Je cherche un repreneur : comment m'y prendre ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     28/02/15    
cherche repreneur comment prendre

Céder son entreprise à un repreneur peut s’avérer simple, à condition de respecter certaines règles. Le plus important étant qu’à la fin de la transaction, vous soyez satisfaits aussi bien sur le montant du rachat qu’en ce qui concerne le profil du repreneur.

Comment céder aisément son entreprise ? Trois phases sont à observer. D’abord, il vous faudra mettre en place des dispositions basique, puis diffuser votre offre et prendre contact avec un repreneur et enfin finaliser votre cession.

Les dispositions de base de la cession de votre entreprise

Lorsqu’on aspire à vendre quelque chose, il faut le présenter sous son meilleur jour. Cette règle est aussi valable lors de la cession de votre entreprise. Si cette dernière apparaît en mauvais état, soit vous risquez d’être déçu par le profil du repreneur, soit sa valeur financière ne vous conviendra pas.

Ce qu’il faut faire, c’est préparer la cession en réinvestissant dans votre entreprise, de sorte que sa capacité d’autofinancement redevienne intéressante. Il faut la remettre dans les normes, réduire ses besoins et la faire revivre. Non seulement vous jouirez d’une situation favorable à la cession, mais vous pourrez aussi avoir d’excellents profils de repreneur.

En outre, il est possible (et souhaitable) d’établir le profil du repreneur que vous souhaitez avoir pour l’entreprise. Votre choix final n’en sera que plus facile. Une autre disposition importante est de préparer un bon dossier de présentation de votre entreprise. En matière de cession d’entreprise, il existe des organismes qui peuvent vous aider pour évaluer sa valeur réelle, réaliser le dossier de communication, ainsi que sélectionne le repreneur et négocier avec lui.

La diffusion de l’offre en vue de trouver un repreneur

Il est important que l’on sache que votre entreprise est à vendre. Pour cela, vous devez vous appuyer sur des canaux de diffusion d’informations pour attirer des repreneurs potentiels. Votre canal de diffusion dépendra de votre objectif, c'est-à-dire qu’il doit faire l’objet d’un ciblage de profils potentiels. Ainsi, vous pouvez faire votre publicité via votre réseau personnel, professionnel ou dans une sphère plus élargie selon la taille de votre entreprise. À défaut de vous charger personnellement de la diffusion, un mandataire pourra toujours le faire.

Il sera ensuite question de sélectionner un repreneur qui soit conforme à votre offre. Une fois celui-ci choisi, l’heure sera aux différentes négociations en termes de modes de paiement, d’avenir de l’entreprise, et de dispositions fiscales.

La finalisation de votre cession

Plusieurs modes de financement existent en matière de rachat. Vous pouvez vous entendre avec le repreneur sur une partie du montant du rachat et incorporer le reste dans des crédits ou des immobilisations.

En outre, sachez qu’il peut être convenu d’un délai de suivi de l’entreprise par le cédant. Un élément important car de toute évidence, il faudra bien observer une période d’adaptation pour les salariés, la clientèle et les prestataires, qui devront s’acclimater au fonctionnement du nouveau gérant.

Par ailleurs, il existe des dispositions fiscales particulières prévues dans le cas d’une reprise, aussi bien pour le cédant que pour son repreneur. Ces dernières dépendent de la taille de l’entreprise. Il faudra les prendre en compte pour finaliser la cession de votre société.

Donnez une note à cet article