5 bonnes et fausses raisons de ne pas partir en vacances ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     05/03/18    
5 bonnes raisons de ne pas partir en vacances

Cette année, la neige est abondante, les locaux de l’entreprise se vident et il sera bientôt difficile d’avoir un client au téléphone. Par souci d’harmonie mais surtout par envie, les entrepreneurs se mettent au diapason, en préparant leurs valises et en prenant la route de vacances bien méritées. Mais il existe des entrepreneurs emplis de bravoure qui argumentent leur décision de ne pas partir en vacances.

L’innovation ne peut attendre

Lors de la création d’un projet, chaque minute compte pour parvenir à sa réalisation. En plus, si vous êtes dans la phase critique caractéristique des 18 à 36 premiers mois d’une entreprise, ce n’est pas le moment de lever le pied. Au contraire, vous devez garder les pieds sur terre et accélérer la cadence. Sincèrement, vu le nombre de tâches à effectuer, il serait déraisonnable de prendre de longs congés. À la rigueur, vous pouvez envisager de prendre quelques week-ends de 3 jours au plus dans l’année, mais ne prétendez pas à davantage aux risques de vous stresser.

Ce sont les conditions idéales pour préparer la rentrée

Pendant que vos collaborateurs et salariés se jettent sur les pistes, les locaux de votre entreprise sont transformés en ville fantôme. Nul appel téléphonique pour briser le silence, les mails ne s’accumulent plus et plus de réunions. Alors de sont les conditions optimales pour travailler sur des plans d’actions à plus ou moins long terme. Profitez de ces moments de calme et savourez cette tranquillité. En fait, n’est-ce pas une excellente forme de « vacances » pour un entrepreneur ? Le temps de réfléchir, le temps de prendre du recul, un vrai luxe !!!

Qu’y a-t-il de plus passionnant que de voir grandir votre entreprise ?

Vous pouvez même organiser une petite fête de rentrée pour vos collaborateurs afin de leur donner une nouvelle impulsion ! Pour quelles raisons voudriez-vous mettre votre travail entre parenthèses tandis que vous ne vivez que pour votre entreprise ? Même si vous prenez des vacances, vous savez que vous ne serez pas tranquille, soucieux de rater une affaire, un appel, etc. important. Vous ne vous imaginez pas une seconde en train de déguster un grog pour vous réchauffer. En plus, si vous partez dans un refuge où vous n’avez pas de réseau, comment vous assurer qu’un prospect qui tente de vous joindre vous rappellera ? Peut-être même qu’un de vos concurrents profitera de votre absence pour devenir leader sur le marché. Non, c’est décidé, vous restez !

Il suffit d’une fois pour céder à la tentation tous les ans

Prendre goût aux vacances n’est pas mais alors pas du tout une bonne chose. Il vous suffit de partir une seule fois (la mauvaise du coup !) pour que votre faiblesse humaine vous rattrape et que ces vacances deviennent une habitude (et pas la meilleure !). Pour ne prendre aucun risque, ne tentez pas le diable ! Les vacances sont comme la cigarette, l’alcool, la vitesse, l’iPhone, etc. elles deviennent une drogue… Alors ne commencez pas sinon vous recommencerez pour le bonheur de votre entourage ! ou alors partez en vacances, vos neurones reposés auront des idées innovantes, votre prospect lui aussi est parti en vacances et le monde ne cesse pas de tourner parce que l’on est absent… et peut être que vous rencontrerez votre prochain client sur les pistes !!!

Donnez une note à cet article