Comment adresser ses vœux en 2018 : papier, web, le dernier casse-tête !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     29/12/17    
comment adresser voeux papier web dernier casse tete

Fin décembre et début janvier, les mois des vœux... Quelle que soit votre activité professionnelle et le support de communication que vous choisirez, la « carte de vœux » est une occasion unique pour activer votre réseau, renforcer votre visibilité, votre image de marque et vos liens avec vos amis, clients, partenaires et prospects. Les détails.

Si ces vœux sont liés à vos moyens financiers, ils le sont également au temps que vous pouvez y consacrer ainsi qu’à la protection de notre Planète bleue.

Quel moment choisir ?

Certains les envoient début décembre, d’autres, juste avant Noël ou après le Jour de l’An…, selon leur timing. Sachez que le retour des vacances pour l’année qui vient est le 8 janvier !!!

Attention ! À l’international : Choisissez bien le moment propice comme au Japon où il est coutume d’envoyer ses vœux avant la fin de l’année. À ce propos, les cartes de vœux sont distribuées par les facteurs le 1er janvier. Quoi qu’il en soit, tenez compte des coutumes, de la religion… Vous pouvez, en un instant, détruire un an d’efforts à cause d’une couleur mal choisie (le blanc est signe de deuil dans certains pays, le jaune est à éviter pour d’autres). Écartez les dates qui sont liées à la mort comme le 4 en Asie. N’envoyez pas n’importe quel graphisme ! Dans les pays du Moyen-Orient, par exemple, certains types de graphisme sont à exclure. Enfin, n’oubliez pas que travailler à l’international, c’est tisser des liens de cœur !

Attention aux maladresses !

La carte de vœux, qu’elle soit papier ou électronique, est là pour créer ou consolider le lien avec vos clients. Il est donc inutile et ridicule d’envoyer trois cartes identiques à la même personne parce que chacun veut lui adresser ses vœux. Cela dénoterait un vrai manque de cohérence et de cohésion stratégique : une concertation s’impose à l’intérieur de l’entreprise sur la manière d’agir.

Quelques principes liés à la carte de vœux

Comme toute action de communication, la carte de vœux doit respecter quelques règles essentielles.
Rituel incontournable et outil de différenciation, elle exprime vos valeurs et votre positionnement. Elle doit être créative, personnalisée et respecter votre image.

C'est également une attention particulière que vous adressez à une personne ou à une entreprise, et l'occasion de rappeler l'actualité de votre société, son professionnalisme ainsi que son savoir-faire. Le message que vous transmettrez doit respecter un équilibre : avoir de l'impact, transmettre les valeurs et les points forts de votre entreprise, sans être trop agressif, ni commercial ou décalé. Guère facile !

N'hésitez pas à diffuser, largement, vos vœux. À vos clients, bien sûr, pour les remercier et les fidéliser mais également à vos contacts professionnels, vos prospects ainsi que vos partenaires et fournisseurs. C'est aussi une occasion unique pour renouer des liens avec les professionnels que vous avez perdu de vue ou avec lesquels vous n'avez pas travaillé durant l'année.

Une démarche bien réfléchie 

Pour éviter les loupés, quelques questions sont à se poser avant de souhaiter ses vœux :

• Quel est le but de la carte de vœux ? Faire comme tout le monde, suivre la tradition ? Innover ?

• Quel message souhaitons-nous envoyer ?

• Avons-nous des nouveautés à proposer pour l’année 2018 ?

• Souhaitons-nous évoquer les valeurs de notre entreprise ? De notre démarche de développement durable ? De nos actions en mécénat ? De nos innovations ? De notre savoir-faire ?

• Comment utiliser notre carte de vœux et délivrer un message à nos clients ?

• Comment rendre notre carte de vœux « originale » par rapport aux années précédentes ?

• Notre fichier de contacts est-il à jour et à quels destinataires souhaitons-nous envoyer les cartes ? Clients, prestataires, fournisseurs… ?

• Nos clients sont-ils exclusivement nationaux ou internationaux ?

• Quel rétroplanning ?

• Qui veille à la réussite de l’envoi des cartes de vœux d'entreprises, outil de communication envers nos clients ?
Quels sont les destinataires ?

Il faut tout d’abord définir le profil de vos destinataires :

• Le premier cercle. Autrement dit, celles et ceux avec lesquels vous avez une relation fréquente : c’est quand même grâce à eux que vous en êtes arrivé là, remerciez-les !

• Le deuxième cercle : vous avez déjà travaillé avec eux mais vous n'avez pas eu de nouvelles commandes depuis quelque temps. C’est le bon moment pour refaire parler de vous. C’est la piqûre de rappel (de l’année) qui va peut-être vous permettre de renouer avec eux.

• Les partenaires : un véritable atout pour votre société. Ce sont eux qui vous soutiennent. N’hésitez pas à les remercier, eux aussi, mais de manière personnalisée !

• Les liens potentiels : rien n’a encore été signé mais c’est juste une question de temps. Courtisez-les ! 

D’un point de vue logistique, prendre le temps d’envoyer vos cartes de vœux professionnelles est aussi un véritable moyen de réaliser un tri en mettant votre base de contacts à jour. Qui a déménagé ? Qui n’est plus dans le marché ?... Autant de questions pour lesquelles vous trouverez ainsi des réponses.

Quel type de carte ? E-card ou carte imprimée ?

Vous pouvez investir dans une création sur-mesure. Si vous avez un budget plus limité et optez pour une création dans un catalogue d'éditeur ou d'imprimeur, veillez à ce qu'elle soit cohérente avec votre activité et votre image. Attention, il vous reste peu de jours mais, avec les moyens web, tout est possible !

Autre option : les cartes de l'Unicef, de Médecins sans frontières ou de tout autre organisme. Bien choisies, elles peuvent être adaptées à certaines activités, par exemple, de conseil ou B to B. Attention, toutefois, à ce qu'elles n'apparaissent pas comme une solution de facilité, ni décalée avec votre image.

Le papier, une action à privilégier

L'email présente l'avantage d'être rapide, interactif et peu coûteux mais demande de l’originalité. Il vous faudra réfléchir à sa création et éviter à vos destinataires des chargements longs ou des cartes de vœux issues du web, qui pourraient bien se révéler les mêmes que celles qu’ils auront reçue d’un concurrent !

La carte imprimée est plus coûteuse mais également plus rare et personnelle. Son impact et sa mémorisation sont beaucoup plus importants et témoignent de l'intérêt que votre entreprise porte à ses interlocuteurs. Ceux-ci en seront d’autant plus touchés par votre attention. Dernier point et pas des moindres, vous aurez la chance de séjourner pendant des mois et des mois sur le bureau de vos clients et, pourquoi pas, de passer de main en main au sein de l’entreprise. N’est-ce pas le meilleur moyen de rester dans les mémoires ? À l’heure de la digitalisation, les moyens de communication les plus classiques restent les plus efficaces.

La carte de vœux papier est donc là pour prôner ce côté traditionnel tant apprécié dans cette ère si envoûtante du numérique. 

Attention aux spams

Utilisez avec intelligence la version électronique et faites attention aux spams ! Si votre carte a pour destination le courrier indésirable, c'est-à-dire la poubelle, l’effet escompté sera nul. Alors, réfléchissez bien avant de l’envoyer si vous ne voulez pas voir vos efforts réduits à néant.

Donnez une note à cet article