5 bonnes raisons de s'inscrire sur une plateforme de crowdfunding

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     03/08/17    
5 bonnes raisons d utiliser le crowdfunding

Le baromètre 2013 du crowdfunding en France réalisé par CompinnoV fait état de chiffres qui ont presque triplé entre 2012 et 2013 en ce qui concerne le montant des fonds collectés grâce à la finance participative. Un engouement que le gouvernement s’apprête à protéger en fixant un cadre juridique qui prendra effet dès le 1er octobre 2014. En tant que start-up, quelles sont les raisons pour tenter l’aventure du crowdfunding ? 

Pas besoin d’attendre le financement des banques !

Mettons les pieds dans le plat. Avant de l’oublier, l’une des principales raisons à l’origine du crowdfunding est de trouver des financements par des canaux différents des canaux traditionnels. Plus besoin d’emprunter automatiquement auprès des banques, ce qui peut s’avérer très utile pour les entrepreneurs qui se sont vus essuyer déjà pas mal de refus. 

Pour ce faire, le porteur de projet dépose sur la plateforme de crowdfunding un résumé de son idée, la manière dont il souhaite la mettre en place, indique l’argent dont il a besoin pour réaliser ses ambitions et la manière dont il va l’utiliser s’il est collecté. Le financement participatif met à l’honneur une voie alternative qui permet de lever de l’argent rapidement. Là où les professionnels du financement déclarent que le projet n’est pas viable, le crowdfunding assure : "Ensemble, nous pouvons accomplir de belles choses". 

Lever des fonds est une période de test !

Suivant les plateformes et les options choisies, la levée de fonds via le crowdfunding peut durer de quelques semaines à plusieurs mois. Comme la chenille dans un cocon, cette période est préparatrice dans bien des domaines. Vous devez l’anticiper comme une période de test, pour vous-même en tant que porteur du projet, pour votre produit et pour votre équipe. 

En lançant une campagne de crowdfunding, vous présentez votre produit à la foule, une communauté représentative plus que n’importe quelle étude de marché que vous pourriez organiser. Vous allez très tôt comprendre si votre produit ou service reçoit l’adhésion et l’engouement que vous lui souhaitez et si votre but doit être poursuivi tel quel. 

Si l’intérêt que vous espériez n’est pas au rendez-vous, vous devrez prendre sur vous pour savoir de quelle trempe d’entrepreneur vous êtes. Foncer tête baissée, coûte que coûte serait suicidaire. Baisser les bras est signe d’aveu. Décrédibiliser l’avis du grand public est, certes, purgatoire mais sans grand intérêt. In fine, n’oubliez jamais que vous cherchez des clients plus que des supporters. 

Une levée de fonds permet aussi de tester votre équipe - si équipe vous avez déjà soudée autour du projet. Vous vous rendrez compte des personnes réellement motivées et de celles qui sont prêtes à abandonner dès la première difficulté. 

Vous élargissez votre réseau ! 

Les plateformes de crowdfunding s’appuient sur la communauté. Elles vous permettent d’avoir une visibilité. Le réseau, qu’il soit virtuel ou réel, est basé sur la confiance et l’honnêteté. Un internaute qui inscrit son projet sur une plateforme émerge en tant que personnalité avec une crédibilité et une image qu’il va devoir respecter et honorer. Cette communauté est composée de proches, d’amis ou de famille, mais aussi "d’amis d’amis" qui peuvent provoquer le buzz en propageant votre idée sur leurs réseaux sociaux ou auprès de leurs contacts lors de rendez-vous informels ou professionnels. 

Sur la plateforme, vous pouvez être également approché par d’autres porteurs de projets et connecter avec des donateurs plus facilement et de manière différente en personnalisant votre annonce par des vidéos d’explications ou par des photos. Vous faites ainsi le lien avec des investisseurs mais aussi des partenaires potentiels qui pourraient vous être utiles dans le business que vous allez lancer (celui-ci ou le prochain). 

Vous vous accordez le droit d’échouer ! 

Le crowdfunding est un marathon. C’est aussi une aventure. Vous devez garder l’inspiration pour donner à tous l’envie de vous faire confiance et de vous suivre. Vous devez gérer le lancement de votre levée de fonds, tout comme la dernière ligne droite. Et bien sûr, tout ce qu’il y a entre les deux points. Alors, ne baissez pas les bras tant que la période n’est pas achevée. Ce serait la pire des erreurs vis-à-vis de ceux qui se sont déjà engagés à vous soutenir et de ceux qui hésitent et attendent de voir la manière dont évolue votre projet.

Toutefois, gare à la douche froide ! De nombreux projets ne se transforment pas toujours en réalité, et vous le savez, ceci peut également être valable pour vous. En misant sur le crowdfunding, vous pouvez échouer dans la recherche de financement. Si au pire, cela vous arrive, ne vous mettez pas martel en tête. Vous avez le droit d’échouer. C’est un des grands avantages du crowdfunding ! La majorité des plateformes ne vous demande aucune contrepartie financière si vous ne levez pas de fonds. Vous n’avez donc rien investi financièrement dans la course, si ce n’est vos nuits et votre énergie !

La communication de votre projet est accélérée ! 

Une levée de fonds sur une plateforme de crowdfunding peut être sujette au buzz médiatique, surtout si elle est la première dans son domaine ! Toutefois, du fait de la demande et de l’intérêt porté à votre produit, vous engrangez déjà de futurs de clients avant même sa sortie sur le marché. Vous fédérez une communauté prête à faire sa promotion et vous préparez aussi la trame d’une "belle histoire" à raconter. C’est toujours utile de garder en tête le schéma d’un storytelling, prêt à utiliser lorsque votre start-up connaitra le succès qu’elle mérite.

Vous avez tenté le crowdfunding ? La levée de fonds réussie ou non, en quoi cela vous a-t-il aidé ? Faites-nous part de vos commentaires.

Donnez une note à cet article