ne veut pas forcément dire que son profil correspond au poste proposé. Autrement dit, ne laissez pas les idées préconçues empiétez sur votre jugement.

Autre option : passer des annonces. Une méthode classique mais qui porte ses fruits, soit en la partageant sur les réseaux sociaux, qui sera ensuite partagée à son tour, et qui (presque) à coup sûr devrait engendrer des candidatures. Recourir à des sites spécialisés tels qu'Indeed ou Pôle emploi, qui propose de « créer une offre attractive en quelques clics », reste possible. C'est ainsi que Chloé Fournier, fondatrice de Welkeys, procède, si l’on en croit le journal Capital. Elle explique avoir passé  une annonce sur le réseau de recrutement en ligne LinkedIn et, après avoir trié les CV et reçu une poignée de candidats, elle aurait, tout bonnement, trouvé la perle rare. L’astuce demeure, toutefois, de personnaliser votre offre en décrivant une ambiance de travail propice au développement professionnel et personnel. Rappelez-vous : vous ne cherchez pas de robot mais bien une personne dont vous apprécierez les compétences. De quoi se démarquer de ses concurrents en rendant votre offre plus attractive et originale : un basique pour ceux qui détiennent l’esprit start-up !

L'étape clé : l’entretien

Suite à vos recherches, plusieurs candidatures se sont présentées et vous en avez retenu quelques-unes pour des entretiens. Comment allez-vous donc vous organiser ? La première chose à faire est de se préparer à l'analyse de la personne que vous aurez en face de vous, au-delà des questions basiques telles que « pourquoi avez-vous choisi notre entreprise ? » ou encore : « quelles sont vos motivations ? ».

Le réel objectif est de mettre le candidat face à la réalité du travail afin d’observer son attitude. Pour y parvenir, la meilleure technique reste celle de la mise en situation à travers des tests, des résolutions de problèmes ou des simulations. Munissez-vous d'une fiche d'évaluation afin de noter les éléments clés qui caractérisent ce candidat (réponses, gestes, expressions...). Malgré l'ensemble des règles que vous fixez lors des entretiens, laissez le candidat répondre sans trop orienter ses réponses, tout en sachant le recadrer légèrement s'il s'éloigne trop du sujet. N’oubliez pas que le but est, avant tout, d’appréhender une éventuelle collaboration. Installez donc un climat de confiance afin de ne pas rendre le candidat trop rigide lors de l'entretien et de mieux cerner sa personnalité.

Les entretiens se terminent, reste plus qu’à faire votre choix afin de savoir quel candidat correspond le mieux à votre culture d’entreprise et au poste proposé. S'en suivra ensuite une période d'intégration et de formation aux pratiques de votre société. Un point qui nécessite une bonne mise à l’écoute de votre part en étant attentif à ses questions dans les premiers temps. L’idée étant qu'il se familiarise avec le mode de fonctionnement de l'entreprise et délivre le meilleur travail possible. Ce temps peut s'associer à la période d'essai, régie par le Code du Travail et les conventions collectives, qui vous laisse la possibilité de vous rétracter si vous pensez, finalement, avoir fait un mauvais choix lors du recrutement.

Vous avez désormais les cartes en main pour trouver la bonne personne, pour le bon poste. Lancez-vous !

Donnez une note à cet article