Buzz : ces publicités qui cartonnent !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     26/11/17    
buzz publicitaires cartonnent

La publicité reste un excellent moyen de communication pour les marques qui souhaitent frapper les esprits de leurs clients. Si certaines, mal interprétées, tournent rapidement au « bad buzz », d'autres, bien au contraire, réussissent avec brio leur pari et séduisent les consommateurs. Retour sur ces buzz publicitaires réussis de cette année.

Coca-Cola invite les Saoudiennes à prendre le volant

C'est officiel, dès le mois de juin prochain, les Saoudiennes pourront conduire au sein de leur pays. Un décret signé par le roi Salmane et qui leur permet de prendre le volant dans un pays qui était le dernier au monde à interdire aux femmes cette pratique. La célèbre marque de boisson Coca-Cola n’a pas manqué de sauter sur l'occasion pour réaliser un spot publicitaire, ce 6 novembre dernier, afin de fêter cette avancée. Au sein de celui-ci, la marque met en scène un père saoudien qui apprend à sa fille à conduire. Dans les premières secondes, l'apprentissage lui paraît difficile. Son père décide alors d'ouvrir une bouteille de Coca-Cola et de la mettre sur le tableau de bord. Le défi ? Réussir à conduire sans en renverser une seule goutte ! Un challenge que réussira la jeune fille en épatant son père. La marque, localisée au Moyen-Orient, y incorpore un slogan « Change Has a Taste » (« le goût du changement ») et associe valeur familiale, évolution des droits de la femme et, bien sûr, la puissance du Coca-Cola. Autant dire qu’elle a su surfer sur cette révolution et souhaite, par la même occasion, conquérir un nouveau marché.

Intermarché mêle amour et bonne alimentation

Le distributeur a créé le buzz en mars dernier, avec un spot publicitaire diffusé une seule fois à l'écran et qui a engendré plus de sept millions de vues sur le web. La marque s'est lancée un pari : valoriser ses produits sans mentionner de prix, de référence ou encore de promotion ! Comment ? En faisant appel à la réalisatrice Katia Lewkowicz, pour mettre en scène un jeune homme et ses amis faisant leurs courses dans un Intermarché. Ces derniers ne prennent avec eux que de la malbouffe mais, une fois arrivée en caisse le jeune homme tombe sous le charme de la caissière. Pour tenter de la séduire, il reviendra à plusieurs reprises pour y faire ses courses et change peu à peu son alimentation pour la rendre plus saine. Au fil des jours, il apprendra à cuisiner et, à l'approche de la fin du spot, il réussit à conquérir la fameuse caissière. Un spot d'une durée de trois minutes, accompagné de la musique « L'Amour » de Marcel Mouloudji. Une scène qui a émue et conquis l'ensemble des consommateurs « Un buzz largement mérité, on oublie très rapidement le côté pub qui laisse place à un magnifique court métrage » ou encore « Bravo aux publicitaires, à ces jeunes acteurs qui vous emportent par leur jeu dans le tourbillon de l'Amour.  J'insiste sur le côté positif de cette pub court métrage qui nous rappelle à tous le bonheur d'une jeunesse qui s'aime plutôt qu'elle ne se caillasse », s'exclament les internautes. En résumé, la marque promeut ses produits frais et incite, subtilement, à délaisser la malbouffe. Elle glisse le fameux slogan à la fin du spot « Nous sommes producteurs et commerçants pour vous aider à manger un peu mieux tous les jours ». Un buzz réussi qui lui permet de se démarquer de la concurrence.

John Lewis, une publicité des plus attendrissantes

Noël approche à grands pas et la nouvelle publicité de la chaîne de magasin britannique, John Lewis, n’a pas manqué de se démarquer. Sortie ce 10 novembre dernier, elle séduit une nouvelle fois avec une touche de magie en cette période de fête. La marque met en scène, au sein d'un spot, un petit garçon qui se retrouve avec un monstre « Moz » sous son lit, qui ronfle et produit des flatulences. Au fil des nuits, une amitié va naître entre les deux personnages, qui passeront leur temps à s'amuser ensemble. Le jeune garçon restant éveillé toutes ses nuits, peine alors à tenir debout le reste de ses journées. À l’approche de Noël, Moz lui offre une petite lampe de chevet qui l'aidera à s'endormir (à se procurer, bien sûr, chez l'enseigne John Lewis). Ce n'est pas la première année que la marque fait fondre son public durant ces périodes de fêtes avec un spot attendrissant des plus réussis !

Sensee vous améliore la vie (et la vue) !

Marc Simoncini, fondateur de Meetic, s'est lancé, il y maintenant six ans, un nouveau défi : se positionner sur le marché de l'optique. Comment ? En proposant des paires de lunettes à des prix imbattables ! La start-up se fait doucement sa place sur le marché et décide, elle aussi, de lancer une campagne publicitaire. Sortie le 6 mars dernier, elle met en avant des affiches publicitaires. L'une des plus originales ? Celle avec le message très révélateur : « On n’a pas eu à payer Johnny, Antoine ou Sharon. Notre patron n’a même pas demandé à aller à New-York pour tourner la pub. C’est peut-être aussi pour ça qu’on peut vous proposer des lunettes jusqu’à deux fois moins chères. Avec une qualité exceptionnelle. » La marque révèle, officiellement, ne pas vouloir attaquer ses concurrents mais proposer une offre alternative à la leur et, surtout, beaucoup moins chère. Si le concept se fait une place lentement, cette campagne, quant à elle, a tout de suite séduit les consommateurs : « Bravo, on est fan » ou encore « Pas trop mal la pub #Sensee. Au moins, ils sont francs et évitent les achats compulsifs de lunettes à 1€ jamais utilisées. » Un contre-pied des publicités d'optique traditionnelles en toute franchise et qui marche !

Donnez une note à cet article