Comment lire un CV

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     05/10/17    
choses devrait

Sélectionner des candidats à la lecture de leur CV est particulièrement difficile. Si vous souhaitez recruter et que votre entreprise commence à avoir une certaine visibilité et une certaine notoriété, vous « risquez » de recevoir une pléthore de CV de candidats désireux de la rejoindre. S’il n’est pas facile de choisir entre les meilleurs d’entre eux, voici quelques indices pour sélectionner les meilleurs profils pour le poste que vous proposez.

Une faute d’orthographe ou des fautes d’orthographe, est-ce un indicateur ?

Une erreur d’orthographe sur un CV est pardonnable, il peut s’agir d’une coquille mais si elles sont multipliées elles deviennent la preuve d’une certaine négligence. Elles signifient que le candidat n’a pas pris le temps de le relire, qu’il n’a pas porté attention à l’élément principal de sa candidature. On ne peut qu’avoir un avis négatif sur sa capacité à remplir avec soin les tâches qui lui seront demandées. Ce manque de rigueur sera-t-il présent dans son travail au quotidien ? Impossible de le savoir directement, mais il est peut-être préférable de lui poser une question sur son CV par e-mail et vous pourrez vous rendre compte dans sa réponse si celui comporte des fautes d’orthographe que vous ne souhaitez pas retrouver dans les échanges avec vos clients. Dans le monde professionnel, on a rarement quelqu’un derrière soi pour vérifier tout ce que l’on fait et corriger des éléments si nécessaire. Cependant, certains métiers n’ont pas besoin de la compétence orthographe : la sélection par l’orthographe doit être en relation avec le poste proposé !

Une page ou deux pages ?

La réponse demande du bon sens. Quel est l’âge du candidat : il faut établir une différence entre un étudiant qui sort fraichement diplômé et la personne qui a déjà une carrière derrière elle. Cependant la concision est de mise car elle permet de constater en un seul coup d’œil les compétences et la carrière…Les candidats trouvent une aide particulièrement intéressante sur internet et peuvent donc réaliser un bon CV. Les parcours atypiques ne doivent pas vous rebuter. Il est des personnes aux carrières linéaires et qui ont leur vie tracée à l’avance mais lorsque l’on regarde le parcours des entrepreneurs, on peut se dire qu’ils avaient les gênes nécessaires pour développer une entreprise et avoir des personnes dynamiques est souvent une clef pour le développement des entreprises.

Des problèmes de mise en page ?

Cela rejoint en quelque sorte les fautes d’orthographe. Si un candidat a relu son CV, il ne peut pas laisser passer un mauvais alignement des paragraphes, un problème au niveau des puces, une différence de police ou de taille de caractères. Si vous recevez un CV avec un problème de mise en page caractéristique, il faut sincèrement s’interroger sur le candidat. Il est probable qu’il ait fait rapidement son CV. Cependant, il faut nuancer ce propos, si vous êtes par exemple un excellent pâtissier, dentiste… vous savez certes vous servir d’internet mais la mise en page n’est guère votre compétence.

Une adresse e-mail pas professionnelle

Lorsque l’on crée une adresse e-mail à titre personnel, on ne songe pas à l’adresser à un recruteur et ce qui peut être un signe distinctif amusant auprès de votre entourage familier peut être un obstacle dans la vie professionnelle. En qui concerne les étudiants, la plupart du temps les écoles fournissent une adresse e-mail aux étudiants mais si ce n’est pas le cas, rien ne les empêchent de créer une adresse e-mail qui ait l’air assez professionnelle, en général prénon.nom@internet.com. On peut penser que tous les candidats pensent à cela, mais dans les faits les CV aux adresses e-mails pour le moins exotiques continuent toujours d’arriver aux entreprises. Encore une fois c’est une règle à respecter, un candidat qui se permet d’utiliser une adresse e-mail non professionnelle dans sa recherche d’emploi peut difficilement être pris au sérieux. 

Des compétences ou des incompétences ?

Un recruteur doit se poser les bonnes questions pour pouvoir sélectionner un candidat et ne pas s’attacher à des préjugés, des a priori.
S’il a établi une fiche du poste, elle doit lui servir de référence à la lecture de chaque CV.
De quelles qualités, compétences le candidat doit justifier pour occuper le poste ?
Est-ce que vous souhaitez une expérience pour le poste proposé ?
Certains recruteurs recherchent les anomalies dans les CV et à une époque où le chômage est endémique, il est difficile de proposer un parcours sans interruption. La multiplication des expériences et des sociétés n’est pas une faille mais peut se révéler un critère de sélection…
Pour certains postes, savoir écrire sous Word et utiliser internet ne sont pas des compétences permettant de faire la différence mais elles sont quand même un atout.
Sélectionner un candidat demande d’avoir bien établi le poste, les missions confiées, l’environnement professionnel …et le recruteur doit avoir lui-même la capacité de discerner les bons profils ! Et attention choisir un candidat parce qu’il a les mêmes passions que vous, c’est déjà être empreint d’une analyse qui ne fait pas preuve de cohérence…

Donnez une note à cet article