Biopharma : Neovacs lève 6 millions d’euros par placement privé

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/08/17    
biopharma neovacs leve millions euros placement prive

La société biopharmaceutique vient d’annoncer le 31 juillet dernier une levée de fonds effectuée par placement privé. Le montant de l’opération s’élève à six millions d’euros, une somme que la firme devrait utiliser pour clôturer deux études cliniques ainsi qu’une étude de concept préclinique.

La société de biopharma spécialisée dans la vaccination

Dès sa phase de présentation, le site de Neovacs annonce la couleur : « L’approche distinctive de Néovacs réside dans le fait que nous produisons des traitements innovants, ayant vocation à être curatifs et facilement accessibles aux patients atteints de maladies auto-immunes, inflammatoires, certains cancers et allergies. » Cette entreprise, fondée par l’un des meilleurs immunologues mondiaux, le Professeur Daniel Zagury, MD, PhD, constitue un spin-off de l’Université Pierre et Marie Curie et se consacre aux maladies auto-immunes. Elle se concentre plus particulièrement sur la vaccination thérapeutique pour le traitement de ces dernières. Neovacs dédie notamment ses recherches à des maladies telles que le lupus et la dermatomyosite et a développé pour cela son « approche Kinoïde ». Sur son site, elle explique cette démarche : « Néovacs a également fait le choix audacieux d’aller au-delà du développement de ses produits et d’assurer la production de sa technologie en créant Neostell, un site de production pour tous ses Kinoides. Autour de ces projets sont réunis les plus grands spécialistes internationaux, et nous espérons ensemble que ces investissements permettront l’émergence de traitements qui marqueront l’histoire de la science et de la médecine. »

Six millions d’euros levés par placement privé

L’entreprise vient de boucler un tour de table de six millions d’euros. Cette opération s’est déroulée par placement privé et demeurait réservée à des investisseurs spécialisés dans le domaine des biotechnologies. Dans le détail, les fonds ont été levés par la création de de 9.230.769 actions à bons de souscription d’actions (ABSA) émises au prix de 0,65 € pièce. Miguel Sieler, Directeur General de Neovacs, indiquait : « Cette levée de fonds fait suite à l'obtention d'une nouvelle Investigational New Drug (IND) de la FDA, pour étendre aux Etats-Unis notre programme de développement clinique avec l'IFNα Kinoide dans la dermatomyosite. » Il précisait ensuite : « Cette autorisation par la FDA soutient la stratégie de développement de Neovacs aux Etats-Unis, pays ayant une prévalence du lupus particulièrement élevée et ou la dermatomyosite est une maladie orpheline. »Enfin, il évoquait les perspectives offertes par cette rentrée d’argent : « Les fonds levés vont permettre a Neovacs d'accélérer le développement de son vaccin thérapeutique phare, l'IFNα Kinoide, par la réalisation d'études précliniques et cliniques dans le lupus, la dermatomyosite et le diabète de type 1. Cette augmentation de capital auprès d’investisseurs institutionnels spécialisés dans le secteur des biotechnologies valide fortement le potentiel significatif de notre technologie Kinoide pour le traitement des maladies auto-immunes. » La firme poursuit effectivement trois objectifs : la conclusion de deux premières études cliniques, la première de Phase IIb internationale en lupus, la deuxième de Phase IIa en dermatomyosite. Elle souhaite également conclure son étude de concept préclinique en diabète de type 1.

Donnez une note à cet article