Les clés pour anticiper les besoins des clients

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     08/06/17    
cles anticiper besoins clients

Steve Jobs était doté d’un certain esprit visionnaire, il était capable de voir ce que les autres ne voyaient pas encore et de créer une tendance. Comment anticiper les besoins du consommateur ? Eléments de réponse…

La curiosité comme maître-mot

On ne naît pas visionnaire, mais on peut le devenir. Il vous suffit de questionner tout ce qui vous entoure. Sur un plan purement business, il reste primordial de s’intéresser à la manière dont a été conçu tel ou tel produit, de réfléchir au besoin auquel il répond, à ce qui lui manque pour être encore plus performant ou encore au business model de telle ou telle société, qu’elle se trouve dans votre champ concurrentiel ou non. C’est à force de questionnement que l’on finit par obtenir une vision globale de son marché et que l’on parvient à percevoir de plus en plus tôt les besoins que peuvent développer sa clientèle cible. 

Posez-vous les bonnes questions

Commencez par réaliser une étude approfondie de votre clientèle, ce qui vous permettra de mieux cibler leurs attentes. Pour se faire, il est utile de se poser quelques questions : qui sont vos clients, actuels et futurs ? Quel est leur budget ? Qu’est-ce qu’ils attendent de vos produits ? Quelles sont les améliorations que vous pourriez apporter ? Que pense-t-il de la concurrence ? Plus vous saurez mettre en accord vos ambitions avec ce que les clients attendent de vous, plus vous aurez de chance de devenir un visionnaire. Ne vous fiez pas seulement à votre marché, mais étudiez le monde entier ! Voyez les tendances qui ont fonctionné ou non et essayez d’analyser pourquoi. 

Interagissez avec votre cible

De nombreux outils traditionnels ou virtuels vous permettent d’interagir avec votre cible et de réaliser des enquêtes. Des sondages en ligne comme fr.surveymonkey.com, sondageonline.fr, evalandgo.fr vous permettre de lancer des enquêtes de satisfactions client très rapidement et simplement. Les réseaux sociaux constituent d’excellents vecteurs d’information, sur lesquels vous pourrez trouver des données accessibles et facilement exploitables, comme les habitudes d’achats, les loisirs ou encore les budgets que les clients peuvent consacrer à tel ou tel produit. 

Ciblez les besoins insatisfaits

Seulement 25 % des entreprises utilisent les informations liées aux réclamations des clients pour prendre des décisions marketing ! Pourtant, il existe toujours un client insatisfait quelque part. Il devient primordial que vous vous penchiez sur ce qui ne satisfait pas votre client, vous pourrez répondre rapidement en proposant un nouveau produit ou service innovant afin de combler le vide. Cela satisfera les clients mécontents et montrera aux autres consommateurs que vous continuez à faire évoluer votre offre. 

Renouvelez votre produit/service sans attendre le client

Il reste capital de se placer dans une politique de renouvellement perpétuelle. Chaque dirigeant a tout intérêt à se remettre en question régulièrement et apporter de petites améliorations à son produit ou service, sans forcément attendre que le client ne vous fasse un retour. Ces dernières serviront de tests. Il vous suffira ensuite de réaliser une enquête de satisfaction auprès de votre clientèle pour analyser les retombées de vos améliorations et les faire évoluer à nouveau si le besoin s’en fait sentir. Il s’agit de la méthode intitulée « Lean Start-up » ou technique d’innovation en continu. 

Répertoriez l’ensemble de vos échecs

Considérer l’échec comme un frein à votre développement aussi bien personnel que professionnel serait une grosse erreur. Même les plus grands visionnaires ont commis des erreurs avant d’atteindre la gloire. Steve Jobs a vécu des échecs commerciaux avec des produits comme l’Apple Lisa ou le Powermac G4 Cube, mais il a toujours su rebondir pour créer un produit encore plus novateur, en tenant compte de ce qui n’avait pas fonctionné précédemment. La persévérance est le maître-mot de la vision à long terme. Il ne faut pas avoir peur d’oser, de renverser les codes établis et d’imposer avec finesse –et patience- sa propre vision !

Intéressez-vous à la concurrence

Réaliser un benchmark vous permettra d’analyser ce que font les autres entreprises. Cela vous permettra de vous en inspirer en rassemblant les meilleures idées pour créer votre concept et tenter d’être le plus innovant possible en proposant surtout ce que la concurrence ne fait pas ! Commencez par une veille sur internet via les réseaux sociaux et blogs, puis analysez la présence et le discours de vos concurrents dans leurs communiqués de presse et lors de leurs interviews dans les médias. 

Voir son projet en grand

Ne vous cantonnez pas à des projets « trop simples », cela briderait votre créativité et vous empêcherait de créer un jour le produit ou le service qui deviendra indispensable aux yeux des consommateurs. Visualisez votre rêve, au besoin couchez-le sur papier, et surtout ne vous mettez aucune barrière. Votre projet doit correspondre à un idéal qui tend à révolutionner votre secteur. Steve Jobs a imaginé grand, quitte à parfois se trouver en dehors des clous et des tendances. Écrire votre projet idéal sous forme d’histoire ou de story-board peut vous aider à déterminer puis visualiser le but à atteindre. 

Donnez une note à cet article