Les buzz qui font du bien à la société

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     19/01/17    
buzz font bien societe

Doritos s’engage en faveur de la communauté LGBT

Doritos, vous connaissez ? Il s’agit d’une marque de chips type « tortillas » mexicaines, assaisonnées à divers épices. En septembre 2015, l’enseigne a décidé de supporter la communauté Lesbienne, Gay, Bisexuelle et Transgenre (LGBT), en dévoilant un nouveau produit : les chips « Rainbow » aux couleurs de l’arc-en-ciel. Cerise sur le gâteau : les chips n’ont pas été mises en vente, mais elles ont été offertes à tous ceux qui faisaient un don équivalent à plus de 10 $ sur un site dédié à l’opération, hébergé par l’association « It Gets Better », qui vise à valoriser la communauté. Au-delà de simples donations, les consommateurs étaient encouragés à poster des messages de soutien et d’espoir à la communauté, en utilisant le hashtag #BoldandBetter. Et la marque n’a pas hésité à rappeler sur ses paquets « There is nothing bolder than being yourself » (Il n’y a rien de plus audacieux qu’être soi-même, ndlr). Voilà un buzz qui fait du bien !

Think Pink Burger : le hamburger qui soutient le cancer du sein

 Cette opération de communication a vu le jour fin septembre 2015, alors que la campagne de lutte contre le cancer du sein, cancer le plus fréquemment observé chez les femmes en France, dans l’Union européenne et aux États-Unis, allait débuter. Concrètement, les enseignes ACE Bakery et Hero Certified Burgers ont profité d’Octobre Rose (c’est ainsi que l’on nomme le mois dédié à la lutte contre le cancer du sein) pour signer un partenariat afin de lancer de concert, au Canada, le burger intitulé « Think Pink Burger » qui possède la particularité d’être rose ! Et le tout, sans utilisation de colorants ou de produits chimiques non naturels. Comment ? C’est simple : le hamburger contient du chou rose et le pain est plongé dans du jus de betterave naturelle, ce qui le rend rosé. Sur chacune des ventes effectuées par la boîte, la Canadian Breast Cancer Foundation d’Ontario recevait 1 dollar. Le produit était disponible dans tous les restaurants de la chaîne jusqu’au 25 octobre 2015. 

La blague à 1 franc de Carambar 

La marque de confiseries Carambar a fait revivre vos anciens francs l’espace d’un moment en avril 2015. En théorie, les francs ne sont plus échangeables contre des euros depuis 2012, mais Carambar a décidé de passer outre. Avec la célèbre agence de publicité Fred&Farid, la marque a lancé une opération intitulée « la blague à 1 franc », qui s’est étalée du 31 mars au 2 mai de l’année dernière. Les français qui possédaient encore des francs ont été invités à venir les échanger dans des boutiques et boulangeries partenaires de l’opération ou auprès du camion itinérant qui parcourait les rues du pays. En échange de votre pièce de un franc, vous aviez le droit d’obtenir un Carambar. Mais ce n’est pas tout. La marque a mis ces dons à profit pour les transformer en dons à l’attention de l’association Le Rire Médecin, dont le but est d’envoyer des clowns au sein d’hôpitaux pour apporter de la joie aux enfants malades. Et si vous ne possédiez plus aucun franc, vous aviez également la possibilité d’envoyer une blague directement à Carambar sur Twitter en les interpellant grâce au hashtag #blagueaunfranc. Chaque blague twittée a donné lieu à un don à l’association.

Donnez une note à cet article