Big Moustache annonce sa fin ou presque !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     19/10/16    
big moustache annonce fin ou presque

Ce mardi 18 octobre, Nicolas Gueugnier, cofondateur de Big Moustache au travers du réseau social Linkedin sous le titre « HSBC (et les autres) m'a tuer » raconte sa périphérie. Un monologue qui explique les réelles difficultés d’être entrepreneur, les sacrifices que l’on fait. Un message poignant à lire absolument !

Le concept

Créée en février 2013 par Nicolas Gueugnier et Alexis de Guitaut, Big Moustache est première “box” dédiée au rasage en France. L’entreprise est rapidement devenue leader sur ce marché. La formule est simple : un rasoir, une enveloppe, et le tour est joué. Derrière « Big Moustache » se cache un service de qualité : recevoir ses outils de rasage (pour hommes et femmes) par courrier pour un prix défiant la concurrence et le monopole des principaux acteurs sur le marché. Un service au poil ! Pour se démarquer et faire parler d’elle sans être rasante, la marque mise sur son esprit fun et décalé.

L’origine de l’idée

L’idée est venue d’un simple constat : Nicolas Gueugnier s’est rendu compte qu’il utilisait le même rasoir Gillette qui lui avait été donné par la marque à la sortie de la fac lors d’une opération de street marketing. Souhaitant bousculer le marché, il propose à un prix inférieur des rasoirs de même qualité, livrés à domicile.

Pourtant une start-up accompagnée

La jeune pousse avait levé 300 000 euros en 2014 auprès de Business Angels pour lancer son activité. Accompagnée par un accélérateur en 2013 jouant le rôle de mentor et un business model pourtant validé par des serials entrepreneurs, des investisseurs et des industriels n’a pas empêché l’entreprise de se retrouver dans cette situation.

Le récit de l’épopée

Nicolas Gueugnier raconte les derniers jours (ou presque) de son histoire : investisseurs qui attendent le dernier jour pour dire non,  banque qui n’accorde plus de découvert, limite du business model comparée à celui des américains, fournisseurs compatissants, l’investissement et sacrifices personnels notamment celui de ne pas jamais avoir pu acheter de cadeau pour sa fille et de sa femme qui payait son pass Navigo, …

Retrouvez son témoignage poignant sur https://www.linkedin.com/pulse/hsbc-et-les-autres-ma-tuer-nicolas-gueugnier?trk=hp-feed-article-title-share

Donnez une note à cet article