Une campagne e-mailing, pour développer son business

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     23/02/19    
campagne emailing developper business

Le but d'une campagne e-mailing est de fidéliser une clientèle ou de rechercher de nouveaux prospects susceptibles d'être intéressés par vos services ou produits. Ce moyen, qui permet de toucher un large public, devient essentiel pour développer votre business. Comment donc réaliser un e-mailing attractif et quelles sont les règles à respecter ?

Le nombre d'e-mails envoyés et reçus par jour dans le monde en 2018 était de 281 milliards. Ce chiffre devrait dépasser 330 milliards en 2022, c’est dire l’importance que revêt une campagne e-mailing.

Comment réaliser un e-mailing attractif ?

1. Envoyez des e-mails ciblés et créez des segments dans votre base de données. Inventez des « scénarios » afin d'envoyer automatiquement des offres ciblées.

2. Créez des messages de qualité et à valeur ajoutée afin de susciter l’intérêt de l’internaute. Concevez un email simple et aéré et redirigez le destinataire vers un site web, qui comporte lui davantage d’informations.

L'utilisation intensive du flash ou de scripts java perturbe souvent le rendu du message. Évitez également les titres d’emails avec des accroches exceptionnelles telles que « Promotions gigantesques », « Frais de port gratuit dès …. d’achat », « Gagnez les vacances de vos rêves »…La raison en est que vous risquez de vous trouver dans les indésirables. Votre titre doit être accrocheur et sympathique, votre message sobre, explicatif et didactique pour fournir assez d’informations aux clients et les inciter à poursuivre la lecture sur votre site en insérant des zones cliquables. Vous devez miser sur un contenu rédactionnel de qualité que vous ferez varier sans que celui-ci ne soit trop long ou pas assez percutant.

L’e-mailing dépendant de règles strictes

Pour les particuliers (B to C)

Pour réaliser un e-mailing commercial : pas de message commercial sans accord préalable du destinataire
La publicité par courrier électronique est possible à condition que les personnes aient explicitement donné leur accord pour être démarchées, au moment de la collecte de leur adresse électronique.

Deux exceptions :

1. si la personne prospectée est déjà cliente de l'entreprise et si la prospection concerne des produits ou services analogues à ceux déjà fournis par l’entreprise.

2. si la prospection n'est pas de nature commerciale (caritative par exemple)

Dans ces deux cas, la personne doit, au moment de la collecte de son adresse de messagerie
• être informée que son adresse électronique sera utilisée à des fins de prospection,
• être en mesure de s’opposer à cette utilisation de manière simple et gratuite.

Pour les professionnels (B to B)

Pour réaliser un e-mailing commercial : information préalable et droit d'opposition
la personne doit, au moment de la collecte de son adresse de messagerie

1. être informé que son adresse électronique sera utilisée à des fins de prospection,

2. être en mesure de s’opposer à cette utilisation de manière simple et gratuite.

L'objet de la sollicitation doit être en rapport avec la profession de la personne démarchée (exemple : message présentant les mérites d’un logiciel à paul.toto@nomdelasociété , directeur informatique.)

Les adresses professionnelles génériques de type (info@nomsociete.fr, contact@nomsociete.fr, commande@nomsociete.fr) sont des coordonnées de personnes morales. Elles ne sont pas soumises aux principes du consentement et du droit d'opposition.

Dans tous les cas

Chaque message électronique doit obligatoirement :

  • préciser l'identité de l'annonceur,
  • proposer un moyen simple de s'opposer à la réception de nouvelles sollicitations (par exemple lien pour se désinscrire à la fin du message).

La CNIL recommande que le consentement préalable ou le droit d'opposition soit recueilli par le biais d’une case à cocher. L'utilisation d'une case pré-cochée est à proscrire car contraire à la loi.

Donnez une note à cet article