Les cadeaux de Noël, une opportunité ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     07/11/18    
cadeaux noel opportunite

Les achats de Noël concernent de nombreux secteurs (de la high tech, à l’alimentation en passant par les produits de beauté…) et les dirigeants savent que cette période peut se révéler faste pour leur business et donc sont sur le pied de guerre pour conquérir les clients et imaginer des stratégies.

Selon le sondage réalisé entre le 10 et 11 octobre 2018 auprès de 1012 personnes par OpinionWay pour Proximis, on ne peut que constater que le moment privilégié pour l’achat des cadeaux de Noël a évolué et ce constat peut être un indicateur intéressant pour aussi bien les dirigeants de magasins physiques que de ceux de site e-commerce.

Selon l'étude, 89 % achèteront des cadeaux, un chiffre en baisse de 4% par rapport à une étude Ifop de 2012, citée en point de comparaison par le sondage OpinionWay pour Proximis. Les personnes interrogées pensent en effet dépenser en moyenne 342 euros cette année, un chiffre en baisse de 45 euros par rapport à l'étude Ifop de 2012. Les mois qui suivent nous en diront plus.

Quelle est la période d’achat des cadeaux de Noël ?

Elle ne se limite pas comme on le pense souvent dans la fureur de dernière minute comme le montre cette étude à arracher le dernier article à un autre client. Les achats se déroulent sur 2 mois et affichent un rythme régulier : première quinzaine de novembre 12%, seconde quinzaine de novembre 17 %, lors du Black Friday le 28 novembre 9 %, 3 semaines avant Noël 19%, 2 semaines avant Noël 10 %, dernière semaine avant Noël 5%, dernier week-end avant Noël (le samedi 22 ou le dimanche 23 décembre) 1 %, lundi 24 décembre 1 %. La rumeur du dernier moment semble s’estomper devant une attitude mesurée des clients. Il faut dire que les publicités, les avantages offerts envoyés par e-mails et les décorations de Noël les incitent à acheter en amont. Il existe donc une réelle opportunité à connaître ce comportement pour mieux communiquer avec la clientèle.

Mais entre internet et les magasins physiques, que choisissent les clients ?

Non les boutiques physiques ne sont pas sur le point de disparaître. S’il existe une concurrence accrue entre les deux pôles, le constat malgré l’engouement pour internet montre que les magasins ont le vent en poupe : 72% des personnes interrogées privilégient les achats en boutique qui dépassent les achats sur internet (ordinateur, smartphone ou tablette) soit 65%.

Votre secteur a-t-il la préférence ? Votre produit sera-t-il l’élu de l’année 2018 ?

Finalement de nombreux secteurs sont impactés car les cadeaux de Noël concernent tous les âges même si la tendance est de penser d’abord aux enfants. Les produits culturels et de loisirs (livres, musique, spectacles, ...) se trouvent occuper une place privilégiée 52 %, qui se situent même devant des jouets et jeux 44 %.  Quant aux produits textile, l'habillement, la mode, les produits de beauté qui en fait s’adressent à un public large, ils ne déméritent pas avec 34 % comme les produits high tech, l'électroménager 32 % et les produits d'équipement de la maison (mobilier, décoration,) 22 % qui se révèlent être très tendance.

Mais quelles sont les raisons qui conduisent le choix ?

L'achat internet par ses atouts incontestables livre un combat sans merci aux magasins traditionnels : 58 % comme celui d’éviter la foule et 49% d'entre eux aiment la possibilité selon leur planning d’acheter l’heure qui leur convient et dans le lieu adapté à leurs moments de tranquillité mais aussi de bénéficier de prix compétitifs 49 %, de l’opportunité de comparer plus facilement les produits 42 %, et de s’assurer de la disponibilité des produits 32 %semblent faire partie de leurs raisons d’acheter sur internet. Internet est par excellence le moyen d‘acheter en toute sérénité.

Mais les boutiques gardent aussi leurs atouts qui de toute évidence ne déméritent pas aux yeux de la clientèle car voir/essayer les produits 56 % requièrent ses faveurs, avoir les produits immédiatement 48 % et donc la peur de ne pas être livré à temps est supprimée mais surtout pouvoir échanger les produits plus facilement 33 % c’est-à-dire ne pas retourner à la poste pour les envoyer, bénéficier de conseils 24 % et même avoir des paquets cadeaux 24 % !!!

Mais le sondage OpinionWay pour Proximis, met en exergue les facteurs de stress pour les deux catégories. Pour les sites internet, la peur de ne pas être livré avant Noël est citée par 40 % des acheteurs, l'impossibilité de voir/essayer le produit 39% mais ce qui concentrent les facteurs de stress se trouvent autour de la livraison : les frais de livraison 36%, les délais de livraison 34 %, la difficulté d'échanger 29 % et le risque de ne jamais recevoir ses achats 25% mettent en exergue des difficultés qui ont été rencontrées lors du Noël 2017. Il est donc nécessaire pour les sites e-commerce de devenir performants.

Quant aux magasins, la cohue dans les magasins 54 %, l'attente aux caisses 40 %, les produits en rupture de stock 25 %, la difficulté de garer sa voiture 21 %, la distance à parcourir pour aller dans différents magasins 21 %, le manque de temps 20 %, la recherche du meilleur prix 19 %, le nombre de cadeaux à acheter 12 % sont des facteurs de stress dont ils font tenir compte.

Donnez une note à cet article